Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Borussia à qui perd gagne - Débrief et NOTES des joueurs (Dortmund 1-2 Zénith)
Par Ludovic Petrognani - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 19/03/2014 à 22h55
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Battu 4-2 sur sa pelouse à l'aller, le Zénith Saint-Pétersbourg devait réaliser un exploit à Dortmund ce mercredi pour se hisser en quarts de finale de la Ligue des Champions. Les Russes l'ont fait en s'imposant 2-1. Malheureusement pour eux, c'est bien le Borussia qui accède au tour suivant.

Le Borussia à qui perd gagne - Débrief et NOTES des joueurs (Dortmund 1-2 Zénith)
Witsel et le Zénith quittent la C1 par la grande porte.

Pas de miracle pour les Russes. Après la victoire du Borussia Dortmund 4-2 à l'aller, on ne voyait pas trop comment le Zénith Saint-Pétersbourg pouvait se hisser en quarts de finale de la Ligue des Champions. Pourtant, les joueurs de Sergei Semak (et bientôt d'Andre Villas-Boas) ont réalisé un petit exploit en s'imposant 2-1 au Signal Iduna Park. Une victoire hélas trop courte pour eux.

Kehl répond au missile de Hulk

Ce sont les Allemands qui attaquaient cette rencontre pied au plancher. Après une première grosse opportunité manquée par Aubameyang, les Russes répliquaient dans la foulée par Witsel. Les Borussen reprenaient ensuite le contrôle des opérations, se montrant dangereux par Lewandowski avant que Hulk n'envoie un missile dans la lucarne de Weidenfeller (0-1, 16e). Alors que la partie baissait en intensité, Shatov ratait le break de peu et Schmelzer centrait dans la surface pour Kehl qui égalisait de la tête (1-1, 39e).

Rondon signe son entrée

Au retour des vestiaires, Hulk était près d'égaliser sur une frappe lointaine, mais les Russes éprouvaient toujours autant de difficultés à s'approcher du but de Weidenfeller. A vingt minutes du terme, Rondon, qui venait de rentrer, glissait le ballon de la tête hors de portée de Weidenfeller (1-2, 72e). Ce but ajoutait un peu de piment à cette fin de partie mais les hommes de Semak n'avaient plus la force de marquer deux autres buts... Malgré ce succès, le Zénith est bien éliminé de la Ligue des Champions, mais sort par la grande porte.

La note du match : 6,5/10

On a assisté à un bon match au Signal Iduna Park avec du rythme, une fin de partie à suspense et une ambiance de folie.

Les buts :

- A 30 m du but, Hulk ne se pose pas de questions et s'en va trouver la lucarne de Weidenfeller (0-1, 16e).

- Sur un centre de Schmelzer, Kehl prend le meilleur de la tête sur Criscito et trompe Malafeev qui touche le cuir mais ne peut l'empêcher de franchir la ligne (1-1, 39e).

- Seul au point de penalty, Rondon hérite d'un centre venu de la gauche et trompe Weidenfeller à bout portant (1-2, 72e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Axel Witsel (7/10)

Il a sonné la révolte avec une grosse débauche d'énergie au milieu de terrain en récupérant de nombreux ballons. S'il réalise une belle Coupe du monde, le Belge ne restera sûrement pas au Zénith cet été.

DORTMUND :

Roman Weidenfeller (6) : il ne peut pas grand chose sur les deux buts. Il a d'ailleurs bien fait le peu de travail qu'il avait à réaliser.

Lukasz Piszczek (6,5) : très en vue, il a souvent pris son couloir droit et apporté le danger dans la surface adverse.

Mats Hummels (6) : une partie solide malgré les deux buts russes sur lesquels on ne peut rien lui reprocher.

Sokratis Papastathopoulos (6) : une partie aussi solide que son compère de la charnière centrale.

Marcel Schmelzer (6,5) : il a bien tenu son côté gauche et été précieux avec ses centres. Un excellent centre pour Aubameyang (6e) et une passe décisive pour Kehl (39e). Remplacé à la 76e par Erik Durm (non noté), qui s'est signalé d'entrée par une perte de balle dans l'entrejeu, heureusement sans conséquence.

Sebastian Kehl (6,5) : le capitaine a commencé par prendre un petit pont de Danny mais il a récupéré de nombreux ballons au milieu de terrain, soigné sa relance et égalisé de la tête (39e), son 1er but en C1. Averti à la 54e pour un acte d'antijeu sur Hulk.

Nuri Sahin (6) : précieux dans l'entrejeu en étant présent à la récupération et précis dans la relance.

Pierre-Emerick Aubameyang (4) : titulaire à la place de Marco Reus blessé, l'ancien Stéphanois ne s'est pas vraiment mis en évidence offensivement. Il manque notamment un but tout fait en ne cadrant pas sa tête sur un centre de Schmelzer (6e). Remplacé à la 90e par Jonas Hofmann (non noté).

Henrikh Mkhitaryan (5,5) : moins en vue qu'à l'aller, il n'a pas posé de grosses difficultés à la défense adverse. Remplacé à la 68e par Milos Jojic (non noté), qui ne s'est pas mis en évidence pour ses 22 ans et son 1er match en C1. Averti à la 74e pour un tacle sur Witsel.

Kevin Grosskreutz (6,5) : il s'est montré entreprenant avec notamment une magnifique frappe enroulée (22e) et n'a pas hésité à défendre.

Robert Lewandowski (4,5) : pas décisif, le Polonais a été assez discret malgré une belle frappe en pivot pour commencer (12e). Averti à la 19e pour contestation, il sera bêtement suspendu lors du quart de finale aller.

SAINT-PETERSBOURG :

Vyacheslav Malafeev (6) : plusieurs arrêts dont un superbe sur la frappe enroulée de Grosskreutz (22e) mais il ne peut empêcher la tête de Kehl de franchir la ligne (39e).

Aleksandr Anyukov (4) : il a beaucoup souffert dans son couloir droit.

Thomas Hubocan (5,5) : bien entré dans la partie, il s'est plutôt bien repris après son match cauchemar à l'aller. Averti à la 23e pour une faute sur Aubameyang, il finit la rencontre le visage en sang, mis K.O. par le genou de Lewandowski.

Nicolas Lombaerts (6) : il n'a pas vraiment été mis en danger en première mi-temps. Remplacé à la 46e par Luis Neto (5,5), guère plus inquiété.

Domenico Criscito (6) : il a participé à la bonne prestation défensive de son équipe même s'il est logiquement battu de la tête sur le but de Kehl (39e).

Axel Witsel (7) : lire ci-dessus.

Viktor Faizulin (4,5) : il a souffert dans la bataille du milieu. Remplacé à la 83e par Igor Smolnikov (non noté).

Hulk (6,5) : au-delà de son but magnifique, il a été à l'origine de plusieurs mouvements intéressants et semblé plus affûté qu'à l'aller.

Oleg Shatov (6) : il a entraîné son équipe par son activité et son dynamisme. Une belle frappe croisée qui rase le poteau de Weidenfeller (37e).

Danny (6) : un petit pont sur Hummels pour commencer. Titularisé à la place d'Arshavin blessé, le Portugais a montré une qualité technique intéressante permettant d'élever le niveau de son équipe.

Aleksandr Kherzakov (3) : préféré à la recrue hivernale José Rondon, l'expérimenté attaquant russe n'a pas davantage brillé que le Vénézuélien à l'aller. Remplacé à la 62e par José Rondon (6), qui a redonné espoir à son équipe en marquant.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats et le classement de la Ligue des Champions en cliquant ici.


Ligue des Champions - 8es de finale retour
Borussia Dortmund 1-2 Zénith Saint-Pétersbourg (1-1)
Stade : Signal Iduna Park
Arbitre : Alberto Undiano Mallenco (Espagne)
Buts : Kehl (39e) pour Dortmund ; Hulk (16e), Rondon (72e) pour le Zénith.
Avertissements : Lewandowski (19e), Kehl (54e), Jojic (74e) pour Dortmund ; Hubocan (23e) pour le Zénith.

Dortmund : Weidenfeller - Piszczek, Papastathopoulos, Hummels, Schmelzer (Durm, 76e) - Sahin, Kehl - Aubameyang (Hofmann, 90e), Mkhitaryan (Jojic, 68e), Grosskreutz - Lewandowski. Entraîneur : Jurgen Klopp.

Zénith : Malafeev - Anyukov, Hubocan, Lombaerts (Neto, 46e), Criscito - Witsel, Fayzulin (Smolnikov, 83e) - Hulk, Shatov, Danny - Kerzhakov (Rondon, 62e). Entraîneur : Sergei Semak.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

Liverpool
FC Barcelone
Manchester City
Juventus Turin
Bayern Munich
FC Valence
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB