Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top Déclarations : Zlatan zlatané par la LFP, Ménès dégomme le PSG et l'OM, Blanc regrette la jalousie...

Par Nicolas Lagavardan - Top Declarations, Mise en ligne: le 11/04/2015 à 08h56
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, Zlatan ironise sur sa suspension, Ménès abasourdi par le boycott, Blanc se sent défavorisé, Ibrahimovic le meilleur de l'histoire, Nicollin tacle les Montpelliérains, Aulas reprend Labrune de volée, Payet fan du PSG, Mourinho contre le Ballon d'Or... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Zlatan zlatané par la LFP, Ménès dégomme le PSG et l'OM, Blanc regrette la jalousie...
Ibrahimovic suspendu 4 matchs par la LFP

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. Zlatan Ibrahimovic – «La situation entière est devenue une farce, ridicule et non professionnelle. Une honte pour le football. (...) J'aurais été encore plus content si j'avais été suspendu pour le reste de la saison, comme ça j'aurais pu partir un peu plus tôt en vacances.» (Zlatan Unplugged, 10/04/2015)

L'attaquant parisien Zlatan Ibrahimovic a réagi avec ironie à la suspension de quatre matchs infligée par la LFP à la suite de ses propos virulents tenus à la sortie du match perdu à Bordeaux (3-2).

2. Pierre Ménès – «Donc on doit casquer 500 patates par an servir la soupe et fermer sa gueule ? Génial. Je dis ça d'autant plus facilement que j'ai pris la défense d'Ibra et Payet et que je me suis même fait défoncer pour ça.» (Twitter, 10/04/2015)

Le journaliste de Canal+ Pierre Ménès est choqué par la décision du PSG et de l'OM de boycotter la chaîne cryptée jusqu'à la fin de la saison à cause des suspensions infligées par la LFP à Zlatan Ibrahimovic et Dimitri Payet.

3. Laurent Blanc – «En France, et j'adore ce pays, on est très jaloux des gens qui ont les moyens, qui réussissent. Quand on dit que le PSG est favorisé, je crois que c'est faux. Ici en France, on n'aide pas les gens qui réussissent. Je vais donner un petit exemple avec Marco Verratti. On s'aperçoit que sur les cinq derniers matchs, il a pris cinq cartons jaunes. Et vous savez combien de fautes il a faites ? Une par match…» (Conférence de presse, 10/04/2015)

Après Lyon, puis Marseille, le PSG se sent à son tour persécuté par les arbitres et les instances. Pour l'entraîneur parisien Laurent Blanc, la France n'aime pas ceux qui réussissent.

4. Christophe Galtier – «Ibrahimovic est le plus grand joueur étranger à être passé en France.» (Conférence de presse, 09/04/2015)

Très critiqué après sa prestation décevante à Marseille (2-3) dimanche dernier, Zlatan Ibrahimovic a su rebondir mercredi soir, avec un triplé contre Saint-Etienne en demi-finale de la Coupe de France (4-1). L'entraîneur des Verts Christophe Galtier est sous le charme.

5. Laurent Nicollin – «Quand je vois 11 000 personnes au stade, ça ne me donne pas envie de me casser le cul pour monter une équipe et viser l'Europe chaque année. Tant que je ne sens pas d'envie pressante de venir voir des matchs, on jouera le maintien et ça correspond au public qu'on a.» (France Bleu Hérault, 07/04/2015)

Après un début de saison compliqué, Montpellier a su redresser la barre. Mais le vice-président du club héraultais regrette que le public ne suive pas. Malgré une capacité de 32 900 places, l'affluence moyenne à la Mosson cette saison est seulement de 12 064 spectateurs, l'une des plus mauvaises de Ligue 1.

6. Jean-Michel Aulas – «C'est une première d'envoyer un dossier sur un concurrent direct et sur un homme qui est un peu respectable. Mais ce n'est pas contre moi, c'est simplement pour mettre la pression sur les arbitres avant le Clasico. Ca fait 28 ans que je suis dans le football, j'ai vu passer 13 ou 14 présidents de l'OM. Il y avait des piques, mais il y avait des choses loyales.» (Conférence de presse, 05/04/2015)

Le président lyonnais Jean-Michel Aulas a déploré l'action menée par l'OM et son président Vincent Labrune qui a envoyé un dossier à charge à la FFF, reprenant tous ses propos polémiques envers les arbitres depuis 1999.

7. Laurent Blanc – «Il n'est pas impossible que samedi, on aligne une équipe de CFA. J'y songe. Ah, je vous ai réveillés, là. Vous verrez bien.» (Conférence de presse, 09/04/2015)

Le PSG a débuté son marathon avec deux belles victoires à Marseille (2-3) et contre Saint-Etienne (4-1). Prochaine échéance : ce samedi face à Bastia en finale de la Coupe de la Ligue. Quelle équipe Laurent Blanc alignera-t-il, à quatre jours du quart de finale aller de la Ligue des Champions contre le Barça ?

8. Blaise Matuidi – «J'ai toujours été un grand supporter du PSG... Lui (Payet) aussi» (TF1, 09/04/2015)

Anciens coéquipiers pendant quatre ans (2007-2011) à l'AS Saint-Étienne, Dimitri Payet et Blaise Matuidi se sont chambrés avant le Clasico dimanche dernier. Le Parisien n'a pas hésité à rappeler que le Marseillais était fan du PSG...

9. José Mourinho – «Wenger est contre le Ballon d'Or, et je pense qu'il a raison. En ce moment, le foot perd son concept d'équipe pour se concentrer sur l'aspect individuel. Nous recherchons toujours la performance individuelle, la statistique individuelle, le joueur qui court le plus. Parce que vous avez couru 11 km et moi 9 vous auriez mieux joué ? Peut-être que non.» (The Telegraph, 09/04/2015)

José Mourinho et Arsène Wenger ne sont pas les meilleurs amis du monde. Mais les deux entraîneurs s'accordent au moins sur un point : l'impertinence du Ballon d'Or.

10. Julian Palmieri – «Ils savent qu'on est capable de battre n'importe qui. Grand nom ou pas grand nom. Je suis intimement persuadé que l'on va gagner cette finale. On va avoir les dents qui vont rayer le parquet de la 1ère à la 95 ou la 121e minute. On sera tous des morts de faim.» (Site officiel du SC Bastia, 08/04/2015)

Si le Sporting Club de Bastia ne part pas favori avant sa finale de la Coupe de la Ligue contre le Paris Saint-Germain ce samedi, cela n'empêche pas Julian Palmieri d'afficher une confiance sans faille.

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB