Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Coupe de la Ligue : Bastia regrette la décision de M. Bastien et Thiriez en prend pour son grade !

Par Damien Da Silva - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 12/04/2015 à 00h38
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Rapidement réduits à dix, les Bastiais se sont logiquement inclinés (0-4) ce samedi soir en finale de la Coupe de la Ligue. Les Corses ont eu du mal à digérer la décision de l'arbitre, mais aussi l'attitude de Frédéric Thiriez.

Coupe de la Ligue : Bastia regrette la décision de M. Bastien et Thiriez en prend pour son grade !
Ghislain Printant a snobé Frédéric Thiriez lors de la cérémonie.

Les joueurs de Bastia voulaient marquer l'histoire du club en remportant cette Coupe de la Ligue, mais ce samedi soir, Ghislain Printant et ses hommes sont tombés contre un Paris Saint-Germain trop fort pour eux (0-4). Rapidement réduits à dix suite à l'expulsion de Sébastien Squillaci, les Corses n'ont pas réussi à gêner les Parisiens.

Paris était supérieur mais Bastia regrette l'expulsion

Très déçus après cette lourde défaite face à l'actuel leader de la Ligue 1, les Corses ont tout de même mis en avant la supériorité du PSG. «On n'a pas pu reproduire ce qu'on avait fait en Championnat avec un 2-0 qu'on avait réussi à remonter. On est tombé aujourd'hui sur beaucoup plus fort que nous» , a reconnu Guillaume Gillet. Même son de cloche pour l'expérimenté François Modesto : «J'aurais aimé voir ce match à 11 contre 11. C'est sévère, mais c'est comme ça. Félicitations à Paris, qui a mérité sa victoire, c'est une grande équipe. On a donné une bonne image de la Corse.»

Comme le souligne le défenseur bastiais, l'expulsion a rapidement tué tout suspense. Une décision qui avait du mal à passer côté corse. «Être mené et réduit à dix dès la 20e minute, ça a changé le match. C'est devenu mission impossible. Pendant 70 minutes, cela s'est transformé en calvaire. Donné le penalty, c'est limite déjà, mais l'expulsion, cela a tué tout suspense.» , a indiqué Gillet. François Modesto a aussi rajouté qu'il aurait aimé savoir si l'arbitre aurait sifflé la même de l'autre côté...

«Je suis dégoûté de la manière dont cela s'est passé. Il y a peut-être penalty mais jamais carton rouge. Ça change tout le match. C'est dommage de gâcher une finale comme ça. À dix contre onze contre Paris, l'une des meilleures équipes d'Europe, c'est très difficile. Je ne dis pas qu'à onze on aurait gagné mais on aurait pu au moins défendre nos chances» , a souligné Ryad Bourdebouz. Monsieur Bastien lui avait indiqué durant la rencontre qu'il avait tout simplement appliqué le règlement, sans bien évidemment penser au spectacle.

Les Bastiais en colère contre Thiriez

Cette finale de la Coupe de la Ligue restera aussi marquée par cette polémique entre Frédéric Thiriez et le club corse. Avant la rencontre, le président de la LFP a modifié le protocole afin de ne pas alimenter les polémiques avec les joueurs de Bastia. Un changement qui n'a pas du tout été au goût du président bastiais, Pierre-Marie Geronimi. «Il y a quelque chose qui nous reste en travers de la gorge. Contrairement au protocole, le président de la Ligue n'a pas voulu venir sur la pelouse serrer la main des joueurs corses et c'est dommage» , a fustigé le président de Bastia sur France 2.

Printant n'a également pas caché sa colère. «J'étais scandalisé quand on est venu m'annoncer ça. On a un merveilleux public, une équipe qui essaie de jouer au foot, et aujourd'hui, on a manqué d'un grand respect à mes joueurs. Et ça, ça fait très mal, a lâché le coach bastiais en conférence de presse. Je ne vais pas lui serrer la main alors qu'il n'a pas daigné descendre quelques marches.»

Lors de la remise de médailles, plusieurs joueurs bastiais et Ghislain Printant ont ainsi snobé Thiriez tout en arborant un t-shirt avec l'inscription «pas de match le 5 mai», la date de la catastrophe de Furiani en 1992. Des polémiques et un score qui ont sans doute un peu gâché la soirée des 30 000 supporters bastiais présents au Stade de France ce samedi soir...

Que pensez-vous de la décision de l'arbitre et de la colère des Bastiais contre Thiriez ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Publiez un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB