Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Une première de l'OM ratée dans son nouveau Vélodrome - Débrief et NOTES des joueurs (OM 0-2 MHSC)
Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 17/08/2014 à 18h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour sa première dans son stade Vélodrome nouvelle version, l'Olympique de Marseille s'est logiquement incliné contre Montpellier (0-2) ce dimanche. L'OM a encore affiché des problèmes défensifs et un manque d'efficacité offensive.

Une première de l'OM ratée dans son nouveau Vélodrome - Débrief et NOTES des joueurs (OM 0-2 MHSC)
Imbula s'incline face à Stambouli

L'effet Marcelo Bielsa se fait toujours attendre pour l'Olympique de Marseille. Sur la pelouse d'un Vélodrome "new look" , les Marseillais se sont logiquement inclinés face à Montpellier (0-2) ce dimanche, à l'occasion de la 2e journée de Ligue 1. L'entraîneur olympien a encore beaucoup de travail pour trouver la bonne formule et changer le visage d'une équipe aussi décevante que la saison dernière dans son enceinte.

La défense marseillaise craque encore

Les Marseillais ont eu beaucoup de mal à entrer dans cette rencontre, gênés par le pressing montpelliérain. Incapables d'inquiéter Jourdren, les hommes de Bielsa se faisaient peur sur des pertes de balle en défense de Nkoulou et Dja Djédjé, mais Mandanda veillait au grain pour repousser la frappe de Stambouli. En revanche, le gardien marseillais devait s'incliner quelques minutes plus tard. Lancé depuis la ligne médiane, Mounier est oublié par la défense et s'en va battre Mandanda d'un lob astucieux (0-1, 19e). La défense marseillaise affichait une nouvelle fois de la fébrilité après les trois buts pris à Bastia...

Une réaction infructueuse

Ce but réveillait toutefois des Olympiens qui arrivaient enfin à construire, mais les Héraultais faisaient les efforts nécessaires pour préserver, sans trop de difficulté, leur avantage au score. Si l'OM semblait prendre le dessus physiquement sur leurs adversaires à la fin du premier acte, les Marseillais étaient trop brouillons dans la surface pour réellement inquiéter Jourdren et se faisaient raccompagner au vestiaire par quelques sifflets.

Un changement... pour un problème de maillot

Après la pause, les soucis continuaient pour l'OM. Déjà obligé de changer de maillot en première période après un saignement à la tête, Ayew devait à nouveau retirer sa tunique mais le staff n'avait pas prévu de troisième maillot pour le Ghanéen, pas autorisé par le quatrième arbitre à entrer avec un numéro différent du sien. Un problème de logistique qui obligeait Bielsa à remplacer son joueur par Payet...

Bielsa tente, sans réussite...

Bielsa avait beau changer de système en passant à quatre défenseurs, puis à deux attaquants, les Olympiens avaient la maîtrise du ballon mais peinaient toujours à s'approcher des buts adverses. Et tandis qu'ils prenaient plus de risques, Montpellier en profitait pour creuser l'écart sur un contre conclu par Sanson (0-2, 69e). Les Phocéens n'avaient alors plus rien à perdre et se jetaient à l'assaut pour mettre le feu pendant quelques minutes dans la surface montpelliéraine. Mais Gignac se voyait refuser un but pour une main d'Alessandrini et Jourdren faisaient les arrêts nécessaires pour préserver l'avantage de son équipe jusqu'au coup de sifflet final.

La note du match : 5/10

Pour son premier match dans sa nouvelle version, le stade Vélodrome n'a pas proposé un spectacle exceptionnel. La faute à des Marseillais trop brouillons et incapables de réellement prendre le dessus sur des Montpelliérains plus précis dans les transmissions et plus présents dans les duels. L'OM n'est pas encore prêt.

Les buts :

- Sur un long ballon depuis la ligne médiane, Mounier est couvert par Nkoulou et se retrouve seul dans la surface. Il a tout son temps pour tromper Mandanda d'un lob astucieux (0-1, 19e).

- Martin lance Mounier dans la profondeur côté gauche. Le milieu offensif centre à ras de terre au second poteau pour Sanson qui n'a plus qu'à pousser le ballon d'un plat du pied au fond des filets (0-2, 69e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Anthony Mounier (7,5/10)

Un poison pour la défense marseillaise ! Il a régulièrement pris le dessus sur ses adversaires et il bat Mandanda d'un lob astucieux. En seconde période, il délivre une passe décisive pour Sanson. Un match plein, avec un gros travail défensif pour aider ses partenaires. Remplacé à la 83e par Anthony Ribelin (non noté).

MARSEILLE :

Steve Mandanda (4,5) : le gardien marseillais a bien débuté avec un arrêt face à Stambouli (10e), mais il doit ensuite s'incliner face à Mounier, puis ne peut rien sur le but de Sanson.

Alaixys Romao (4) : il a démarré en défense avant d'être placé au milieu de terrain pour aider Imbula. Il a tenté de colmater les brèches comme il a pu...

Nicolas Nkoulou (4) : il a mal débuté sa rencontre avec une perte de balle dangereuse dans sa défense (4e), puis il couvre Mounier sur l'ouverture du score montpelliéraine. Il a semblé plus à l'aise lors du passage à quatre défenseurs, mais cela reste décevant.

Jérémy Morel (5) : il a longtemps été l'un des rares défenseurs marseillais à répondre présents dans ce match. Mais il couvre Mounier sur le second but du MHSC.

Brice Dja Djédjé (3) : il a eu beaucoup de mal à contenir Mounier dans son couloir et il perd une balle très dangereuse à l'entrée de sa surface en début de match (10e). Il a souvent fait les mauvais choix sur ses centres. Averti à la 57e pour un tacle en retard sur Mounier. Remplacé à la 63e par Michy Batshuayi (non noté), qui n'a pas réussi à faire la différence.

Giannelli Imbula (5) : il n'a pas été aussi en réussite que ces derniers temps dans sa conservation de balle et ses percées dans l'entrejeu. Trop seul au milieu de terrain en début de match, il n'a pu prendre le dessus face au pressing adverse.

Benjamin Mendy (4) : ses montées ont permis à l'OM de se créer quelques situations dangereuses, mais il n'a pas été assez souvent trouvé dans son couloir. Encore des lacunes défensives.

André Ayew (4,5) : toujours très combatif, le milieu ghanéen n'a pas ménagé sa peine. Il a en revanche manqué de justesse technique dans ses transmissions. Remplacé à la 51e par Dimitri Payet (4,5), qui a apporté un peu plus dans la construction, mais il n'a pas toujours fait les bons choix.

Florian Thauvin (5) : il a réussi à éliminer ses adversaires par sa technique, mais il a souvent manqué de réussite dans le dernier geste. Remplacé à la 74e par Jérémie Porsan-Clemente (non noté).

André-Pierre Gignac (3) : l'attaquant marseillais a eu toutes les peines du monde à se défaire de ses défenseurs en première période. Un peu plus en vue après la pause, il n'a pas su faire la différence et rate le ballon sur une grosse occasion (62e).

Romain Alessandrini (4,5) : assez discret en première période, on l'a un peu plus vu après la pause sur les offensives marseillaises. Tout près de marquer, mais sa frappe a heurté le poteau de Jourdren.

MONTPELLIER :

Geoffrey Jourdren (7) : une très bonne prestation du gardien montpelliérain avec plusieurs arrêts déterminants  notamment face à Thauvin, Ayew et Mendy.

Mathieu Deplagne (5) : le latéral droit rend une copie correcte, il n'a pas souvent été mis en difficulté.

Vitorino Hilton (6) : il a parfaitement stoppé les offensives adverses par sa bonne lecture du jeu. Sobre et efficace.

Abdelhamid El Kaoutari (7) : toujours bien placé, il a réalisé un match plein. Solide dans les duels et auteur d'interventions propres dans les pieds adverses.

Siaka Tiéné (5) : peu présent offensivement, il a en plus eu des difficultés à contenir les attaquants marseillais dans son couloir.

Benjamin Stambouli (7) : omniprésent au milieu de terrain, il a ratissé un nombre incalculable de ballons et il a joué très haut pour effectuer le pressing et gêner la relance adverse.

Jonas Martin (6,5) : à l'image de Stambouli, il a réalisé un gros boulot au milieu de terrain pour perturber la construction adverse.

Paul Lasne (6) : plutôt discret offensivement, il a revanche fait le travail défensif nécessaire pour bloquer son couloir droit. Remplacé à la 88e par Daniel Congré (non noté).

Morgan Sanson (6) : positionné en meneur de jeu, il a eu du mal à organiser le jeu de sa formation. En revanche, il a activement participé au pressing et il a fait le break en marquant le second but de la rencontre.

Anthony Mounier (7,5) : lire ci-dessus.

Lucas Barrios (5) : fraîchement débarqué au MHSC, il a livré de bonnes premières minutes. Accrocheur dans les duels, il n'a pas hésité à participer activement au pressing sur les défenseurs marseillais. Il n'est cependant pas encore prêt physiquement et il a eu plus de difficultés après la demi-heure de jeu. Remplacé à la 57e par Souleymane Camara (non noté).

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

Le Vélodrome était prêt à faire la fête

Ayew touché à la tête et le maillot de la discorde...

Alessandrini trouve le poteau de Jourdren

+ Retrouvez tous les résultats et le classement de la Ligue 1 sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Ligue 1 - 2e journée
Marseille 0-2 Montpellier (0-1)
Stade Vélodrome
Arbitre : M. Turpin
Buts : Mounier (19e), Sanson (69e) pour Montpellier
Avertissements : Dja Djédjé (57e) pour Marseille

Marseille : Mandanda - Romao, Nkoulou, Morel - Dja Djédjé (Batshuayi, 63e), Imbula, Mendy - Ayew (Payet, 51e) - Thauvin (Porsan-Clemente, 74e), Gignac, Alessandrini. Entraîneur : Marcelo Bielsa.

Montpellier : Jourdren - Deplagne, Hilton, El Kaoutari, Tiéné - Stambouli, Martin - Lasne (Congré, 88e), Sanson, Mounier (Ribelin, 83e) - Barrios (Camara, 57e). Entraîneur : Rolland Courbis.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Croyez-vous que l'OM va tenir la cadence et finir sur le podium à l'issue de la saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB