Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Arbitrage : les petits floués face aux gros... Mythe ou réalité ?

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 09/12/2014 à 10h43
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Chaque saison, c'est le même refrain. Les petits du championnat sont défavorisés face aux gros. Deux exemples sont venus confirmer cette impression ce week-end. Les entraîneurs d'Evian Pascal Dupraz et de Nantes Michel Der Zakarian ne peuvent que constater les dégâts.

Arbitrage : les petits floués face aux gros... Mythe ou réalité ?
M. Bastien s'est fait tout petit face à Ibrahimovic au Parc samedi...

«Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.» Cet extrait de la fable «Les animaux malades de la peste» de Jean de La Fontaine semble parfois s'appliquer parfaitement aux journées de championnat. Ce week-end, deux "petits" ont eu le sentiment - c'était plus qu'un sentiment d'ailleurs... - d'avoir été floués lors de leur rencontre face à deux "gros" du championnat.

Il y a notamment eu cet Evian Thonon Gaillard-Lyon dimanche (2-3). M. Chapron (encore lui ?!) s'est ainsi signalé en accordant un penalty aux Gones dans les dernières minutes pour une faute de main d'un joueur de l'ETG toujours aussi difficile à déceler après de multiples ralentis... Pour Pascal Dupraz, il y a clairement deux arbitrages : un pour les gros et un autre pour les petits.

«Je ne suis pas en train de pleurer, c'est un constat»

«Clairement oui mais je vais dire plutôt que ce sont les petits clubs qui sont toujours désavantagés. Je ne suis pas en train de pleurer, c'est un constat, souligne ainsi Dupraz sur RMC. On a l'impression qu'il y a une volonté sous-jacente d'un championnat franchisé dans lequel on est sûr de ne pas descendre, de faire le truc ensemble. Ça peut se comprendre. Mais quand on est partie prenante dans un petit club comme le nôtre, on est obligé d'être opposé à cette volonté-là.»

Avant cet Evian-Lyon, il y avait eu Paris Saint-Germain-Nantes (2-1) la veille. Et là, ce sentiment d'arbitrage à deux vitesses est plus vivace encore. Alors que les Canaris mènent 1-0, Verratti commet une faute à la 11e minute qui aurait pu (dû pour être plus juste) lui valoir un carton rouge. Même Laurent Blanc le reconnaîtra après la rencontre. Mais l'Italien ne reçoit qu'un jaune, au grand dam des Nantais. Quelques instants plus tard, M. Bastien se signalera encore en refusant un but au FCN pour une "faute" (là encore le ralenti ne montrera pas grand-chose pour ne pas dire rien) de Vizcarrondo sur Thiago Silva.

«C'est le cas dans tous les championnats»

Dans l'autre sens, M. Bastien aurait-il simplement averti le fautif et aurait-il refusé le but ? On peut en douter... Mais pour Michel Der Zakarian, pourtant lésé, cet arbitrage favorable aux gros a toujours existé. Et pas seulement en France. «Il y a toujours un petit avantage pour les gros, estime l'entraîneur nantais. Ils ont une aura, mettent la pression sur l'arbitrage. Moi je pense que les petites équipes sont désavantagées. Mais c'est le cas dans tous les championnats.» Les adversaires de la Juventus Turin en Italie en savent quelque chose. En Angleterre, le Fergie Time était légendaire...

En attendant, cet arbitrage deux poids deux mesures reste choquant pour certains. Au cours de l'émission J+1 sur Canal+ Sport lundi soir, on a ainsi pu voir Zlatan Ibrahimovic contester régulièrement et sans prendre de gants l'arbitrage de M. Bastien, avec quelques injures au passage. Présents sur le plateau, l'ex-entraîneur de Bastia Frédéric Hantz et l'actuel préparateur physique du FC Metz, qui était chez les "puissants" auparavant, à Lyon, Robert Duverne ont assuré que le Suédois n'en serait pas sorti indemne s'il avait été dans l'autre camp...

Et pour vous, y a-t-il clairement un arbitrage en faveur des gros face aux petits dans notre championnat ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour le PSG en 8es de Ligue des Champions ?

Chelsea
Dortmund
Atletico Madrid
Naples
Tottenham
Atalanta
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB