Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Bordeaux tout sourire - Débrief et NOTES des joueurs (Bordeaux 3-2 Evian)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 31/05/2013 à 23h15
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'une rencontre riche en rebondissements, Bordeaux s'est imposé 3-2 en finale de la Coupe de France face à Evian Thonon Gaillard ce vendredi. Une soirée parfaite pour les Girondins, déjà vainqueurs de la Gambardella quelques heures plus tôt.

Bordeaux tout sourire - Débrief et NOTES des joueurs (Bordeaux 3-2 Evian)
Cheick Diabaté et Henri Saivet, les buteurs bordelais.

Bordeaux sera européen la saison prochaine. Les Girondins ont validé leur ticket pour la Ligue Europa en dominant Evian Thonon Gaillard ce vendredi en finale de la Coupe de France (3-2). Une finaler riche en rebondissements.

Intenable Diabaté

Les Girondins se montraient les premiers dangereux. De la tête, Diabaté obligeait Laquait à se détendre sur sa ligne. Dans la foulée, Diabaté, encore lui, se présentait seul face au portier évianais mais tardait trop à frapper et finissait par se faire chiper le ballon par Dja Djedje, bien revenu.

Bien plus entreprenants que les Haut-Savoyards, les Marine et Blanc finissaient logiquement par ouvrir le score avant le repos, par l'intenable Diabaté (1-0, 39e). Au retour des vestiaires, Laquait sauvait une nouvelle fois des Evianais complètement inhibés. Accroché par Ninkovic dans la surface, Diabaté voulait se faire justice lui-même mais voyait son penalty repoussé par le portier adverse, inspiré.

Evian attendait la prolongation

Cet arrêt avait le mérite de réveiller les hommes de Pascal Dupraz, tétanisés jusque-là. Sur un caviar de Wass, Sagbo crucifiait Carrasso (1-1, 51e). Mais Evian n'avait pas le temps de respirer, car Saivet redonnait immédiatement l'avantage à Bordeaux (2-1, 53e).

Malgré ce coup pris sur la tête, l'ETG trouvait les ressources pour égaliser une nouvelle fois, par Dja Djedje (2-2, 70e). Mais en fin de match, les Girondins reprenaient du poil de la bête et Diabaté, encore lui, assommait les Haut-Savoyards en trompant Laquait à bout portant (3-2, 89e). Soirée parfaite pour Bordeaux qui remporte la Gambardella, par ses moins de 19 ans, et la Coupe de France le même jour.

La note du match : 6,5/10

Après une première période très décevante, on a assisté à un début de deuxième mi-temps complètement fou qui a permis à la rencontre de gagner sérieusement en intensité.

Les buts

- Lancé en profondeur par Mariano, Diabaté, couvert par Wass, se joue de Laquait avant de marquer malgré le retour de Cambon (1-0, 39e).

- Lancé dans le dos de la défense bordelaise, Wass contrôle de la poitrine avant de servir parfaitement au point de penalty Sagbo, qui crucifie Carrasso (1-1, 51e).

- Sur un coup franc dévié dans la surface par une tête évianaise, Saivet jaillit et trompe Laquait du pied droit à bout portant (2-1, 53e).

- Sur le côté gauche, Barbosa se libère du marquage de Mariano avant de centrer au second poteau pour Dja Djedje qui devance Maurice-Belay et marque à bout portant (2-2, 70e).

- Sur une déviation de Maurice-Belay, Diabaté, oublié par Betao, trompe encore Laquait de près (3-2, 89e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Cheick Diabaté (7,5/10)

Sa puissance physique a sérieusement embêté la charnière centrale adverse. S'il n'a pas été très inspiré sur son penalty, qu'il avait lui-même obtenu, il a néanmoins ouvert le score en première période après s'être joué de Laquait. Avant d'offrir la victoire aux Girondins en fin de rencontre. Un poison constant.

BORDEAUX :

Cédric Carrasso (5) : battu à deux reprises, le portier bordelais ne peut toutefois pas se reprocher grand-chose sur les buts de Sagbo et Dja Djedje.

Mariano (4) : le latéral brésilien s'est distingué offensivement en délivrant une passe décisive pour Diabaté. Mais il est impliqué défensivement sur les deux buts d'Evian...

Henrique (5) : souvent bien placé, le Brésilien a plutôt bien tenu sa partie en charnière centrale, même s'il manque de vitesse.

Ludovic Sané (5,5) : le défenseur central bordelais a gagné la majorité de ses duels derrière, même s'il est en retard sur le but de Sagbo.

Benoît Trémoulinas (5) : moins offensif que d'habitude, le Réunionnais a néanmoins bien bloqué son couloir gauche.

Jaroslav Plasil (4,5) : discret dans l'entrejeu, il a paru souffrir physiquement en début de seconde période. Remplacé à la 67e minute par André Biyogo Poko (non noté), actif au milieu de terrain.

Grégory Sertic (5,5) : on l'a souvent vu venir épauler sa charnière centrale. Des ballons relancés proprement.

Henri Saivet (7) : relativement discret en première période, il a appuyé sur l'accélérateur après le repos. Incisif, il redonne rapidement l'avantage aux siens après l'égalisation adverse.

Ludovic Obraniak (4,5) : le meneur de jeu bordelais s'est montré assez timide ce vendredi. L'ancien Lillois n'a pas vraiment pesé sur la défense adverse.

Nicolas Maurice-Belay (4,5) : comme souvent cette saison, il est resté assez discret sur son côté gauche. Il se fait devancer par Dja Djedje sur le deuxième but d'Evian. Passeur décisif néanmoins en fin de match pour Diabaté.

Cheick Diabaté (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

EVIAN TG :

Bertrand Laquait (7) : s'il est battu à trois reprises, le dernier rempart d'Evian réalise néanmoins plusieurs parades déterminantes et repousse aussi le penalty de Diabaté.

Brice Dja Djedje (7) : quand son équipe était en souffrance en première période, il l'a sauvée à plusieurs reprises avec notamment un retour important dans les pieds de Diabaté. En deuxième période, il est bien placé pour tromper Carrasso. Une belle récompense.

Cédric Cambon (4) : il a longtemps souffert en charnière centrale. En deuxième période, il supplée Laquait sur sa ligne sur une tête lobée de Diabaté.

Betao (4) : face à la puissance physique de Diabaté, le Brésilien a passé une soirée difficile en défense centrale. Fautif sur le dernier but de l'avant-centre bordelais.

Daniel Wass (4) : passeur décisif pour Sagbo, le Danois a en revanche énormément souffert défensivement. Il couvre notamment Diabaté sur le premier but bordelais.

Kévin Bérigaud (5) : après une première période discrète, il est monté en puissance après le repos. Sa conservation du ballon a fait du bien à son équipe.

Mohammed Rabiu (4) : une influence très limitée à la récupération. On l'a déjà vu bien plus conquérant. Remplacé à la 82e minute par Eric Tié Bi (non noté).

Olivier Sorlin (5) : le capitaine évianais a lui aussi vécu une soirée difficile dans l'entrejeu. Battu par les Bordelais, il n'a pas su soulager son équipe. Mieux en deuxième période. Pas un hasard si Evian a alors relevé la tête.

Milos Ninkovic (3) : invisible devant, le Serbe est aussi à l'origine du penalty obtenu par Diabaté. Il est passé à côté de l'événement. Remplacé à la 59e minute par Cédric Barbosa (non noté), passeur décisif pour Dja Djedje.

Yannick Sagbo (5,5) : après une première période très timide, l'attaquant évianais trouve malgré tout le chemin des filets en début de seconde période. Remplacé à la 91e minute par Aldo Angoula (non noté).

Saber Khlifa (5) : le Tunisien a multiplié les courses devant, mais sans déstabiliser la défense girondine. On attendait mieux de sa part.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez tous les résultats de la Coupe de France sur Maxifoot en cliquant ici.


Coupe de France / Finale
Bordeaux 3-2 Evian TG (1-0)
Stade de France (Saint-Denis)
Arbitre : M. Fredy Fautrel
Buts : Diabaté (39e, 89e), Saivet (53e) pour Bordeaux ; Sagbo (51e), Dja Djedje (70e) pour Evian TG
Avertissements : Mariano (20e) pour Bordeaux ; Sorlin (29e) pour Evian TG

Bordeaux : Carrasso - Mariano, Henrique, Sané, Trémoulinas - Plasil (cap.) (Biyogo Poko, 67e), Sertic - Saivet, Obraniak, Maurice-Belay - Diabaté. Entraîneur : Francis Gillot.

Evian TG : Laquait - Dja Djedje, Cambon, Betao, Wass - Bérigaud, Sorlin (cap.), Rabiu (Tié Bi, 82e), Ninkovic (Barbosa, 59e) - Sagbo (Angoula, 91e), Khlifa. Entraîneur : Pascal Dupraz.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB