Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le Real passe au bout du suspense ! - Débrief et NOTES des joueurs (Real 1-0 Atletico)

Par Eric Bethsy - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 22/04/2015 à 23h03
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'un match longtemps indécis et sans rythme, le Real Madrid a fini par s'imposer dans les dernières minutes de son quart de finale retour de Ligue des Champions contre l'Atletico (1-0, 0-0 à l'aller). Les Merengue rejoignent le Barça, le Bayern Munich et la Juventus Turin en demi-finales.

Le Real passe au bout du suspense ! - Débrief et NOTES des joueurs (Real 1-0 Atletico)
Chicharito donne la qualification au Real.

Se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des Champions, mais surtout, mettre fin à cette incroyable série de 7 matchs sans victoire contre l'Atletico cette saison ! Tels étaient les objectifs du Real ce mercredi soir dans un stade Santiago Bernabeu tout de blanc vêtu, mais qui a malheureusement suivi le rythme de la partie.

Car dès les premiers instants du match, on sentait bien que les deux équipes ne voulaient surtout pas prendre de but après le 0-0 du match aller. Du coup, comme prévu, le Real attaquait timidement pendant que l'Atletico se contentait de défendre. Les situations chaudes n'étaient donc pas nombreuses si l'on excepte le coup franc lointain de Cristiano Ronaldo bien sorti par Oblak (32e), qui a également remporté son duel face au Portugais en fin de première période (44e).

Vous l'aurez deviné, pas grand-chose d'autre à se mettre sous la dent, surtout pour Casillas qui n'a eu que des «arrêts» faciles avant la pause. Et le portier espagnol n'allait pas non plus être surchargé lors du second acte puisque ses coéquipiers reprenaient encore le contrôle du match pour se créer, cette fois, de vraies occasions.

Le Real peut remercier Arda Turan

Mais Hernandez, remplaçant de Benzema blessé, perdait lui aussi son duel devant Oblak (49e) tandis que les tentatives de Ronaldo (70e) ou de Ramos de la tête (62e) terminaient dans les gants du gardien slovène. Mais alors qu'on ne voyait pas trop comment les deux formations pouvaient éviter les prolongations, Arda Turan, déjà averti, a eu la lumineuse idée d'aller mettre une semelle à Sergio Ramos qui n'en demandait pas tant pour se rouler par terre : deuxième jaune, carton rouge (76e) !

Une aubaine pour les Merengue qui, menés par un très bon James Rodriguez, finissaient par trouver la faille grâce à «Chicharito» à la 88e minute ! 1-0 score final et sur l'ensemble des deux matchs. Qualification méritée pour le Real qui a eu le mérite de tenter, contrairement à son adversaire qui ne verra donc pas la finale comme l'an dernier.

La note du match : 5/10

C'est sûr, ce match n'a sûrement pas été le meilleur quart de finale de cette édition de la Ligue des Champions. Les deux équipes se sont montrées trop prudentes pour pouvoir nous offrir un beau spectacle malgré l'intensité. Heureusement, l'expulsion d'Ardan Turan est venue animer la partie. Sinon, on y serait toujours…

Le but :

Suite à un une-deux entre James Rodriguez et Cristiano Ronaldo, le Portugais parvient à glisser le ballon en bout de course à Javier Hernandez qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (1-0, 88e).

Les notes des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : James Rodriguez 7,5/10

Dans ce match plein de déchet technique et marqué par un agaçant faux rythme, l'ancien Monégasque a illuminé la partie grâce à sa classe technique et à sa vista. Il est d'ailleurs à l'origine du but de la qualification, lui qui n'aurait peut-être pas été titulaire sans l'absence de Gareth Bale blessé. Difficile de lui prendre le ballon lorsque le Colombien est dans un bon soir comme ce mercredi.

REAL MADRID :

Iker Casillas (5) : jamais vraiment mis à contribution, le portier espagnol n'a eu que des ballons faciles à capter, histoire de ne pas s'endormir.

Daniel Carvajal (6,5) : ultra offensif, le latéral droit a profité de la présence de Sergio Ramos au milieu pour se lâcher devant. Résultat, l'Espagnol a apporté le danger devant, lui qui a aussi profité du dézonage de James Rodriguez devant lui.

Raphaël Varane (6) : peu sollicité, le Français a livré une copie sérieuse, sans éclat mais sans erreur grossière. Il aurait même pu ouvrir le score de la tête en deuxième période.

Pepe (5,5) : toujours aussi rugueux, le défenseur central a fait le travail même s'il n'est pas loin de dépasser les limites dans son duel avec Mario Mandzukic. Du Pepe tout craché.

Fabio Coentrão (4) : remplaçant de Marcelo suspendu, le Portugais n'a jamais été au niveau de ses coéquipiers. L'ancien défenseur de Benfica a perdu plusieurs ballons en première période avant de se rassurer, ce qui ne lui a pas permis d'apporter un réel soutien devant.

Sergio Ramos (4,5) : positionné en tant que milieu relayeur, le défenseur central de formation a mis 45 minutes pour rentrer dans son match. Totalement perdu dans son placement, l'international espagnol s'est ensuite repris et a souvent apporté le danger grâce à son jeu de tête dans la surface adverse.

Toni Kroos (6,5) : face à une équipe regroupée comme l'Atletico, le Real avait besoin d'un milieu capable de réduire son nombre de touches de balle sans pour autant augmenter son déchet technique. Soit le profil de l'Allemand, précieux juste devant la défense. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Carlo Ancelotti n'a pas mis Sergio Ramos en sentinelle.

Isco (5,5) : transparent avant la pause, l'ancien joueur de Malaga s'est transformé en meneur de jeu influent et juste techniquement au retour des vestiaires. Remplacé par Asier Illarramendi à la 93e (non noté).

James Rodriguez (7,5) : voir commentaires ci-dessus.

Javier Hernandez (7) : mobile et enthousiaste, le Mexicain n'a pas ménagé ses efforts même si les ballons ne venaient pas toujours jusqu'à lui. Mais il a eu le mérite de poursuivre ses efforts, malgré ses échecs face à Jan Oblak, jusqu'à cette fameuse 88e minute et son but. Remplacé par Jesé à la 92e (non noté).

Cristiano Ronaldo (6,5) : auteur de la passe décisive pour Javier Hernandez, le triple Ballon d'Or a aussi sollicité Jan Oblak à plusieurs reprises sur des frappes lointaines. Mais il n'a jamais vraiment fait la différence balle au pied.

ATLETICO MADRID :

Jan Oblak (7) : comme au match aller, le gardien slovène a été héroïque. Il a notamment sorti un coup-franc dangereux de Cristiano Ronaldo qui a également buté sur le portier en fin de première période. A longtemps retardé l'échéance mais ne peut rien sur le but de Javier Hernandez.

Juanfran (5) : généreux dans l'effort, le latéral droit s'est montré très disponible sur son côté. Encore faudrait-il que ses coéquipiers soient présents à la réception de ses centres, ce qui n'était pas le cas ce mercredi soir alors que l'Espagnol avait une certaine liberté grâce à l'absence de marquage de Cristiano Ronaldo.

João Miranda (6) : omniprésent, le défenseur brésilien est pourtant très souvent à la limite dans ses interventions et ses protections de balle avec les coudes…

Diego Godin (5) : moins en vue que son compère, l'Uruguayen est intraitable dans les airs. En revanche, ça s'est compliqué quand les Merengue ont accéléré ballon au sol comme sur le but de Javier Hernandez.

Jesus Gamez (3,5) : pour faire simple, le droitier aligné au poste de latéral gauche était là pour sa capacité à effectuer de longues touches. Car pour le reste, il n'a presque rien apporté sur le plan offensif et s'est fait déborder par James Rodriguez, Cristiano Ronaldo et Daniel Carvajal.

Tiago (5,5) : précieux pour sa capacité à soulager ses coéquipiers avec ou sans ballon, l'ancien Lyonnais a toutefois manqué de justesse sur certaines phases de jeu. A baissé le pied au fil de la partie. Remplacé à la 86e par José Maria Jiménez (non noté).

Koke (4,5) : travailleur lorsque l'Atletico n'a pas le ballon, l'international espagnol s'est montré décevant avec le cuir comme sur sa tête qui a fini dans les bras de Casillas.

Saul Niguez (3) : visiblement dépassé par l'événement, le milieu offensif de 20 ans a été complètement transparent. Il a même perdu la plupart de ses rares ballons. Logiquement remplacé après la pause par Gabi (5), qui a amené un peu plus de justesse technique, sans plus…

Arda Turan (2) : agressif et plein d'envie en début de match, le milieu turc s'est éteint lorsqu'il a pris un carton jaune dès la demi-heure de jeu... pour réapparaitre à la 76e, soit le moment choisi pour mettre une semelle inutile à Sergio Ramos et récolter son deuxième avertissement ! Le tournant du match. 

Antoine Griezmann (4) : un match difficile pour l'international français, souvent esseulé devant et mal servi par ses coéquipiers alors qu'il semblait être le seul à pouvoir accélérer le jeu. L'ancien joueur de la Real Sociedad s'est aussi sacrifié dans le repli défensif, jouant presque latéral gauche à certains moments. Etonnement remplacé à la 65e par Raul Garcia (non noté), venu apporter son côté athlétique.

Mario Mandzukic (2) : dans tous les mauvais coups, le Croate a passé son temps à s'embrouiller avec les Merengue, comme lors du match aller d'ailleurs. Pour le reste, il n'a jamais servi d'appui pour son équipe et a été plus utile en défense.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous ! 

Mettre la pression sur l'arbitre, Sergio Ramos sait faire

Javier Hernandez célèbre le seul but de la confrontation

La joie des Merengue devant leurs supporters

FICHE TECHNIQUE
Fiche technique
Ligue des Champions – Quart de finale retour (0-0 au match aller)
Real Madrid 0-0 Atletico Madrid (1-0)
Stade Santiago Bernabeu
Arbitre : Felix Brych
But : Hernandez (88e)
Avertissements : Arda Turan (31e et 76e), Raul Garcia (74e), Pepe (74e), Arbeloa (93e), Koke (94e)
Expulsion : Arda Turan (76e)

Real Madrid : Casillas – Carvajal, Varane, Pepe, Coentrão – Ramos, Kroos, Isco (Illarramendi, 93e) – James Rodriguez, Hernandez (Jesé 92e), Ronaldo. Entraîneur : Carlo Ancelotti.
Atletico Madrid : Oblak – Juanfran, Miranda, Godin, Gamez – Saul Niguez (Gabi, 46e), Tiago, Koke, Arda Turan – Griezmann (Raul Garcia, 65e), Mandzukic. Entraîneur : Diego Simeone.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB