Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Iran tient son exploit ! - Débrief et NOTES des joueurs (Iran 0-0 Nigéria)
Par Ludovic Petrognani - Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 16/06/2014 à 23h19
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Nigéria a longtemps cherché la solution contre une surprenante équipe d'Iran, mais l'entrée en jeu d'Ameobi n'a pas suffi à faire pencher la balance en faveur des Super Eagles (0-0). L'Argentine en profite pour rester en tête du groupe F.

L'Iran tient son exploit !  - Débrief et NOTES des joueurs (Iran 0-0 Nigéria)
Hosseini fait barrage à Emmenike.

Dans un groupe relativement ouvert derrière l'Argentine, il valait mieux remporter cette première rencontre pour le Nigéria avant d'affronter la Bosnie et la bande à Messi. Les Super Eagles n'ont malheureusement pas fait le nécessaire pour rejoindre l'Argentine en tête du groupe F.

Le Nigéria domine, mais...

Face à des Iraniens bien en place, les Nigérians tentaient d'imprimer un rythme élevé d'entrée et décochaient la première frappe du match par Moses, captée sans souci par Haghighi. Alors que la «ola» faisait déjà le tour d'un stade tout acquis à la cause iranienne, Musa se voyait refuser un but pour une charge peu évidente d'Emenike sur le gardien iranien. Décidément en souffrance en ce début de rencontre, l'Iran concédait une nouvelle tentative d'Onazi.

Appliqués et dominateurs, les Super Eagles faisaient ensuite tourner le bloc adverse sans parvenir à en inquiéter son portier hormis sur un coup franc vicieux de Musa. Plus offensif, l'Iran se procurait même la meilleure occasion avec une tête de Nekounam obligeant Enyeama à une remarquable parade. Moins dangereux, le Nigeria n'arrivait pas de son côté à bonifier les longs ballons vers l'avant. Sur l'un d'eux, Montazeri touchait le ballon de la main dans la surface mais l'arbitre ne bronchait pas.

... l'Iran tient le choc !

La partie reprenait avec une bien mauvaise nouvelle. Sorti en première mi-temps, Oboabona aurait en effet la jambe cassée, annihilant ses chances de continuer le Mondial. Après une frappe enroulée de Ghoochanehjad de peu à côté, Ameobi faisait son entrée et ratait de peu le cadre. Grâce à leur défense solide, les joueurs de Carlos Queiroz tenait toujours le choc malgré plusieurs tentatives d'un Nigéria également en souffrance face à l'attaque iranienne. Et tandis que Teymourian ne concrétisait pas une nouvelle tentative, l'Iran tenait finalement son exploit avec ce premier match nul et 0-0 du Mondial.

La note du match : 6/10

Une rencontre un peu brouillonne mais néanmoins plaisante avec une réelle envie de bien faire des deux côtés. Il n'a manqué que les buts...

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Javad Nekounam (6,5/10)

Il se procure la meilleure occasion de la première mi-temps et sans doute de la rencontre avec une tête obligeant Enyeama à une remarquable parade. Au-dessus du lot techniquement, il a causé beaucoup de soucis à la défense nigériane qu'il n'a pas hésité à presser.

IRAN :

Lireza Haghighi (4,5) : après avoir capté une première frappe de Moses, il se troue sur une sortie aérienne profitant à Musa mais l'arbitre le sauve en sifflant une charge peu évidente d'Emenike. Peu inquiété en deuxième période.

Jalal Hosseini (6) : le latéral droit n'a pas hésité à se projeter vers l'avant et à multiplier les centres.

Amir Hossein Sadeghi (6) : sérieux et appliqué durant toute la rencontre, il permet à son équipe de prendre un précieux point.

Pejman Montazeri (5,5) : pas malheureux quand il touche le ballon de la main dans la surface et que l'arbitre ne bronche pas, il a plutôt bien maîtrisé les débats en défense centrale.

Mehrdad Pouladi (6) : le latéral gauche n'a pas vraiment été inquiété par les attaquants nigérians.

Khosro Heydari (6) : plutôt à l'aise dans l'entrejeu, il a progressivement élevé son niveau de jeu. Remplacé à la 88e minute par Masoud Shojaei (non noté).

Andranik Teymourian (6) : averti à la 75e pour une semelle sur Odemwingie, il aurait pu donner la victoire à son équipe quelques minutes plus tard, ce qui aurait récompensé son bon match.

Ashkan Dejagah (5,5) : remuant et auteur d'un match de bonne facture, il n'a cependant pas réussi à faire la différence. Remplacé à la 78e minute par Alirezan Jahanbakhsh (non noté).

Javad Nekounam (6,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Ehsan Hajsafi (5,5) : remuant et percutant sur son côté gauche, il n'a cependant pas toujours bien servi ses coéquipiers.

Reza Ghoochannejhad (6) : véritable poison en attaque, ses tentatives n'ont malheureusement jamais attrapé le cadre d'Enyeama comme sur cette frappe s'envolant dans les tribunes. Il s'est montré dangereux en combinant souvent avec Dejagah.

NIGERIA :

Vincent Enyeama (5,5) : le gardien lillois a dû s'employer sur une tête de Nekounam en première mi-temps, mais il a passé une deuxième période assez tranquille.

Efe Ambrose (6) : battu dans les duels en début de partie, il a progressivement élevé son niveau de jeu dans son couloir droit. Le joueur du Celtic Glasgow s'est permis quelques montées au retour des vestiaires.

Juwon Oshaniwa (5,5) : présent physiquement, il a remporté de nombreux duels importants.

Godfrey Oboabona (non noté) : gravement blessé (jambe cassée ?) dans un contact avec Ghoochanejhad, il est remplacé à la 30e minute par Joseph Yobo (5,5) qui a célèbré sa 98e sélection. Parfois dépassé, il est resté concentré et a souvent mis le pied au bon moment.

Kenneth Omeruo (5) : le latéral gauche s'est trop peu projeté vers l'avant, mais il a su se servir de son physique pour remporter quelques duels.

Ogenyi Onazi (5,5) : une frappe en force ratant le cadre pour commencer puis quelques accélérations intéressantes entre les lignes iraniennes, mais sa force de pénétration n'a pas suffi.

Ramon Azeez (6) : privé de ballons en début de rencontre, il a vite redresser le tir. Il n'a pas hésité à se projeter vers l'avant pour apporter le danger sur la cage adverses. Remplacé à la 68e minute par Peter Odemwingie (non noté), tout près de soulager son équipe sur une belle volée.

John Obi Mikel (6,5) : omniprésent dans l'entrejeu où tous les ballons sont passés par le joueur qui reste pourtant sur une saison blanche à Chelsea.

Victor Moses (3) : première frappe du match captée sans souci par Haghighi et puis plus rien. Mécontent d'être remplacé à la 53e minute par Shola Ameobi (6), dont l'entrée a dynamisé l'attaque nigériane avec ses déviations de la tête.

Emmanuel Emenike (4,5) : sa charge sur le gardien iranien prive son équipe de l'ouverture du score. Rarement servi dans de bonnes conditions, il n'a ensuite pas profité des bonnes déviations d'Ameobi.

Ahmed Musa (6) : après s'être vu refuser un but pour la charge d'Emenike sur Haghighi, sa frappe frôle le montant du gardien iranien qui parvient à dévier en corner. Deux actions qui auraient mérité de récompenser son bon match.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

Retrouvez tous les résultats et le classement du Groupe F sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Coupe du monde / Groupe F (1ère journée)
Iran - Nigéria : 0-0 (0-0)
Stade : Arena de Balxada (Curitiba)
Arbitre : M. Carlos Vera (Mexique)
Avertissement : Teymourian (75e) pour l’Iran

Iran : Haghighi - Hosseini, Montazeri, Sadeghi, Pouladi - Heydari (Masoud, 88e), Teymourian - Dejagah (Jahanbakhsh, 78e), Nekounam, Hajsafi - Ghooichanejhad. Sélectionneur : Carlos Queiroz.

Nigéria : Enyeama - Ambrose, Oboabona (Yobo, 30e), Oshaniwa, Omerou - Onazi, Azeez (Odemwingie, 68e), Obi Mikel - Moses (Ameobi, 53e), Emenike, Musa. Sélectionneur : Stephen Keshi.

Les supporters iraniens fiers de leurs joueurs



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2014


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
A votre avis, où jouera Tanguy Ndombélé (Lyon) la saison prochaine ?

Tottenham
Juventus
PSG
Manchester City
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB