Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Une défaite, un rouge, un jeu décevant... Monaco, c'est pas gagné ! - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 1-2 Lorient)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 10/08/2014 à 23h17
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Première grosse sensation de la saison dimanche soir en clôture de la 1ère journée de Ligue 1, avec la défaite à domicile de Monaco face à Lorient (1-2). Rapidement menés au score, les coéquipiers de Falcao avaient pourtant réussi à égaliser mais ont de nouveau craqué en fin de match...

Une défaite, un rouge, un jeu décevant... Monaco, c'est pas gagné ! - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 1-2 Lorient)
Berbatov est tombé sur un os nommé Lecomte

Un 4-2-3-1 pour débuter, puis un 4-4-2 après une demi-heure de jeu, puis quatre attaquants axiaux sur le terrain en fin de match, une première mi-temps insipide, Toulalan sur le banc à la surprise générale... Leonardo Jardim n'a clairement pas encore trouvé la bonne formule ni la bonne composition d'équipe. Pour son baptême du feu, l'entraîneur de Monaco a été sanctionné par Lorient et son nouvel entraîneur Sylvain Ripoll (1-2).

Monaco sans liant collectif, Lorient séduisant

Les hommes de Jardim ont pourtant mis du rythme dès l'entame du match mais se sont fait cueillir sur le premier contre lorientais, avec un penalty d'Aboubakar obtenu par ce dernier pour une faute d'Abdennour (10e sp, 0-1) ! Surprise à Louis II. D'autant que ce but a sonné les Monégasques, incapables de prendre le contrôle du jeu, de développer des offensives, et bousculés par les Merlus au collectif séduisant et au jeu de passes léché.

Berbatov de la tête mettait toutefois Lecomte à l'épreuve peu avant la demi-heure. Moment choisi par l'entraîneur de Monaco pour laisser son 4-2-3-1 pour un 4-4-2 avec l'entrée de Germain, afin de redynamiser son équipe. Les coéquipiers de Moutinho ont effectivement repris le ballon, Wachter gênait son gardien sur corner et envoyait le ballon sur son poteau, mais l'ASM ne parvenait pas à accélérer ni à déborder sur les ailes tandis que les Bretons restaient incisifs en contre et laissaient planer un doute constant.

Lorient recule, Carvalho voit rouge

Après la pause, Monaco s'installait dans le camp adverse et menaçait sérieusement le but de Lecomte qui brillait face à Berbatov puis Carrasco par deux fois. Le match se transformait en un attaque-défense, mais Carvalho écopait d'un second jaune synonyme de rouge à la 68e ! Pour sa première officielle depuis le départ de Gourcuff, Ripoll pouvait croire à l'exploit, d'autant que Lecomte réussissait un nouvel exploit face à Berbatov deux minutes plus tard.

Monaco égalise sur penalty, mais...

Mais en infériorité numérique, l'ASM conservait le ballon et égalisait finalement par Falcao sur un penalty accordé pour une faute de Koné sur Berbatov (78e sp, 1-1) ! Une égalisation somme toute méritée au vu de la physionomie de la seconde période, outrageusement dominée par les coéquipiers de Falcao, entré à l'heure de jeu. Mais alors que les Monégasques semblaient enfin en mesure de l'emporter, Lavigne concrétisait la seule occasion lorientaise du second acte sur un contre assassin (87e, 1-2)...

L'homme du match : Benjamin Lecomte (8/10)

Il a réussi une bonne poignée de parades magnifiques, en particulier face à Berbatov et Carrasco. Tout près de sortir le penalty de Falcao, le gardien lorientais a longtemps retardé l'échéance et été le grand artisan de la victoire.

La note du match : 6,5/10

Un match plaisant, ouvert, riche en occasions et en rebondissements. Les Lorientais ont proposé un jeu séduisant en première mi-temps avant de reculer dangereusement. Les Monégasques ont encore du travail mais ont toutefois su se procurer de multiples opportunités de marquer.

Les notes des joueurs : à venir…

Les buts

- Lancé en profondeur côté gauche par Diallo, Aboubakar pénètre dans la surface et réussit son crochet sur Abdennour qui fauche son pied d'appui. Aboubakar se fait justice en transformant le penalty en prenant Subasic à contre-pied d'un tir au ras du poteau. La douche froide pour les Monégasques ! (10e sp, 0-1)

- Sur un ballon à ras de terre, Koné se jette dans les pieds de Berbatov dos au but qui s'écroule à l'entrée de la surface. La faute est légère mais l'arbitre désigne le point de penalty. Falcao s'élance et trompe Lecomte, parti du bon côté mais à qui il a manqué quelques centimètres pour réussir un nouvel exploit dans ce match. (78e, 1-1)

- Abdullah récupère le ballon dans l'entrejeu et après un appui, ouvre idéalement pour Lavigne en profondeur. Parti dans le dos de la défense côté droit, le Lorientais pénètre dans la surface, fixe Subasic et l'ajuste d'un tir à ras de terre ! (87e, 1-2)

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Benjamin Lecomte (8/10)

Il a réussi une bonne poignée de parades magnifiques, en particulier face à Berbatov et Carrasco. Tout près de sortir le penalty de Falcao, le gardien lorientais a longtemps retardé l'échéance et été le grand artisan de la victoire.

MONACO :

Danijel Subasic (4,5) : il n'a pas eu grand chose à faire, si ce n'est aller chercher le ballon au fond de ses filets. Il est loin du ballon sur les deux buts. 

Nabil Dirar (5,5) : une belle activité dans le couloir droit où il a souvent dédoublé pour amener des centres. Averti à la 40e pour avoir marché sur le talon de Sunu.

Ricardo Carvalho (2) : un match très compliqué pour lui défensivement. Une mauvaise relance et un mauvais alignement sur Aboubakar sur l'action qui amène le penalty. Averti à la 52e pour une obstruction, il a récidivé à la 68e et laissé ses coéquipiers à dix.

Aymen Abdennour (3) : son entente avec Carvalho est loin d'être évidente. Il provoque le penalty en début de match et a souvent semblé perdu sur les contres lorientais.

Layvin Kurzawa (5) : il n'a pas été transcendant défensivement mais a souvent pris son couloir pour distiller des centres.

Geoffrey Kondogbia (6) : l'un des rares monégasques à tirer son épingle du jeu, avec une belle activité au milieu du terrain et des passes justes.

Tiemoué Bakayoko (non noté) : titulaire surprise à la place de Toulalan, il n'a pas eu l'impact espéré par Jardim dans l'entrejeu. Il a semblé perdu. Remplacé dès la 32e par Valère Germain (4) qui a manqué de justesse technique et parfois de lucidité.

Yannick Ferreira Carrasco (3,5) : il a trop souvent tenté l'action individuelle. Décevant, il a en outre gâché deux belles occasions. Remplacé à la 76e par Anthony Martial (non noté).

Joao Moutinho (4) : suppléant désigné de Rodriguez parti au Real au coup d'envoi, il n'a pas réussi à guider son équipe. Rapidement descendu d'un cran par Jardim, il n'a pas suffisamment pesé sur le jeu.

Lucas Ocampos (4) : il a percuté balle au pied sur son aile mais n'a pas été en réussite sur la dernière passe. Remplacé à la 60e par Radamel Falcao (non noté), de retour en championnat après sept mois d'absence et qui a marqué sur penalty. Un but qui relève une demi-heure moyenne.

Dimitar Berbatov (6) : il a provoqué un penalty et s'est procuré trois belles occasions de la tête mais il est tombé sur un gardien dans un grand soir. Averti à la 48e pour avoir marché sur le pied de Pedrinho.

LORIENT :

Benjamin Lecomte (8) : lire ci-dessus.

Pedrinho (5) : il a souffert face aux montées de Kurzawa.

Lamine Koné (6) : il provoque un penalty mais a par ailleurs rendu une bonne copie dans l'axe où il a fait parler sa puissance.

Yoann Wachter (6) : il s'est fait peur en voulant dégager un corner qui a atterri sur le poteau. Au-delà de cet accroc, il a été précieux en charnière centrale.

Raphaël Guerreiro (6) : il a réussi plusieurs bonnes interventions et livré un match solide.

Yann Jouffre (5) : il a passé l'essentiel de son temps à défendre. Remplacé à la 81e par Valentin Lavigne (non noté) qui offre la victoire avec un but plein de sang-froid.

Mathieu Coutadeur (6) : il a beaucoup couru pour combler les brèches et a été précieux à la récupération. Averti à la 15e pour une simulation dans la surface.

Raffidine Abdullah (6) : passeur décisif sur le second but lorientais, il a bien aidé son équipe à la récupération et a perdu peu de ballons.

Bryan Pelé (non noté) : une première demi-heure intéressante, mais remplacé sur blessure à la 35e par Gilles Sunu (5), bien entré dans le match mais qui s'est éteint en seconde période.

Sadio Diallo (6) : très à l'aise techniquement, il a distillé plusieurs bonnes passes vers l'avant, pour Aboubakar notamment. Remplacé à la 65e par Walid Mesloub (non noté).

Vincent Aboubakar (7) : il a pesé de tout son poids sur la défense monégasque, en témoigne l'action du penalty qui l'a vu prendre le dessus sur Carvalho puis Abdennour. Averti à la 65e pour avoir accroché Abdennour.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats de Ligue 1 en cliquant ici.

Benjamin Lecomte s'interpose devant Carrasco

Radamel Falcao de retour en L1 après 7 mois d'absence

Ricardo Carvalho voit rouge !

Sylvain Ripoll a joué un mauvais tour à Leonardo Jardim

FICHE TECHNIQUE
Ligue 1 / 1ère journée
AS Monaco - FC Lorient : 1-2 (0-1)
Stade Louis II
Arbitre : Ruddy Buquet
Buts : Falcao (78e sp) - Aboubakar (10e sp), Lavigne (87e)
Avertissements : Abdennour (8e), Dirar (40e), Berbatov (48e), Carvalho (52e, 68e) - Coutadeur (15e), Aboubakar (65e)
Exclusion : Carvalho (68e)

Monaco : Subasic - Dirar, Carvalho, Abdennour, Kurzawa - Moutinho, Kondogbia, T. Bakayoko (Germain, 32e) - Ferreira Carrasco (Martial, 76e), Berbatov, Ocampos (Falcao, 60e). Entraîneur : Leonardo Jardim.

Lorient : Lecomte - Pedrinho, L. Koné, Wachter, Guerreiro - Jouffre (Lavigne, 81e), Coutadeur, Abdullah, B. Pelé (Sunu, 35e) - Sad. Diallo, Aboubakar. Entraîneur : Sylvain Ripoll.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
L'équipe de France féminine vous séduit-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB