Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM : un vestiaire divisé, un entraîneur lâché, un président mis de côté...

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 28/04/2015 à 11h13
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En concédant une 4e défaite consécutive contre Lorient vendredi (3-5), l'Olympique de Marseille se retrouve plongé en pleine crise au plus mauvais moment. En course pour le titre début avril, le club phocéen lutte désormais pour une place en Ligue Europa. Et la situation ne devrait pas s'arranger d'ici la fin du championnat...

OM : un vestiaire divisé, un entraîneur lâché, un président mis de côté...
Marcelo Bielsa se sent aujourd'hui trahi par ses joueurs.

Le 5 avril dernier, l'Olympique de Marseille recevait le Paris Saint-Germain. Un match au sommet qu'on annonçait décisif pour le titre de champion. On ne s'était pas trompé. Ce jour-là, le PSG s'imposait 3-2 au Vélodrome. Trois semaines plus tard, l'OM concédait une 4e défaite de suite, très lourde, contre Lorient (3-5), synonyme de 5e place au classement à 4 journées de la fin, et Paris, qui pourrait compter 3 points d'avance sur Lyon en tête en cas de succès contre Metz ce mardi, étrillait Lille (6-1).

Que s'est-il passé pour que l'OM se retrouve en pleine crise dans ce sprint final ? Un vestiaire qui a implosé tout d'abord. Entre les cadres de l'équipe et les plus jeunes, le courant ne passe plus. «Il faut arrêter de se prendre pour des autres», lâchait, on se souvient, André Ayew au coup de sifflet final contre Lorient. Peu après ce match lourdement perdu, le Ghanéen s'en prenait d'ailleurs à Florian Thauvin, catastrophique face aux Merlus et sorti à la pause. Les retards répétés de Benjamin Mendy en agaceraient également plus d'un.

«Bielsa se sent trahi»

Les cadres de l'équipe, après les défaites contre Paris et Bordeaux, réalisant que le titre s'était envolé, auraient fini par lâcher mentalement, épuisés de s'être battus pour deux ces dernières semaines. «Les tauliers, en tout cas, ont tout donné. Maintenant ils sont secs, ils n'ont plus de jus. Depuis qu'ils ont réalisé que le titre n'était plus jouable, ils n'avancent plus, ça se voit et ils me le disent !», confie ainsi un proche du vestiaire olympien à RMC. Outre la fracture jeunes-anciens, la crise serait aussi le résultat d'un Marcelo Bielsa qui n'a plus d'emprise sur son groupe. Vendredi dernier, on se souvient d'ailleurs d'un entraîneur marseillais dépité sur sa glacière, lui qui nous avait habitués jusqu'ici à donner presque autant que ses joueurs sur le bord du terrain.

L'Argentin a notamment perdu il y a quelques semaines déjà le soutien de ses cadres, lassés de voir leur entraîneur s'enflammer, souvent publiquement, pour ses jeunes (Thauvin, Mendy, Imbula...) alors que les anciens trouvaient au contraire qu'ils n'en faisaient pas assez... Le positionnement d'Ayew arrière gauche pour affronter Lorient a même valu à El Loco quelques moqueries de ses joueurs. «Il se sent trahi. Bielsa ne comprend pas l'attitude des joueurs, qu'ils soient complètement amorphes alors que l'OM est en plein sprint final», confie cette fois un proche de l'entraîneur marseillais à RMC.

«Un savon présidentiel ferait le plus grand bien»

Samedi, au lendemain de la lourde défaite contre Lorient, Vincent Labrune exprimait son mécontentement sur le site officiel du club, parlant de "suicide collectif" . Mais alors que ses collègues présidents auraient déjà poussé depuis longtemps un coup de gueule dans le vestiaire, lui ne le fera pas. Parce que ce n'est pas possible avec Bielsa.

«Dans de nombreux clubs, un président serait venu dans le vestiaire au moins une fois, pour taper du poing sur la table, mettre les joueurs devant leurs responsabilités. Avec Bielsa, c'est impossible. En période de crise, un savon présidentiel ferait pourtant le plus grand bien», note un proche du président marseillais. Et ne comptez pas sur Labrune pour secouer publiquement ses jeunes : il ne faut surtout pas voir la valeur marchande des Thauvin (Tottenham), Imbula (Chelsea) ou encore Mendy (Roma) baisser à l'approche du mercato. Difficile dans ces conditions d'espérer un réveil de l'OM lors des 4 dernières journées de championnat...

Que pensez-vous de la situation de l'OM aujourd'hui ? Voyez-vous les Marseillais se relever d'ici la fin de saison ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel serait le meilleur renfort offensif pour le Real cet été ?

Haaland
Mbappé
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB