Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Plus rien n'arrête Monaco - Débrief et NOTES des joueurs (Lyon 1-1 (4-5 tab) Monaco)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 18/12/2014 à 00h07
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Monaco a poursuivi sa bonne série en se qualifiant pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue aux dépens de Lyon. Les Monégasques ont été un peu plus adroits durant la séance des tirs au but (1-1, 5-4 tab).

Plus rien n'arrête Monaco - Débrief et NOTES des joueurs (Lyon 1-1 (4-5 tab) Monaco)
Gourcuff et Ferreira-Carrasco, deux entrées remarquées.

Monaco s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue en dominant ce mercredi Lyon à l'issue de la séance des tirs au but (1-1, 5-4 tab). Après sa qualification pour les 8es de finale de la Ligue des Champions puis son succès en championnat contre l'OM, tout continue d'aller très bien pour l'ASM.

Sous une pluie battante et sur une pelouse très difficile, l'OL était le premier à se montrer dangereux. Sur coup franc, Fekir faisait frissonner Stekelenburg, préféré à Subasic dans le but monégasque pour cette rencontre. A l'approche du repos, Ferri réalisait un numéro dans la surface. Il fallait un sauvetage de Toulalan pour sauver la maison asémiste.

L'entrée de Ferreira-Carrasco réveille tout le monde

Peu avant l'heure de jeu, les hommes de Leonardo Jardim s'illustraient enfin, mais Lopes était vigilant sur la frappe d'Ocampos. Chez les Gones, le duo Lacazette-Fekir, si brillant en championnat, peinait à s'illustrer ce soir. Ferreira-Carrasco, entré en jeu pour secouer tout ça, voyait son coup franc passer de peu à côté. Le Belge allait ensuite se présenter seul face à Lopes quand il se faisait accrocher dans sa course par Bedimo. Mais M. Gautier ne bronchait pas... Enfin si, pour avertir le Monégasque pour contestation.

Umtiti avait la balle de la qualification à la 92e...

Après une énorme occasion ratée d'Umtiti, gêné toutefois par un Toulalan des grands soirs encore, les deux équipes partaient en prolongation. Et dès le début de celle-ci, on avait enfin du spectacle. Sur une faute de Gonalons, Ferreira-Carrasco voulait se faire justice lui-même sur penalty, mais Lopes sortait le grand jeu. L'ASM n'avait pas le temps de lui en vouloir car sur l'action qui suivait, le Belge s'en allait seul donner l'avantage aux siens (0-1, 97e) !

Les Gones se réveillaient alors, mais Stekelenburg veillait au grain devant Benzia. C'est finalement Gourcuff, entré à la 86e minute, qui relançait l'OL en se jouant de Toulalan - pas une mince affaire - avant de servir parfaitement Lacazette (1-1, 107e). Durant les dernières secondes, Silva avait une balle de qualification au bout du pied, mais Lopes emmenait tout le monde aux tirs au but en repoussant la frappe du Portugais. C'est Monaco qui allait en sortir vainqueur (5-4), après un dernier tir de Ferri repoussé par Stekelenburg.

La note du match : 4,5/10

On s'est longtemps, très longtemps ennuyé au cours de cette rencontre sur une pelouse rendue difficile avec les fortes pluies. Et puis est arrivée la prolongation et enfin un peu de spectacle. Il était temps.

Les buts

- Sur le côté gauche, Ferreira-Carrasco prend le meilleur sur Koné et file au but. Alors qu'il peut servir Germain, il préfère tenter sa chance. Lopes ne fait que freiner le ballon (0-1, 97e).

- Dans la surface, Gourcuff parvient à éliminer Toulalan et sert en retraite Lacazette qui marque (1-1, 107e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Yannick Ferreira-Carrasco (7/10)

S'il manque un penalty, qu'il avait lui-même provoqué, Yannick Ferreira-Carrasco a tout de même été l'auteur d'une bonne entrée en jeu en dynamisant cette équipe monégasque jusque-là concentrée sur ses tâches défensives. Il ouvre le score d'un but qui ne doit rien à personne.

LYON :

Anthony Lopes (7) : s'il n'a pas la main assez ferme sur le but de Ferreira-Carrasco, il repousse auparavant le penalty du Monégasque et sort le tir au but de Toulalan aussi. Entre temps, il avait sauvé les siens sur une frappe de Silva durant la prolongation.

Mehdi Zeffane (5) : assez discret dans le domaine offensif, mais sérieux offensivement. Il s'est montré appliqué.

Bakary Koné (3) : soirée compliquée pour le défenseur central lyonnais. Mangé par Ferreira-Carrasco sur le but monégasque, il s'est signalé aussi en envoyant son tir au but dans les nuages alors que l'OL avait l'avantage...

Samuel Umtiti (4) : il a bien tenu son rang derrière. Mais sa prestation est gâchée par cette énorme occasion manquée à la 92e minute. Une balle de qualification pour l'OL.

Henri Bedimo (5) : intéressant sur son côté gauche sans être décisif. Il lui aurait fallu appuyer un peu plus sur l'accélérateur pour bousculer la défense monégasque sur ses montées.

Jordan Ferri (4) : il a bataillé au milieu de terrain, sans se signaler réellement sauf sur cette percée balle au pied en première période. Mais on retiendra surtout ce dernier tir au but manqué...

Maxime Gonalons (5,5) : match sérieux du capitaine lyonnais, qui réussit son tir au but, mais qui provoque aussi un penalty en fauchant Ferreira-Carrasco. Lopes est venu rattraper le coup.

Arnold Mvuemba (5) : match assez neutre du milieu de terrain des Gones. Bon dans la conservation du ballon mais un impact offensif limité. Remplacé à la 86e minute par Yoann Gourcuff (non noté), passeur décisif pour Lacazette pour le bon. Pour le moins bon, il patiente avant la séance des tirs au but avec une poche de glace sur le genou gauche... Nouvelle blessure en vue ?

Steed Malbranque (non noté) : touché au genou, le milieu de terrain lyonnais n'est pas resté longtemps sur la pelouse. Remplacé à la 29e minute par Rachid Ghezzal (4,5), qui a tenté plusieurs fois de forcer le verrou monégasque balle au pied, mais sans succès. Il n'a pas failli lors de la séance des tirs au but.

Alexandre Lacazette (5) : très discret pendant une heure, il s'est réveillé en fin de match. Durant la prolongation, il est bien placé pour reprendre victorieusement le centre de Gourcuff. Il réussit son tir au but.

Nabil Fekir (4) : excepté un coup franc qui est passé de peu à côté en première période, on l'a très peu vu ce soir. Touché à l'épaule en deuxième mi-temps et remplacé à la 59e minute par Yassine Benzia (4), qui n'a pas su être réellement menaçant.

MONACO :

Maarten Stekelenburg (6) : un raté qui aurait pu coûter cher à la 92e minute, mais Umtiti est venu le sauver... Décisif face à Benzia durant la rencontre et sur le dernier tir au but de Ferri.

Fabinho (6) : match sérieux du Brésilien sur son côté droit, qui réussit brillamment son tir au but pour conclure la soirée.

Jérémy Toulalan (7) : le capitaine monégasque a été énorme en défense centrale, encore une fois, jusqu'à la 107e minute et l'égalisation de Lacazette sur laquelle il se fait déposer par Gourcuff. Il termine cette rencontre en manquant son tir au but.

Aymen Abdennour (6,5) : à l'image de Toulalan, l'ancien Toulousain a lui aussi remporté de nombreux duels derrière. Au sol comme dans les airs, il en impose.

Andrea Raggi (6) : l'Italien a été solide sur son côté gauche en venant souvent donner un coup de main à sa charnière centrale.

Abdou Diallo (5) : pour sa première titularisation à ce niveau, il a alterné le bon et le moins bon. De l'abattage au milieu mais il n'est pas passé loin de l'exclusion. Remplacé à la 87e minute par Borja Lopez (non noté), qui réussit son tir au but.

Tiémoué Bakayoko (6) : une grosse activité au milieu. Il n'est pas étranger à la solidité défensive de son équipe.

Bernardo Silva (5) : il a bataillé au milieu. Accrocheur, il ne lâche pas facilement sa "proie" . Peu en vue offensivement en revanche. Il réussit son tir au but.

Nabil Dirar (4,5) : peu en vue en première période, il est monté en puissance après le repos avec de bonnes accélérations sur son côté droit. Remplacé à la 63e minute par Yannick Ferreira-Carrasco (7), lire le commentaire ci-dessus.

Valère Germain (4) : match frustrant pour l'habituel remplaçant. Ses partenaires ont passé la soirée à lui envoyer des longs ballons aériens, qu'il n'a jamais récupérés et Ferreira-Carrasco a fini par l'empêcher de tirer le penalty... Remplacé à la 106e minute par Anthony Martial (non noté), qui n'a pas tremblé lors de la séance des tirs au but.

Lucas Ocampos (4) : l'Argentin a eu du mal à s'illustrer au cours de cette rencontre. Une seule bonne frappe à son actif, bien repoussée par Lopes. Il réussit néanmoins son tir au but.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez tous les résultats de la Coupe de la Ligue sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Coupe de la Ligue / 8e de finale
Lyon 1-1 (4-5 tab) Monaco (0-0)
Stade de Gerland (Lyon)
Arbitre : M. Antony Gautier
Buts : Lacazette (107e) pour Lyon ; Ferreira-Carrasco (97e) pour Monaco
Tirs au but réussis : Gonalons, Lacazette, Ghezzal, Umtiti pour Lyon ; Lopez, Martial, Fabinho, Silva, Ocampos pour Monaco
Tirs au but manqués : Koné, Ferri pour Lyon ; Toulalan pour Monaco
Avertissements : Bedimo (47e) pour Lyon ; Diallo (15e), Ferreira-Carrasco (86e), Fabinho (120e) pour Monaco

Lyon : Lopes - Zeffane, Koné, Umtiti, Bedimo - Ferri, Gonalons (cap.), Mvuemba (Gourcuff, 86e) - Malbranque (Ghezzal, 29e) - Lacazette, Fekir (Benzia, 59e). Entraîneur : Hubert Fournier.

Monaco : Stekelenburg - Fabinho, Toulalan (cap.), Abdennour, Raggi - Silva, Diallo (Lopez, 87e), Bakayoko - Dirar (Ferreira-Carrasco, 63e), Germain (Martial, 106e), Ocampos. Entraîneur : Leonardo Jardim.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Comprenez-vous que Didier Deschamps ne change pas de position vis à vis de Karim Benzema ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB