Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
La Croatie aura sa finale, le Cameroun prend la porte - Débrief et NOTES des joueurs (Cameroun 0-4 Croatie)
Par Maxime Deloffre - Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 19/06/2014 à 01h52
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La Croatie a dominé une valeureuse sélection du Cameroun qui est éliminée du Mondial. La sélection à damier a rapidement ouvert le score puis profité de l'expulsion de Song pour dérouler (4-0). La qualification se jouera contre le Mexique.

La Croatie aura sa finale, le Cameroun prend la porte - Débrief et NOTES des joueurs (Cameroun 0-4 Croatie)
Alexandre Song a anéanti tout espoir de victoire pour les Camerounais en se faisant expulser.

Malheur au vaincu ! Tel était le leitmotiv de cette rencontre, dont le perdant quitterait la compétition. La Croatie a su prendre l'ascendant sur une valeureuse sélection camerounaise en ouvrant rapidement le score, avant de dérouler après l'expulsion de Song avant le repos. La sélection à damier aura sa finale contre le Mexique dans ce groupe A.

Le Cameroun se devait de réagir après une piteuse prestation contre le Mexique. L'entame du match est à mettre à son actif, à l'image du Lorientais Aboubakar donnant le tournis à Corluka. Mais les Croates, froids de réalisme, ouvraient le score sur leur première occasion par Olic (0-1, 11e). Le Cameroun ne baissait pourtant pas les bras et redoublait d'efforts notamment dans le pressing exercé, perturbant le duo Rakitic – Modric étonnement discret. Mais peu avant le repos, Song écopait d'un carton rouge sans préavis, pour un coup de poing asséné dans le dos de Mandzukic.

Song expulsé, la Croatie déroule

Mené au score, réduit à dix, le Cameroun entamait le second acte en position fort délicate. En capitaine exemplaire, Nkoulou haranguait ses coéquipiers les uns après les autres, mais la Croatie se montrait insatiable. Elle étouffait son adversaire en monopolisant le ballon et trouvait rapidement la faille par Perisic (0-2, 48e) puis Mandzukic (0-3, 62e), sous le regard désabusé d'Eto'o, sur le banc.

Les Vatreni levaient alors le pied, permettant quelques soubresauts d'orgueil aux Camerounais mais en vain. Pletikosa voyait les frappes de Mbia et Aboubakar fuir le cadre. Mandzukic calmait une nouvelle fois leurs ardeurs en signant un doublé, oublié par la défense adverse (0-4, 73e), alors que la ola se lançait dans l'Arena Amazonia. Le désarroi de la sélection africaine se lisait dans les yeux de Mbia. Les Lions indomptables tentaient pourtant de sauver l'honneur et n'abdiquaient pas mais manquaient encore et toujours le cadre. Au contraire, Eto'o réprimandait Assou-Ekotto, venu demander des explications à son propre coéquipier Moukandjo et collant son front au sien en guise de défi. L'ambiance dans le vestiaire camerounais est loin d'être au beau fixe...

La Croatie entretient l'espoir

Le Cameroun enchaîne avec une sixième défaite consécutive en Coupe du monde, et quitte le Mondial la tête basse avant même la dernière journée, dans un climat austère. Eto'o avait annoncé dans la journée qu'il livrerait des révélations sur la sélection après le Mondial. Les Croates de leur côté se congratulaient sur le terrain au coup de sifflet final, prêts à en découdre avec le Mexique pour une place en 8es de finale.

La note du match : 6,5/10

On aurait pu craindre que l'enjeu de la rencontre n'enrhume les intentions des deux formations, il n'en fut rien. Les Croates n'ont pas fermé le jeu après avoir ouvert le score, et les Camerounais ont pratiqué un jeu séduisant et porté vers l'attaque pour égaliser. L'expulsion de Song avant le repos a malheureusement tué tout suspense, et les Croates s'en sont donné à coeur joie, dominant les débats sans partage dans le second acte.

Les buts

- Nkoulou repousse un centre venu de la droite dans les pieds de Perisic, dans la surface. L'ailier droit fait mine de frapper mais décale Olic qui n'a plus qu'à ajuster Itandje, sans trembler (0-1, 11e).

- Perisic récupère le ballon sur le couloir gauche près de la ligne médiane. Il prend de vitesse Nounkeu et pénètre dans la surface avant de frapper en force dans le filet opposé (0-2, 48e).

- Totalement oublié sur un corner, Mandzukic a le temps d'ajuster sa tête au point de penalty. Itandje n'a pas le temps de réagir et voit le ballon filer sous sa main droite (0-3, 62e).

- Itandje repousse une frappe d'Eduardo dans les pieds de Mandzukic à la limite du hors-jeu, qui signe un doublé (0-4, 73e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Ivan Perisic (7,5/10)

Passeur décisif sur le premier but croate, il se mue en buteur sur le second. L'ailier offensif de Wolfsburg a été omniprésent et a enflammé son couloir droit par sa percussion, sa vitesse et ses dribbles renversants. Toujours juste dans ses choix, il a été l'homme providentiel de la rencontre.

CAMEROUN :

Charles Itandje (4) : impuissant sur le premier but, il manque complètement sa relance sur le second, en dégageant sur Perisic qui vient le crucifier au terme d'une course de 40 mètres.

Stéphane Mbia (3,5) : peu habitué à jouer au poste de latéral droit, il laisse filer Olic dans son dos sur l'ouverture du score. Il a en revanche apporté sur le plan offensif, dans son couloir mais également dans l'axe, s'engouffrant dès que possible vers la surface de réparation et frappant au but à plusieurs reprises. Peu à l'aise dans l'exercice des centres, à l'image d'une transmission directement envoyée sur Lovren, seul devant lui, avant la pause.

Nicolas Nkoulou (5) : on l'a vu haranguer ses partenaires en permanence tout au long du match, sur le terrain et dans le couloir avant la seconde mi-temps. Même en fin de match, il s'est montré combatif et rugueux dans les duels, mais n'a pas pu empêcher la débâcle de son équipe. Ses interventions ont permis de limiter les dégâts, déjà critiques.

Aurélien Chedjou (4) : il n'a pas démérité en défense centrale aux côtés de Nkoulou, mais a eu du mal à contrer les percées de Perisic. Finke le sort à la mi-temps pour réorganiser son équipe après l'expulsion de Song. Remplacé à la 46e minute par Dany Nounkeu (3,5) qui se laisse prendre de vitesse par Perisic sur le deuxième but croate.

Benoît Assou-Ekotto (3) : encore une fois préféré à Bedimo, il n'a rien pu faire face aux accélérations d'Olic et Perisic. Il est réprimandé par Eto'o en fin de rencontre après avoir saisi son coéquipier Moukandjo par le cou et collé son front au sien, en guise de défi. Symbole de l'ambiance qui règne dans le vestiaire des Lions indomptables...

Joel Matip (3,5) : il a souvent été contraint de dézoner et d'aller prêter main-forte à Mbia dans le couloir droit, délaissant dangereusement son poste de sentinelle devant la défense. Une attitude qui n'a pas pardonné après l'expulsion de Song, exposant sa défense aux assauts croates.

Alexandre Song (3) : le Cameroun s'en sortait bien jusqu'à son expulsion. Un coup de poing stupide dans le dos de Mandzukic, lancé en contre, et un carton rouge direct et justifié. Le joueur du FC Barcelone est l'un des plus expérimentés de la sélection, et a lâché ses coéquipiers, les précipitant vers la défaite et l'élimination.

Eyong Enoh (4) : bien rentré dans son match avant le but concédé, il sauve les siens d'un doublé d'Olic sur corner en sauvant sur sa ligne. Précieux dans l'entrejeu, il a sombré après l'expulsion de Song, submergé par ses adversaires en surnombre.

Eric Choupo-Moting (4,5) : peu trouvé par ses coéquipiers, il a néanmoins réussi à accélérer le jeu en début de match. Sa conservation de balle a été précieuse, mais il n'a pas réussi à échanger suffisamment avec Aboubakar. Remplacé à la 75e minute par Edgar Salli (non noté).

Vincent Aboubakar (5) : quelle activité ! Remplaçant contre le Mexique, il a profité du forfait d'Eto'o pour se glisser dans le onze de départ, et a donné le tournis à la défense adverse mais sans jamais inquiéter réellement Pletikosa. Le marquage s'est resserré autour de lui après vingt minutes de jeu, et il a eu plus de mal à se montrer malgré ses bonnes intentions. Remplacé à la 70e minute par Pierre Webo (4,5) qui a amené de la présence physique en attaque mais manqué toutes ses frappes.

Benjamin Moukandjo (4) : il a accéléré le jeu dans son couloir mais de manière trop sporadique, sans parvenir à créer le danger. Il se fait reprendre par Assou-Ekotto pour avoir tenté sa chance en solitaire.

CROATIE :

Stipe Pletikosa (5,5) : il n'a quasiment jamais été inquiété, les quelques frappes camerounaises fuyant trop souvent le cadre. Mais il a su se montrer autoritaire dans les rares ballons qu'il a eu à négocier.

Darijo Srna (6,5) : le capitaine croate a passé plus de temps dans le camp camerounais que le sien. Ses centres ont apporté le danger devant les buts d'Itandje. C'est sur l'un d'entre eux que la Croatie ouvre le score. Il a fait un match plein, prenant chaque fois le dessus dans son couloir droit, en défense comme en attaque.

Vedran Corluka (6,5) : mis en difficulté par Aboubakar en début de rencontre, il a su régler la mire pour l'empêcher de se montrer trop dangereux face aux buts et a ensuite été le patron incontesté de la défense.

Dejan Lovren (6) : une soirée tranquille pour l'ancien Lyonnais. Après dix minutes compliquées comme pour son coéquipier Corluka, il a su bloquer les offensives camerounaises et n'a jamais laissé la moindre faille dans l'axe.

Danijel Pranjic (5,5) : il n'a pas perdu son temps, auteur d'un tacle assassin sur Moukandjo dès l'entame de match puis sur Mbia un peu plus tard. Il a eu du mal à fermer son couloir où les Camerounais ont multiplié les débordements mais a repris le dessus en seconde période, en se permettant même quelques incursions dans le camp adverse.

Luka Modric (5,5) : il n'a pas eu son rayonnement habituel, gêné par le pressing adverse pendant plus d'une demi-heure, avant de se libérer et d'oser quelques gestes techniques, sous les applaudissements de l'Arena Amazonia. Il faudra néanmoins faire mieux contre le Mexique.

Ivan Rakitic (6,5) : la nouvelle recrue du FC Barcelone a eu du mal à s'affirmer dans l'entrejeu face au défi physique imposé par les Camerounais, mais a profité des coups de pied arrêtés pour amener rapidement le danger sur les buts d'Itandje. Libéré du pressing de Song dans le second acte, il a multiplié les montées et organisé le jeu de la Croatie en véritable métronome.

Ivan Perisic (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Sammir (5) : le jeu est essentiellement passé par les ailes de la Croatie ce mercredi. Olic et Perisic ne se sont que peu appuyés sur lui dans l'axe. Le meneur de jeu n'a pas été déterminant et n'a pas toujours fait les bons choix, à l'image d'une frappe écrasée avant le repos. Remplacé à la 72e minute par Mateo Kovacic (non noté).

Ivica Olic (7) : auteur du premier but, il a eu du mal à se montrer constant mais ses courses ont énormément perturbé la défense adverse, en alternant entre l'aile droite et l'aile gauche. Il s'est parfaitement mis au service du collectif en cherchant sans cesse à combiner avec ses coéquipiers. Remplacé à la 69e minute par Eduardo (6,5) qui amène le deuxième but de Mandzukic, et qui a tenté sa chance à plusieurs reprises face aux buts.

Mario Mandzukic (7,5) : absent contre le Brésil, l'attaquant du Bayern Munich a énormément pesé sur la défense adverse. Souvent impérial dans les airs, il s'offre un doublé pour son premier match dans le Mondial, et montré à quel point la Croatie est plus incisive quand il est sur le terrain. Il a aimanté la défense adverse, ce qui a permis à ses acolytes en attaque de pouvoir plonger dans les espaces.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

Retrouvez tous les résultats et le classement du Groupe H sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Coupe du monde / Groupe A (2ère journée)
Cameroun 0-4 Croatie (0-1)
Arena Amazonia (Manaus)
Arbitre : M. Pedro Proença (Portugal)
Buts : Olic (11e), Perisic (48e), Mandzukic (62e, 73e) pour la Croatie.
Avertisselent : Eduardo (89e) pour la Croatie.
Expulsion : Song (40e) pour le Cameroun.

Cameroun : Itandje - Mbia, Nkoulou (cap.), Chedjou (Nounkeu, 46e), Assou-Ekotto - Matip, Song, Enoh, Moting (Salli, 75e) – Aboubakar (Webo, 70e), Moukandjo. Sélectionneur : Volker Finke.

Croatie : Pletikosa – Srna (cap.), Corluka, Lovren, Pranjic - Modric, Rakitic – Perisic (Rebic, 78e), Sammir (Kovacic, 72e), Olic (Eduardo, 69e) - Mandzukic. Sélectionneur : Niko Kovac.

Mandzukic (à gauche) a réalisé un match plein avec un doublé

Les Croates peuvent se féliciter d'avoir fait le job



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2014


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB