Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top Déclarations : Ibra et Payet dégoupillent, Bielsa et le poison Aulas, Ronaldo insulte Bernabeu...

Par Nicolas Lagavardan - Top Declarations, Mise en ligne: le 21/03/2015 à 09h36
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, les joueurs, entraîneurs et présidents sont à cran en ce moment, d'Ibrahimovic à Payet en passant par Ronaldo, Bielsa ou Balotelli... Mais aussi, Mourinho se moque d'Arsenal, Raiola envoie bouler le Real... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Ibra et Payet dégoupillent, Bielsa et le poison Aulas, Ronaldo insulte Bernabeu...
Ibrahimovic aurait mieux fait de tenir sa langue...

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. Zlatan Ibrahimovic – «Réveillez-vous ! Réveillez-vous, on ne joue pas en amateur là ! Ça fait 15 ans que je joue au foot, je n'ai jamais vu un arbitre aussi nul dans ce pays de merde ! Ce pays ne mérite pas le PSG !» (coulisses du stade Chaban-Delmas, 15/03/2015)

Agacé par la défaite du Paris Saint-Germain à Bordeaux dimanche dernier (3-2), Zlatan Ibrahimovic s'est emporté dans les couloirs du stade Chaban-Delmas. En cause, l'arbitrage de Lionel Jaffredo. Des propos qui ont fait couler beaucoup d'encre et pourraient lui valoir une suspension.

2. Marcelo Bielsa – «Je n'ai pas une opinion sur le président de Lyon (Jean-Michel Aulas) car je n'ai jamais lu ses déclarations. Mais quand un journaliste me parle d'une déstabilisation, je dis que celui qui agit de cette manière est un poison pour le foot. Et il ne doit pas être décrit comme quelqu'un de malicieux mais comme quelqu'un de dangereux pour le foot.» (Conférence de presse, 20/03/2015)

L'entraîneur Marcelo Bielsa a adressé un tacle aux oreilles au président lyonnais Jean-Michel Aulas qui s'est permis de multiples sorties sur les joueurs et le fonctionnement de l'OM ces derniers temps via les réseaux sociaux.

3. Dimitri Payet – «On s'est fait niquer ! Enculé !» (couloir du stade Vélodrome, 15/03/2015)

Zlatan Ibrahimovic n'est pas le seul joueur de Ligue 1 à s'être emporté contre l'arbitrage. Dimitri Payet aussi, même s'il s'en défend. En rentrant aux vestiaires dimanche soir après le nul de son équipe contre Lyon (0-0), le Marseillais était furieux...

4. Mino Raiola – «Parfait ! Si c'est le cas, nous ne sommes pas intéressés par le Real non plus. Le Real Madrid est un club qui a l'habitude d'acheter les joueurs comme on achète un gant de toilette, puis il les jette comme un gant de toilette. C'est aussi le club qui voit un joueur qui fait six bons matchs à la Coupe du mande et qui l'achète. Nous, on ne veut pas aller dans un club comme ça.» (L'Equipe, 19/03/2015)

Dernièrement, Carlo Ancelotti avait affirmé que le Real Madrid n'était pas intéressé par Paul Pogba. Des propos qui ont vexé l'agent du milieu de la Juventus Turin, Mino Raiola.

5. Cristiano Ronaldo – «Allez vous faire foutre !» (stade Santiago Bernabeu, 15/03/2015)

À l'approche du Clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid (dimanche, 21h), la presse catalane a mis le feu à la Maison Blanche en captant des insultes de Cristiano Ronaldo envers le public du stade Santiago Bernabeu. Dimanche dernier lors de la victoire des Merengue face à Levante (2-0), l'attaquant portugais n'a pas apprécié les sifflets des socios.

6. José Mourinho – «Si Arsenal est une menace à cause de sa bonne dynamique ? Quelle bonne dynamique ? Le 3-1 contre Monaco ? Ou le 3-0 contre West Ham ? Cela dépend duquel vous parlez.» (Conférence de presse, 16/03/2015)

Alors que Chelsea avait l'occasion d'assommer la Premier League, les Blues ont dû se contenter d'un match nul contre Southampton dimanche dernier (1-1). Pas de quoi inquiéter José Mourinho même si un petit peloton d'équipes est encore en mesure de titiller le club londonien, dont Arsenal qui reste sur une très bonne série en championnat.

7. Mario Balotelli – «Vous me connaissez ? M'avez-vous déjà adressé la parole personnellement ? Savez-vous ce que j'ai traversé dans ma vie ? Vous m'avez seulement vu jouer au football sur un terrain donc la ferme !» (Instagram, 18/03/2015)

Très peu utilisé par Brendan Rodgers ces derniers mois, Mario Balotelli vit une situation très délicate à Liverpool. Régulièrement critiqué par les médias anglais et les supporters des Reds, l'attaquant italien a décidé de régler ses comptes.

8. M. Fekir – «Nous sommes toujours sous le choc. On ne s'attendait pas du tout à ce que Nabil choisisse la France. On est énormément déçu. Pourtant, il m'avait assuré qu'il allait jouer pour les Verts et même son père était confiant. Je ne comprends pas ce qui s'est passé.» (France Football, 19/03/2015)

Convoqué par Didier Deschamps pour les matchs amicaux contre le Brésil et le Danemark, Nabil Fekir savoure et assume son choix, lui qui avait pourtant opté pour l'Algérie avant de changer d'avis. Un retournement de situation que son grand-père ne digère toujours pas.

9. Rod Fanni – «Au début, ça a été très dur de communiquer avec lui. Il y avait une barrière, même ses adjoints ne l'accostent pas comme ça. Il a un périmètre de sécurité. Plus la saison passe, plus on sent un net progrès. On le voit comme un autiste, c'est un homme spécial, mais il n'est pas totalement fermé.» (Le Parisien, 15/03/2015)

Redevenu titulaire dans la défense de Marseille, Rod Fanni avait pourtant été mis à l'écart en tout début d'exercice, à l'époque où il lui était impossible de s'expliquer avec son entraîneur Marcelo Bielsa. Une situation qui a bien changé au fil des mois, même si l'Argentin est toujours perçu comme un homme seul dans sa bulle.

10. Leonardo Jardim – «Au match aller quand j'ai voulu aller lui serrer la main, Wenger ne m'a pas attendu pour me féliciter et me serrer la main. Alors même si Monaco a tout fait pour que lui et Arsenal se sentent bien ici, j'ai décidé de ne pas le saluer. J'estime qu'il m'a manqué de respect.» (Conférence de presse, 18/03/2015)

Scène inhabituelle mardi soir au Stade Louis-II, Leonardo Jardim a refusé de serrer la main à Arsène Wenger après la qualification de l'AS Monaco lors des 8es de finale de la Ligue des Champions (3-1, 0-2). Interrogé sur cet incident, le technicien portugais en a expliqué la raison.

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Qui doit remporter le titre de meilleur joueur africain de l'année 2019 ?

André Onana (Ajax / Cameroun)
Hakim Ziyech (Ajax / Maroc)
Ismaël Bennacer (Milan AC / Algérie)
Kalidou Koulibaly (Naples / Sénégal)
Mohamed Salah (Liverpool / Égypte)
Odion Ighalo (Shanghai Shenhua / Nigeria)
Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal / Gabon)
Riyad Mahrez (Manchester City / Algérie)
Sadio Mané (Liverpool / Sénégal)
Youcef Belaili (Al-Ahli / Algérie)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB