Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le meilleur effectif de 23 et l'équipe type de la Coupe du monde 2014 !
Par Nicolas Lagavardan - Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 14/07/2014 à 18h16
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Durant la Coupe du monde, certains joueurs ont brillé de mille feux avec leur sélection, d'autres se sont révélés ou ont confirmé leur talent. Au terme de la compétition, Maxifoot vous dévoile son effectif rêvé et son équipe type du Mondial 2014...

Le meilleur effectif de 23 et l'équipe type de la Coupe du monde 2014 !

Le meilleur effectif a été choisi selon les performances réelles des joueurs durant la Coupe du monde, et non selon leur valeur supposée. Au regard de la complémentarité des joueurs, voici le meilleur effectif du Mondial 2014, selon Maxifoot.

Dans cet effectif de rêve, vous pourrez noter la présence de sept joueurs allemands, cinq argentins, trois colombiens, deux néerlandais, un chilien, un brésilien, un mexicain, un costaricien, un belge et un français, choisis non pas selon leur valeur marchande ou leur statut, mais en fonction de leurs performances réelles.

Le meilleur effectif de 23 de la Coupe du monde

Gardiens (3) : Manuel Neuer (Allemagne), Keylor Navas (Costa Rica), Guillermo Ochoa (Mexique)

Les gardiens auront été parmi les grands animateurs de ce Mondial et le choix a donc été très difficile. Elu gant d'or de la compétition, Manuel Neuer a été impressionnant sur sa ligne, mais pas seulement. Le gardien volant s'est aussi illustré par ses sorties, avec par exemple 19 ballons touchés hors de sa surface face à l'Algérie !

Révélation du Mondial, Keylor Navas n'est pas pour rien dans le parcours historique du Costa Rica, éliminé aux tirs au but par les Pays-Bas en quart de finale. Claudio Bravo et Tim Howard notamment, ont eux aussi été brillants, mais Maxifoot a choisi de retenir Guillermo Ochoa, très régulier dans la performance et dont le match fantastique face au Brésil restera gravé.

Défenseurs (8) : Philipp Lahm (Allemagne), Pablo Zabaleta (Argentine) - Mats Hummels (Allemagne), Gary Medel (Chili), Ron Vlaar (Pays-Bas), Ezequiel Garay (Argentine) - Jan Vertonghen (Belgique), Pablo Armero (Colombie)

D'abord aligné dans l'entrejeu, Philipp Lahm a ensuite repris avec réussite sa place dans le couloir droit, où il a régalé par sa solidité défensive et son apport offensif, comme le prouvent ses 562 passes (dont 86,3% réussies), un record au Brésil. Il est accompagné par Pablo Zabaleta qui est monté en puissance durant la compétition et a largement contribué à l'herméticité de la défense argentine

Tout comme son coéquipier argentin Ezequiel Garay, valeur sure au même titre que l'Allemand Mats Hummels, même si ce dernier a un peu plus souffert lors de la finale que lors de ses précédentes sorties. Les deux finalistes sont accompagnés par le Néerlandais Ron Vlaar, impressionnant dans les duels, et le Chilien Gary Medel qui ne devrait pas rester longtemps à Cardiff. El Pitbull s'est avéré aussi précieux dans ses interventions défensives que par la qualité de ses passes.

Les latéraux gauches ont été moins brillants que leurs confrères du côté droit. Mais s'il a timidement démarré la compétition, Jan Vertonghen a explosé à partir des huitièmes de finale, livrant deux prestations très convaincantes. Auteur d'un but, le Colombien Pablo Armero a lui aussi animé son couloir, tant en défense qu'en attaque, et complète la sélection.

Milieux (8) : Toni Kroos (Allemagne), Sami Khedira (Allemagne), Javier Mascherano (Argentine), Bastian Schweinsteiger (Allemagne), James Rodriguez (Colombie), Angel Di Maria (Argentine), Juan Cuadrado (Colombie), Mathieu Valbuena (France)

Joachim Löw a mis du temps à trouver son onze idéal. Quand il a décidé d'associer Sami Khedira, Bastian Schweinsteiger et Toni Kroos dans l'entrejeu, la Mannschaft a alors franchi un cap dans la performance collective. Les trois Allemands ont donc été retenus. Meilleur joueur de la demi-finale historique face au Brésil, Kroos termine en outre la compétition à la première place du classement des passeurs avec 4 unités, à égalité avec le Colombien Juan Cuadrado qui a pourtant disputé deux matchs de moins et a donc lui aussi été retenu.

Côté argentin, bien plus encore que Lionel Messi, Javier Mascherano a éclaboussé la compétition de tout son talent. Il aura été l'homme fort de l'Albiceleste. Son coéquipier Angel Di Maria, capable de jouer dans l'axe ou sur une aile, aura quant à lui cruellement manqué lors de la finale... Meilleur buteur du tournoi avec 6 buts, James Rodriguez a réussi un Mondial étincelant avec la Colombie, il est donc incontournable. Enfin, les lecteurs de Maxifoot ont estimé à 52% que le meilleur français avait été Mathieu Valbuena (voir le résultat du sondage ici) qui intègre cette dream team.

Attaquants (4) : Thomas Müller (Allemagne), Lionel Messi (Argentine), Neymar (Brésil), Arjen Robben (Pays-Bas)

Elu meilleur joueur de la Coupe du monde par la FIFA à la surprise générale, Lionel Messi (4 buts) ne méritait pas cette récompense. Mais s'il n'a pas eu le rendement attendu lors des derniers matchs, il avait été déterminant lors de la phase de groupes, permettant à l'Argentine de franchir l'obstacle. Arjen Robben (3 buts) et Neymar (4 buts) en revanche, ont porté leur équipe à bout de bras, avec constance et efficacité. Enfin, comment ne pas retenir Thomas Müller (5 buts et 84 km parcourus, un record lors du Mondial !), attaquant de devoir capable de trouver l'ouverture dans les défenses les plus resserrées ?

Ils auraient également pu faire partie de l'effectif :

On pense en particuliers aux gardiens qui auront été nombreux à s'illustrer durant la compétition. Au premier rang desquels Howard (USA) qui a réussi à établir un nouveau record d'arrêts au cours d'un match, mais aussi Bravo (Chili), Romero (Argentine), M'Bohli (Algérie) et même Ospina (Colombie) ou Enyeama (Nigéria)...

En défense, Yepes (Colombie), Marquez (Mexique) ou encore Kompany (Belgique) ont tiré leur sélection vers le haut, et même David Luiz (Brésil) qui avait notamment marqué deux buts, mais qui a sombré complètement en demi-finale comme ses coéquipiers. On pense aussi aux latéraux Aurier (Côte d'Ivoire), Layun (Mexique), Mena (Chili) voire Zuniga (Colombie), très performant jusqu'à son coup de genou assassin sur Neymar qui a évidemment annihilé toutes ses chances d'être sélectionné...

Au milieu, Herrera (Mexique), Matuidi et Pogba (France) élu meilleur jeune du tournoi, Bolanos (Costa Rica) ou encore les jokers de luxe allemands Götze et Schürrle ont tiré leur épingle du jeu mais il fallait bien faire un choix. En attaque, Van Persie (Pays-Bas) et ses 4 buts, Sanchez (Chili) et Ruiz (Costa Rica) ont fait honneur à leur maillot, sans oublier Klose (Allemagne) qui a atteint les 16 buts en Coupe du monde et ainsi battu le record de Ronaldo. Une liste évidemment non exhaustive...

L'équipe type de Maxifoot de la Coupe du monde 2014 :

Avec 23 joueurs de cette qualité, les combinaisons possibles sont nombreuses. Quel schéma tactique et quel onze adopter ? A chacun de se forger un avis. Maxifoot vous propose une version en 4-2-3-1...

Et vous, quels joueurs vous ont impressionnés durant la Coupe du monde ? Quel onze aligneriez-vous ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire» …



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2014


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Pour le moment, quel est l'adversaire de l'équipe de France le plus à craindre pour le Mondial 2018 ?

Allemagne
Angleterre
Espagne
Belgique
Portugal
Russie
Brésil
Argentine
Une autre équipe

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB