Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le TOP Déclarations de la semaine - N°26
Par Nicolas Jucha - Top Declarations, Mise en ligne: le 24/02/2005 à 20h47
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Cette semaine dans le Top déclarations : Jacques Santini parle de sa gestion des Bleus, Pauleta déverse son spleen tandis que Pedretti affiche sa sérénité. A suivre également, "L'affaire Barthez" prend de l'ampleur tandis que Paul Le Guen garde la tête froide, contrairement au président de Rennes, Emmanuel Cueff.

Maxifoot vous recense un listing des 10 déclarations les plus intéressantes, pertinentes ou originales de la semaine. A ne pas manquer pour avoir un oeil complet sur toute l'actu de la semaine.

Vacances au Portugal

Jacques Santini - «Les joueurs ont fait ce qu'ils voulaient pendant l'Euro. Ce sont eux qui fixaient les règles»

Secret de polichinelle jusqu'alors, la fracture entre l'ancien sélectionneur des Bleus et ses joueurs durant l'Euro est aujourd'hui officielle. A écouter ses dires, Jacques Santini n'a pas su imposer son autorité, et a même dû essuyer la défiance de certains de ses joueurs. Principal exemple, David Trezeguet aurait osé cracher en direction de son sélectionneur. Un geste grave qui n'a cependant rien coûté à l'avant centre, et traduit l'impuissance qui fût celle de Santini durant le championnat d'Europe.

Au revoir Pedro ?

Pauleta (PSG) - «Je déciderai de mon avenir en juin. Il me reste encore une année de contrat mais cette saison est difficile. On verra, ça dépendra aussi des ambitions et du projet du club.»

Pauleta a lancé un (voire deux) pavé dans la marre cette semaine. Visiblement lassé par la situation actuelle à Paris, l'attaquant portugais a clairement ouvert les portes à un transfert en juin. Et pour ne pas faire les choses à moitié, il a critiqué la politique estivale de son club en matière de transfert : «Je ne comprends pas pourquoi on a laissé partir des joueurs comme Sorin, Déhu, Heinze ou Fiorèse. Eux, ils étaient bons sur le terrain. Certains le sont à l'entraînement ou devant les médias mais moins sur la pelouse» .

Méthode Coué

Laurent Fournier (PSG) - «Ma tâche n'est pas insurmontable. J'ai des joueurs de qualité. On travaille depuis quinze jours. Je ne me pose même pas la question du maintien. Rien n'est terminé, on va s'accrocher et on va y arriver.»

Sévèrement battu à Strasbourg (0-3), le PSG est redescendu sur terre après son succès contre Bordeaux en Coupe de France. L'arrivée de Laurent Fournier n'y a rien changé pour le moment, Paris est une équipe malade, fragile défensivement et peu créatrice devant. La gifle alsacienne, ponctuée par le penalty manqué de Pauleta, enfonce un peu plus le club de la capitale aujourd'hui conscient qu'il devra lutter pour le maintien en Ligue 1, comme l'a récemment indiqué Lionel Letizi : «On joue le maintien. C'est dur à admettre car, à Paris, on n'est pas habitué à ça.»

L'OM revient en force

Benoît Pedretti (OM) - «Les matches que nous avons faits depuis le début de l'année nous ont donné une grande confiance.»

Depuis la reprise du championnat début janvier, l'OM de Philippe Troussier n'a perdu qu'un seul match de championnat, à domicile contre Sochaux (0-2 le 25 janvier). Avec notamment de probantes victoires à Lille (2-1) et Toulouse (3-1), la forme actuelle des Marseillais en fait de nouveau des candidats sérieux pour le titre. Buteur face à Bastia (1-0), Benoît Pedretti symbolise cette renaissance, qui se traduit par une ambition retrouvée du côté de la Canebière. Aujourd'hui second à six points de Lyon, Marseille peut-il encore être champion ? Voilà l'une des grandes questions de la fin de saison. Une chose est certaine, les Phocéens y croient, tout comme les participants du dernier Débat du Jeudi.

Un crachat qui met le feu aux poudres

Un responsable de la fédération marocaine, sous couvert d'anonymat – «Il faut protester auprès de la FIFA car cela dépend de la crédibilité de notre football. C'est une honte, un arbitrage a été humilié»

Que risque aujourd'hui Fabien Barthez ? Le dossier est brûlant et le gardien des Bleus n'est pas à l'abri d'une lourde peine. L'affaire pourrait être étudiée par la FIFA selon un responsable marocain, qui a notamment expliqué les tergiversations de sa fédération par une volonté de ne pas nuire aux «rapports franco-marocains» .

Président révolutionnaire

Emmanuel Cueff (président de Rennes) - «Si on veut dégoûter les gens des Coupes, on peut continuer comme ça. Si je ne suis pas écouté, ma colère peut aller très loin.»

Rennes va devoir affronter Monaco à 17 heures, le 2 mars prochain dans le cadre de la Coupe de France. Une décision vivement critiquée par Emmanuel Cueff, y voyant «un affront» aux supporters, dont une partie ne pourra se rendre au stade pour raison professionnelle. Un nouvel exemple des conflits entre les intérêts des télévisions et ceux des clubs français. Pas sûr que la colère du président breton y change grand-chose…

Etoile filante

Franz Beckenbauer (Bayern Munich) - «Cela n'a pas de sens de le garder (Deisler) s'il joue seulement de manière épisodique. S'il pense qu'il ne joue pas assez, il vaut mieux qu'il aille ailleurs.»

Présenté comme la future vedette du football allemand, Sebastian Deisler est aujourd'hui en disgrâce à Munich. Blessé à répétition puis dépressif, le milieu offensif ne s'est jamais imposé au Bayern. Peu réputé pour faire dans les sentiments, le Kaiser a clairement indiqué la porte de sortie au joueur, lequel avait récemment réclamé plus de temps de jeu en Bavière.

Jusqu'où ira l'OL ?

Paul Le Guen (Lyon) – «Il y a encore du chemin et il faut rester mesuré»

Que faut-il à Paul Le Guen pour tomber dans l'euphorie ? Après la splendide victoire lyonnaise à Brême en Ligue des champions (3-0), l'entraîneur lyonnais a tenu à féliciter ses joueurs. Mais loin de tomber dans le triomphalisme, Le Guen a rappelé qu'il restait un match retour à disputer. Si l'OL maintient ce niveau de jeu jusqu'en juin, nul doute que d'autres bonnes surprises sont à venir du côté de Gerland.

Monaco dos au mur

Didier Deschamps (ASM) – «Il faudra mettre de la folie. Rien n'est joué. Comme souvent, tout se jouera au match retour.»

En s'inclinant à Eindhoven (0-1), Monaco ne s'est pas mis dans les meilleures dispositions en vue de se qualifier pour les quarts de la Ligue des champions. Comme l'a souligné l'entraîneur de l'ASM, rien n'est perdu, mais les Monégasques devront prendre des risques pour se qualifier. Problème : le PSV est une équipe de contre-attaques, et la moindre réalisation néerlandaise obligera Monaco à s'imposer par deux buts d'écart.

Speed retour

Jérôme Rothen (PSG) - «J'ai quitté les Bleus sur blessure. Si je retrouve mon meilleur niveau, il n'y a pas de raison pour que je n'y revienne pas.»

Toujours convalescent, Jérôme Rothen pense déjà à retrouver l'équipe de France alors qu'il n'a plus joué depuis le 20 octobre dernier et la victoire de Paris sur Porto (2-0) en Champions League. Plusieurs fois repoussé, son retour apparaît aujourd'hui comme imminent. Mais le milieu offensif retrouvera t-il son meilleur niveau rapidement ? Nul doute que la situation actuelle à Paris ne lui facilitera pas la tâche.

A la semaine prochaine !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Faire revenir Juninho à l'OL est-il un bon choix pour le club lyonnais ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB