Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Barragistes, mais pas rassurants ! - Débrief et NOTES des joueurs (Biélorussie 2-4 France)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 10/09/2013 à 23h14
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La France s'est imposée (2-4) en Biélorussie au terme d'un match rocambolesque, mardi soir pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Menés deux fois au score, les Bleus ont mis un terme à leur disette offensive et sont assurés de terminer au pire à la deuxième place de leur groupe...

Barragistes, mais pas rassurants ! - Débrief et NOTES des joueurs (Biélorussie 2-4 France)
Ribéry félicité par Pogba et Valbuena

En Biélorussie mardi soir pour son avant-dernier match de groupe de qualification pour la Coupe du monde, la France a marqué ! Quatre fois ! Elle a gagné ! Et elle s'est qualifiée pour les barrages (si l'on considère que l'Espagne a de très fortes chances de terminer en tête) !

Une soirée de rêve ? Pas vraiment... Car si le résultat est une bouffée d'oxygène, le contenu n'a rien de rassurant. Avant d'affronter la Finlande le 15 octobre puis d'attaquer les barrages, les hommes de Didier Deschamps ont toutefois mis fin à une série de cinq matchs sans succès et à une disette offensive de 526 minutes !

Lloris se troue, les Bleus touchent le fond

Les Bleus sont entrés dans le match sur la pointe des pieds, au contraire de Biélorusses qui, s'ils ont d'abord donné l'impression de vouloir se recroqueviller, ont failli ouvrir le score dès la 8e par Balanovich... Une première occasion qui laissait présager le pire, d'autant que les Français, peu inspirés, manquant de justesse technique et pas dans le bon tempo, ne montraient rien de convaincant. Le premier frisson intervenait sur corner, par Koscielny de peu au-dessus (25e).

Dans le jeu, les Bleus ne parvenaient pas à prendre l'ascendant sur leur adversaire. Pire, Lloris se fendait d'une cagade improbable (32e, 1-0). D'une incroyable fébrilité, les hommes de Didier Deschamps pouvaient-ils tomber plus bas ?

Lloris se troue encore, Ribéry prend ses responsabilités

Après la pause, Ribéry sonnait la charge, provoquait la faute du gardien dans la surface et transformait le penalty (47e, 1-1), mettant ainsi fin à 526 minutes sans marquer pour les Bleus ! Mais peu après, Lloris laissait encore passer un tir de Kalachev (58e, 2-1). Au bord de l'implosion, les Tricolores ont finalement eu un sursaut d'orgueil.

Alors qu'ils n'avaient plus marqué depuis cinq matchs et demi, les coéquipiers de Benzema (resté sur le banc) allaient ajouter trois nouveaux buts par Ribéry encore lui (64e, 2-2), Nasri (70e, 2-3) et Pogba (73e, 2-4)... Un match sans queue ni tête qui permet toutefois à la France de renouer avec un succès plus que bienvenu.

La note du match : 6/10

Difficile de trouver un fil conducteur à ce match à rebondissements. Si le niveau technique a été moyen des deux côtés, que les Bleus ont complètement déjoué pendant une mi-temps, la rencontre a tout de même accouché de six buts !

Les buts

- Sur un corner tiré par Kalachev, Pogba est battu dans les airs par Filipenko qui reprend d'une tête piquée peu appuyée. Malheureusement pour les Bleus, Lloris commet une énorme erreur d'appréciation et ne parvient pas à capter le ballon. Incroyable ! (32e, 1-0)

- Sur un service de Giroud, Ribéry devance la sortie de Varemko qui le fauche dans la surface. Penalty, transformé par Ribéry à contre-pied ! (47e, 1-1).

- Décalé sur le côté droit, Kalachev profite d'un marquage à cinq mètres de Clichy pour tenter sa chance à plus de vingt mètres en position excentrée. Une nouvelle fois, Lloris apprécie mal la trajectoire et ne peut qu'effleurer le ballon ! (58e, 2-1)

- Valbuena déborde côté droit et centre à ras de terre. Personne ne peut couper au premier poteau et le ballon file jusqu'au second pour la reprise de Ribéry en embuscade. (64e, 2-2)

- Après une combinaison avec Ribéry et Valbuena dans l'axe aux abords de la surface, Nasri déclenche une frappe croisée à ras de terre qui vient se loger au ras du poteau. Les Bleus respirent... (70e, 2-3)

- A la suite d'un corner joué à deux, le centre de Valbuena est mal repoussé par le gardien. S'en suit une séquence brouillonne devant le but. Les défenseurs ne parviennent pas à dégager le ballon, Koscielny manque le coche, mais pas Pogba. (73e, 2-4)

Les NOTES des Bleus :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Franck Ribéry (7/10)

L'équipe de France peut remercier Franck Ribéry qui a su prendre ses responsabilités et remettre les Bleus sur les rails. Et pourtant, sa première mi-temps avait été très moyenne, bien loin du niveau exigé pour un candidat au Ballon d'Or... Mais après la pause, le meilleur joueur UEFA 2012-2013 a haussé son niveau malgré une fesse douloureuse, pour inscrire un doublé précieux.

Hugo Lloris (2) : méconnaissable ! Si Lloris se met lui aussi à déjouer, autant rendre les armes de suite... Alors qu'il pouvait tranquillement s'emparer du ballon en restant debout, il s'est inexplicablement couché sur sa ligne sur le premier but. Il se troue aussi sur le second but. Incroyable !

Bacary Sagna (4,5) : un match sérieux défensivement mais aucun apport offensif. Il s'est contenté du minimum.

Laurent Koscielny (6) : une prestation solide dans l'ensemble avec plusieurs interventions défensives. Il ne lui a pas manqué grand-chose à l'autre bout du terrain pour marquer un but.

Eric Abidal (4) : il n'a pas du tout donné l'impression d'être un patron de défense. Dépassé à la 8e et des pertes de balle qui seront rédhibitoires face à des adversaires plus huppés. Peu rassurant défensivement.

Gaël Clichy (3,5) : Evra, Clichy... Clichy, Evra... Bonnet blanc et blanc bonnet. Deschamps va sans doute devoir penser à appeler d'autres latéraux gauches... Averti à la 43e pour une charge irrégulière.

Paul Pogba (6) : sa responsabilité est impliquée sur le but de Filipenko, mais il s'est bien rattrapé en inscrivant le quatrième but français. Il a par ailleurs montré de bonnes choses à la récupération et à la relance, même s'il a connu du déchet dans ce dernier domaine.

Blaise Matuidi (4) : il a souvent défendu en reculant, s'est montré brouillon balle au pied et n'a pas eu l'impact espéré. Loin de son niveau affiché avec le PSG la saison passée. Un peu plus tranchant en seconde période, mais on attend plus de lui.

Dimitri Payet (3) : à côté de la plaque, il a gâché plusieurs offensives en première mi-temps. Très décevant. Remplacé à la 61e par Samir Nasri (non noté) qui a dynamisé l'attaque tricolore et donné l'avantage à son équipe d'un joli tir.

Mathieu Valbuena (6) : repositionné dans l'axe où il est censé avoir le pouvoir de guider les Bleus vers la lumière, il a rarement réussi à déstabiliser la défense adverse en première mi-temps. Bien mieux en seconde, avec plusieurs passes inspirées. Remplacé à la 90e+2 par Josuha Guilavogui (non noté).

Franck Ribéry (7) : lire ci-dessus. Remplacé à la 79e par Moussa Sissoko (non noté).

Olivier Giroud (5) : difficile de marquer quand on ne reçoit aucun bon ballon dans la surface. A croire que le poste d'avant-centre est maudit puisque malgré les quatre buts des Bleus, il n'a pas pu participer à la fête. S'il n'a pas dézoné, il n'a pourtant pas ménagé ses efforts et est impliqué sur l'action qui amène le penalty.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de l'équipe de France ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats et les classements en cliquant ici.


Coupe du monde 2014 / Eliminatoires, 10e journée (Groupe I)
Biélorussie - France : 2-4 (1-0)
Stade : Central Stadium (Gomel)
Arbitre : Daniele Orsato (Italie)
Buts : Filipenko (32e), Kalachev (58e) - Ribéry (47e sp, 64e), Nasri (70e), Pogba (73e)
Avertissements : Filipenko (33e), Varemko (46e) - Clichy (43e)

Biélorussie : Veremko - Filipenko, Martynovich, Verkhovtsov (Rodionov, 77e), Bordachev - Tigorev (Bressan, 83e), Hleb, Dragun (Aliakhnovich, 71e) - Kalachev, Balanovich, Putsila. Sélectionneur : Georgi Kondratiev.

France : Lloris - Sagna, Koscielny, Abidal, Clichy - Pogba, Matuidi - Payet (Nasri, 61e), Valbuena (Guilavogui, 90e+2), Ribéry (M. Sissoko, 79e) - Giroud. Sélectionneur : Didier Deschamps.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2014


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB