Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Un match à vite oublier, place au Nigeria ! - Débrief et NOTES des joueurs (Equateur 0-0 France)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 26/06/2014 à 00h06
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'équipe de France s'était montrée si convaincante lors de ses deux premiers matchs qu'on s'attendait encore à la voir briller face à l'Equateur. Mais les Bleus n'ont pas été brillants (0-0). L'essentiel est quand même là avec cette première place du groupe et un 8e de finale face au Nigeria.

Un match à vite oublier, place au Nigeria ! - Débrief et NOTES des joueurs (Equateur 0-0 France)
Blaise Matuidi aura été l'une des bonnes notes de la soirée.

Après deux très belles prestations, l'équipe de France n'a pas brillé ce mercredi face à l'Equateur (0-0). Mais comme le soulignera Didier Deschamps au coup de sifflet final, «on finit premier du groupe, on est qualifié pour les 8es de finale, tout va bien.» C'est vrai qu'après deux matchs convaincants, il ne faut pas non plus oublier d'où l'on vient...

Enner Valencia leur a posé des soucis

Avec le soutien de leurs 10.000 supporters, qui se faisaient largement entendre, les Bleus débutaient bien cette rencontre, évoluant tout de suite très haut sur le terrain. Au quart d'heure de jeu, Sissoko se signalait par une belle volée. C'était mieux que le coup de coude de Sakho qui échappait à M. Doué un peu plus tôt... Au fil des minutes, les Equatoriens prenaient du poil de la bête et leur buteur, Enner Valencia, même sur une jambe après s'être tordu la cheville, posait quelques soucis à la charnière centrale française.

Après une demi-heure de jeu, le rythme retombait largement et la partie tombait dans un faux rythme, avec beaucoup de duels et de contacts qui laissaient des traces de part et d'autre, même si Dominguez devait claquer une bonne tête de Pogba. Lloris, lui, était sollicité sur une tête d'Enner Valencia. Sur son banc, Didier Deschamps faisait la grimace. Et des sifflets descendaient des tribunes du Maracana à la mi-temps...

Le poteau pour Griezmann, le rouge pour Antonio Valencia

Au retour des vestiaires, les Bleus mettaient un coup d'accélérateur, et Griezmann était à deux doigts d'ouvrir le score, mais Dominguez détournait sa reprise sur le montant. Antonio Valencia, lui, était exclu pour s'être essuyé les crampons sur le tibia de Digne. Après ça, Deschamps décidait de faire entrer Giroud à la place de Matuidi, gros travailleur encore une fois. Mais c'est Pogba qui se procurait une énorme occasion. Que le Turinois, décevant aujourd'hui, gâchait...

En fin de match, si Lloris sauvait la maison sur une frappe d'Ibarra, Dominguez mettait lui Benzema et Rémy en échec. Les Bleus ne méritaient pas forcément mieux que ce 0-0. Un petit 0-0 qui assure aux Tricolores la première place du groupe E et un 8e de finale face au Nigeria, lundi prochain (18h). L'Equateur, lui, est éliminé.

La note du match : 4/10

Après les cartons face au Honduras (3-0) et contre la Suisse (5-2), on s'attendait à une nouvelle belle prestation de l'équipe de France ce soir. Mais on a été déçu. Même à 11 contre 10 en deuxième période, les Bleus n'ont jamais su emballer cette partie. Dommage car les nombreux supporters français présents au Maracana ne demandaient qu'à s'enflammer. Des sifflets sont logiquement descendus des tribunes à la mi-temps et à la fin du match. Même si la joie d'être premiers a vite pris le dessus avec une Marseillaise entonnée un peu plus tard.

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Alexander Dominguez (7/10)

L'Equateur peut lui dire merci. Un bel arrêt sur une tête de Pogba en première période. Il passe au travers sur une sortie aérienne aussi avant la pause, mais sans conséquence pour son équipe. Il finit par mettre Benzema et Rémy en échec en fin de match. Pas forcément très académique dans son style, mais efficace.

EQUATEUR :

Alexander Dominguez (7) : un bel arrêt sur une tête de Pogba en première période. Il passe au travers sur une sortie aérienne aussi avant la pause, mais sans conséquence pour son équipe. Il met Benzema et Rémy en échec en fin de match.

Juan Carlos Paredes (4) : le latéral droit équatorien a vécu une soirée compliquée face à Digne, qui l'a souvent malmené sur son côté.

Jorge Guagua (6) : prestation sérieuse du défenseur central équatorien, très accrocheur dans les duels.

Frickson Erazo (6) : le joueur de Flamengo au Brésil a livré un bon match derrière. Même avec une technique qu'on a sentie approximative, il a cherché à relancer proprement.

Walter Ayovi (5) : pas réellement pris à défaut sur son côté gauche, mais on ne l'a quasiment pas vu prendre son couloir offensivement.

Antonio Valencia (2) : déjà peu en vue sur son côté droit, le joueur de Manchester United s'essuie les crampons sur le tibia de Digne en début de seconde période et est logiquement exclu par M. Doué (50e).

Christian Noboa (5,5) : agressif sur le porteur du ballon, il a livré un bon match dans l'entrejeu. Mais il gâche une belle occasion de contre en début de seconde période à cause d'un contrôle manqué. Touché dans un choc avec Matuidi, il a fini la rencontre avec un joli bonnet pour protéger son cuir chevelu bien ouvert. Remplacé à la 90e minute par Felipe Caicedo (non noté).

Oswaldo Minda (5,5) : il n'a pas ménagé ses efforts dans l'entrejeu, même si on l'a tout de même moins vu que Noboa. Il a quand même été très utile à son équipe en fin de match en redescendant épauler sa charnière centrale.

Jefferson Montero (4) : match décevant de sa part sur son côté gauche. On ne l'aura pas vu ennuyer Sagna de la partie. Remplacé à la 63e minute par Alex Ibarra (non noté), venu renforcer le milieu de terrain une fois son équipe à dix. Il oblige Lloris à un bel arrêt en fin de match.

Michael Arroyo (4) : malgré une grosse débauche d'énergie dans le travail de pressing, il n'aura pas donné satisfaction ce soir. Notamment en tentant des frappes parfois impossibles... Remplacé à la 82e minute par Gabriel Achilier (non noté).

Enner Valencia (5,5) : même s'il a joué de longues minutes sur une jambe en raison d'une cheville tordue, il aura pas mal embêté la défense centrale de l'équipe de France par sa vitesse. Et quelle détente dans le jeu aérien ! Moins en vue après le repos.

FRANCE :

Hugo Lloris (6) : peu de ballons à négocier, mais un arrêt décisif sur une tête d'Enner Valencia en première période. En fin de match, il est de nouveau décisif sur une frappe d'Ibarra.

Bacary Sagna (6) : on aurait aimé voir le remplaçant de Debuchy plus offensif, même s'il a failli être passeur décisif pour Griezmann en début de seconde période. Pas pris à défaut défensivement.

Laurent Koscielny (5,5) : match sérieux du défenseur central d'Arsenal, après des premières minutes compliquées, où on l'a senti jouer avec la peur de mal faire. Il a pris confiance ensuite et a réussi de bonnes interventions.

Mamadou Sakho (5) : la vitesse d'Enner Valencia l'a plus d'une fois embêté. Mais s'il a plié légèrement, il n'a pas rompu. A noter que pour un coup de coude en première mi-temps qui a échappé à l'arbitre, le défenseur de Liverpool pourrait bien être rattrapé par la patrouille... Visiblement encore ennuyé par sa cuisse gauche, il est remplacé à la 61e minute par Raphaël Varane (non noté), qui n'a pas eu à s'employer, les Bleus étant à 11 contre 10 durant cette dernière demi-heure.

Lucas Digne (5,5) : préféré à Evra pour ce troisième match, le latéral gauche parisien s'est montré actif sur son côté gauche. Il a plusieurs fois pris le dessus sur Paredes grâce à des dribbles bien sentis, même si cela n'a pas abouti sur des occasions franches de but. Il provoque malgré lui l'exclusion d'Antonio Valencia. Bien moins en vue après le repos et des ballons souvent poussés trop loin.

Paul Pogba (4,5) : prestation moyenne du milieu de terrain de la Juventus Turin. Un impact limité sur le jeu des Bleus et un ballon bêtement perdu à l'heure de jeu qui aurait pu coûter chez aux Tricolores. On attend bien mieux de sa part. Il ne cadre pas sa tête en fin de match alors qu'il était idéalement placé...

Morgan Schneiderlin (5,5) : titulaire à la place de Cabaye, suspendu, devant la défense, le joueur de Southampton a donné le ton très vite, récupérant de nombreux ballons assez haut. Il a l'art de jaillir très vite dans les pieds du porteur du ballon. Pas maladroit techniquement en prime. Moins en vue quand même après le repos.

Blaise Matuidi (6,5) : encore un bon match du milieu de terrain parisien. Même sérieusement touché dans un contact en première période, il a serré les dents et est reparti au combat. Face à des Equatoriens ayant un goût prononcé pour le duel, il n'a pas cherché à fuir, bien au contraire. Un guerrier. Remplacé à la 67e minute par Olivier Giroud (non noté), qui a tout de suite apporté plus de poids à l'attaque des Bleus, combinant bien avec Benzema notamment.

Moussa Sissoko (5) : aligné un cran plus haut que contre la Suisse, le joueur de Newcastle s'est montré brouillon dans le dernier geste mais volontaire sur son côté droit. De l'envie, mais pas de réussite. Des retours défensifs précieux en fin de match.

Karim Benzema (5) : l'attaquant vedette de cette équipe de France a tenté de décrocher, de frapper, de s'excentrer pour écarter cette défense équatorienne, mais sans succès. Il faut dire qu'on n'a pas senti un Benzema vraiment mort de faim aujourd'hui. Il a quand même été à l'origine de quelques combinaisons intéressantes durant le dernier quart d'heure.

Antoine Griezmann (4) : certes, il touche le poteau en deuxième mi-temps. Mais c'est bien insuffisant pour être satisfait de sa performance. Face à ses rugueux Equatoriens, sa vitesse et ses dribbles auraient pu faire la différence. Mais on n'a pas vu grand-chose aujourd'hui... Remplacé à la 79e minute par Loïc Rémy (non noté), qui oblige Dominguez à une belle détente en fin de match.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez tous les résultats et le classement du Groupe E sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Coupe du monde / Groupe E (3e journée)
Equateur 0-0 France (0-0)
Stade Maracana (Rio de Janeiro)
Arbitre : M. Noumandiez Désiré Doué (Côte d'Ivoire)
Avertissement : Erazo (83e) pour l'Equateur
Exclusion : Valencia (50e) pour l'Equateur

Equateur : Dominguez - Paredes, Guagua, Erazo, Ayovi - A. Valencia (cap.), Noboa (Caicedo, 90e), Minda, Montero (Ibarra, 63e) - Arroyo (Achilier, 82e), E. Valencia. Sélectionneur : Reinaldo Rueda.

France : Lloris (cap.) - Sagna, Koscielny, Sakho (Varane, 61e), Digne - Pogba, Schneiderlin, Matuidi (Giroud, 67e) - Sissoko, Benzema, Griezmann (Rémy, 79e). Sélectionneur : Didier Deschamps.

Lloris détourne la tête d'Enner Valencia en première période

Pour ce geste, Antonio Valencia sera directement exclu

Pogba déçu après sa tête non cadrée en fin de match

Les femmes étaient dans les tribunes ce soir



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2014


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB