Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
France-Espagne : la presse espagnole applaudit la leçon de la Roja et envoie déjà son équipe au Brésil
Par Romain Rigaux - Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 27/03/2013 à 10h17
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Derrière son équipe avant d'affronter la France, la presse espagnole savoure ce mercredi la victoire de la Roja (0-1) au Stade de France. Les quotidiens locaux bombent le torse et annoncent déjà la qualification de leur équipe pour le Mondial 2014.

France-Espagne : la presse espagnole applaudit la leçon de la Roja et envoie déjà son équipe au Brésil
Les Espagnols n'ont pas tremblé face aux Bleus

Si l'équipe de France n'a pas à rougir de sa défaite face à l'Espagne (0-1) mardi, en éliminatoires de la Coupe du monde 2014, il faut reconnaître que les Espagnols ont une nouvelle fois démontré leur supériorité dans le jeu. Avant la rencontre, la presse espagnole était en tout cas confiante concernant la force de sa sélection nationale, et elle savoure ce mercredi cette victoire qui permet à la Roja de reprendre la tête du groupe I avec un point d'avance sur les Bleus.

L'Espagne fête ses champions

«C'est comme ça que gagnent les champions !» , titre Marca ce matin. Le quotidien espagnol parle même d'une «leçon mondiale» de la part d'une équipe qui «a montré son meilleur visage» . De son côté, AS n'est pas moins fier et lâche «on n'est pas champion pour rien» sur sa Une. Le quotidien annonce que «le but de Pedro nous met dans la direction du Mondial» . Même son de cloche pour le journal catalan Sport qui estime que le but du Barcelonais «peut valoir un billet pour le Brésil» et que la Roja a joué avec «le style du Barça» .

El Mundo Deportivo se montre plus catégorique et titre «De Paris à Rio» , félicitant également Pedro pour sa réalisation mais aussi un Victor Valdés «déterminant». «Il n'y a pas eu de guillotine pour les "diables rouges"» , lance le média. L'euphorie est donc au rendez-vous dans les quotidiens locaux, mais Vicente Del Bosque a tenu à calmer le jeu.

Del Bosque reste prudent

Le sélectionneur espagnol ne veut pas crier victoire trop vite dans la course à la qualification. «Il reste encore trois matchs pour les deux sélections et suffisamment de rencontres pour y laisser des plumes. La qualification n'est pas encore acquise, le groupe n'est pas joué. C'est vrai que la France était partie d'une position favorable avant cette journée. Mais l'avenir seulement nous dira qui sera devant à la fin» , a déclaré le technicien de la Roja dans des propos relayés par L'Equipe. L'Espagne jouera face à la Finlande, la Biélorussie puis la Géorgie.

Et vous, que pensez-vous de la réaction des médias espagnols ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire» ...



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2014


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB