Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L'OM n'est pas mort ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 2-1 Monaco)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 10/05/2015 à 23h08
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Décevant pendant une heure et mené 1-0 après 46 secondes de jeu seulement, l'Olympique de Marseille est revenu de nulle part pour finalement dominer Monaco 2-1. Un gros coup réalisé par les Phocéens qui se relancent dans la course au podium.

L'OM n'est pas mort ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 2-1 Monaco)
André Ayew a relancé l'OM en égalisant à la 79e minute.

On a assisté à une folle soirée au Vélodrome ce dimanche. Longtemps décevant, l'Olympique de Marseille, rapidement mené 1-0, est revenu de nulle part pour finalement l'emporter 2-1 face à l'AS Monaco !

Cette rencontre ne pouvait pas plus mal débuter pour les Olympiens. Après 46 secondes de jeu seulement, Moutinho, d'une frappe à ras de terre des 18 mètres, donnait déjà l'avantage à l'ASM (0-1, 1re) ! Sur sa glacière, Marcelo Bielsa ne bronchait pas, prenant le temps de terminer tranquillement son café. Une scène assez surréaliste.

Silva pourra s'en vouloir

Dos au mur d'entrée, les Marseillais réagissaient immédiatement mais se heurtaient à une solide défense monégasque. Dans l'autre camp, en contre, Martial s'illustrait encore mais butait sur un Mandanda venu sauver la maison cette fois. En fin de première période, le portier marseillais avait encore la main ferme sur une tentative de Fabinho. Entre temps, Subasic s'était illustré lui aussi avec un énorme arrêt sur une frappe déviée d'Alessandrini.

Avec une équipe coupée en deux, l'OM avait toutes les peines du monde à bousculer cette formation monégasque, laquelle se régalait en contre, les Phocéens laissant beaucoup trop d'espaces au milieu. Juste avant le repos, Silva avait une opportunité en or de doubler la mise mais c'est le poteau qui repoussait le tir du Portugais !

Alessandrini, passeur décisif et buteur

En deuxième période, le scénario de la rencontre restait le même. Monaco exploitait le moindre contre et Bielsa restait désespérément immobile sur sa glacière. Même quand Payet inquiétait enfin l'impeccable Subasic. C'est finalement Ayew, servi idéalement par Alessandrini, qui réveillait le Vélodrome en égalisant de la tête (1-1, 79e). Un but concédé par l'ASM une minute après la sortie sur blessure de l'énorme Abdennour. Pas une simple coïncidence.

Dans la foulée, Alessandrini gâchait un énorme deux contre un en servant très mal Thauvin, pourtant idéalement placé. Mais quelques instants plus tard, Alessandrini ne ratait pas la cible à la réception d'un caviar de Payet (2-1, 87e). Cruel pour des Monégasques qui ne méritaient peut-être pas ça. Mais ça, le Vélodrome s'en moquait et laissait éclater sa joie dans une ambiance extraordinaire. Avec ce succès, l'OM, 4e, revient à 2 points de son adversaire du jour. La course à la Ligue des Champions est totalement relancée ce soir, avec en plus Saint-Etienne, 5e, lui aussi à 2 points !

La note du match : 7/10

Après l'ouverture du score très rapide de Moutinho, on a assisté à un match ouvert au Vélodrome, les Monégasques profitant largement des espaces offerts par les Marseillais. Et surtout on a vécu une fin de match complètement folle dans une énorme ambiance au Vélodrome.

Les buts

- Après une perforation de Martial dans l'axe, le ballon revient sur Moutinho aux 18 mètres. La frappe à ras de terre du Portugais trompe Mandanda après seulement 46 secondes de jeu (0-1, 1re) !

- Dans la surface monégasque, Subasic veut contrer Alessandrini mais l'ancien Rennais parvient à centrer pour Ayew, qui marque de la tête dans le but vide (1-1, 79e).

- Sur un centre en retrait parfait de Payet, Alessandrini ajuste parfaitement Subasic (2-1, 87e). Le Vélodrome explose !

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Romain Alessandrini (7/10)

Il n'aura pas été le meilleur joueur sur la pelouse ce soir, la palme revenant à Aymen Abdennour. Mais Romain Alessandrini aura été incontestablement l'homme du match en offrant la victoire à l'OM en fin de rencontre. Un peu plus tôt, c'est déjà lui qui est passeur décisif pour Ayew sur l'égalisation.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (5,5) : pas forcément exempt de tout reproche sur la frappe de Moutinho, il est aussi sauvé par son poteau sur la tentative de Silva en fin de première période. Il réalise quand même plusieurs parades importantes au cours de cette partie.

Mario Lemina (4) : en difficulté sur son côté droit, il a eu du mal à se positionner. Touché en fin de première période, il cède sa place à la pause à Rod Fanni (6), bien plus solide que son prédécesseur à un poste qu'il maîtrise davantage.

Nicolas Nkoulou (6) : en difficulté en première période, le Camerounais, averti notamment pour un gros tacle sur Moutinho, a nettement rectifié le tir après le repos, réussissant plusieurs bonnes interventions.

Jérémy Morel (5) : s'il a évolué trop bas durant une bonne partie de la rencontre, l'ancien Lorientais a tout de même réalisé quelques interventions importantes derrière.

Benjamin Mendy (5) : le jeune latéral gauche marseillais a alterné le bon et le moins bon sur son côté. Il a tenté d'apporter offensivement mais a connu un déchet trop important.

Alaixys Romao (4) : il a eu du mal à exister au milieu de terrain, notamment parce qu'il a donné l'impression de ne pas savoir se situer, évoluant la plupart du temps trop loin d'Imbula.

Giannelli Imbula (5,5) : encore esseulé au milieu de terrain, il a perdu des ballons certes, mais a couru pour deux dans l'entrejeu. On ne peut pas lui en demander beaucoup plus. Remplacé à la 64e minute par Florian Thauvin (non noté), qui a eu le mérite de secouer la défense monégasque. L'ancien Bastiais a réalisé une très bonne entrée en jeu.

Romain Alessandrini (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Dimitri Payet (6) : pas au mieux en première période, il est un peu monté en puissance après le repos avec une volée compliquée qui oblige Subasic à un bel arrêt. En fin de match, il délivre surtout un caviar pour Alessandrini, auteur du but victorieux.

André Ayew (6) : le Ghanéen n'a assurément pas livré son meilleur match sous le maillot marseillais ce soir. Mais il a le mérite d'être encore présent au bon endroit pour égaliser de la tête pour l'OM. Lui ne lâche jamais rien.

André-Pierre Gignac (3) : on l'a seulement vu lors de sa sortie du terrain à la 57e minute, remplacé par Michy Batshuayi (non noté), moins en vue que l'autre entrant devant, Thauvin.

MONACO :

Danijel Subasic (6) : auteur de deux gros arrêts sur des tentatives d'Alessandrini et Payet, le portier monégasque part malheureusement à la pêche sur le but d'Ayew. Dommage.

Andrea Raggi (6) : l'Italien a été longtemps très solide dans son couloir droit. Mais comme son équipe, il a davantage souffert en fin de rencontre.

Ricardo Carvalho (6) : l'expérimenté Portugais a plutôt bien tenu sa partie en charnière centrale, ne laissant que des miettes à Gignac. Moins impérial en fin de rencontre.

Aymen Abdennour (8) : l'ancien Toulousain a été énorme au Vélodrome en charnière centrale. Toujours bien placé, il a multiplié les interventions décisives au sol comme dans les airs. Pas étonnant dans ces conditions qu'on n'ait pas vu Gignac une seule fois. Touché à la cuisse après un superbe tacle pour contrer Thauvin, il doit céder sa place à la 78e minute à Wallace (non noté), qui a vécu des minutes compliquées sur la pelouse. Une minute après la sortie d'Abdennour, l'ASM concède l'égalisation. Pas un hasard.

Layvin Kurzawa (5) : bon pendant une heure, l'international tricolore a été fébrile en revanche durant le premier quart d'heure de la partie et durant le dernier. On l'a déjà vu plus sûr défensivement.

Fabinho (5) : préféré à Toulalan au milieu de terrain, le brésilien s'est longtemps montré performant. Malheureusement pour l'ASM, il manque complètement un dégagement en fin de rencontre qui débouche sur l'égalisation d'Ayew. Cruel.

Geoffrey Kondogbia (6) : l'international tricolore a eu un gros volume de jeu au milieu de terrain. Mais comme son équipe, il n'a pas su enrayer la furia marseillaise en fin de rencontre.

Bernardo Silva (5) : il a été utile sur le côté droit, tant défensivement qu'offensivement. Mais il gâche une superbe balle de 2-0 en fin de première période en touchant le poteau. Remplacé à la 75e minute par Tiémoué Bakayoko (non noté), qui rentre alors que son équipe mène encore 1-0...

Joao Moutinho (7) : après avoir ouvert le score dès la 46e seconde d'une belle frappe pour l'ASM, le Portugais a été très précieux au milieu de terrain jouant parfaitement le rôle de lien entre la défense et l'attaque. L'ancien joueur du FC Porto a très bien senti le jeu au Vélodrome.

Yannick Ferreira Carrasco (6) : ses accélérations ont fait mal à la défense marseillaise. Impliqué sur le but de Moutinho, il est à deux doigts de redonner l'avantage à l'ASM après l'égalisation d'Ayew mais sa frappe est passée d'un rien à côté.

Anthony Martial (5) : un match mitigé de la part du jeune avant-centre monégasque. Percutant, il amène le but rapide de Moutinho. Mais il s'est aussi très souvent cassé les dents sur la défense marseillaise. Remplacé à la 86e minute par Dimitar Berbatov (non noté).

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez tous les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Ligue 1 / 36e journée
Marseille 2-1 Monaco (0-1)
Stade Vélodrome (Marseille)
Arbitre : M. Clément Turpin
Buts : Ayew (79e), Alessandrini (87e) pour Marseille ; Moutinho (1re) pour Monaco
Avertissements : Nkoulou (28e), Romao (74e), Mendy (85e) pour Marseille ; Carvalho (70e), Raggi (72e) pour Monaco

Marseille : Mandanda (cap.) - Lemina (Fanni, 46e), Nkoulou, Morel, Mendy - Romao, Imbula (Thauvin, 64e) - Alessandrini, Payet, Ayew - Gignac (Batshuayi, 57e). Entraîneur : Marcelo Bielsa.

Monaco : Subasic (cap.) - Raggi, Carvalho, Abdennour (Wallace, 78e), Kurzawa - Fabinho, Kondogbia - Silva (Bakayoko, 75e), Moutinho, Ferreira Carrasco - Martial (Berbatov, 86e). Entraîneur : Leonardo Jardim.

Le but de la victoire de l'OM inscrit par Alessandrini

La joie des Marseillais au coup de sifflet final

Les Marseillais ont encore pu compter sur le soutien du Vélodrome







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB