Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
On ne change pas les bonnes habitudes...
Par Yann Buxeda - Actu Espagne, Mise en ligne: le 14/02/2005 à 00h01
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Statu quo en tête de la Liga ! Le Barça, large vainqueur du Real Saragosse (1-4), conserve ses quatre points d'avance sur le Real Madrid, qui s'est également imposé face à Osasuna (1-2). Les deux clubs sont plus que jamais en tête, et ne devraient plus être rejoints d'ici la fin du championnat. Tour d'horizon des terrains de Liga avec Maxifoot !

Après la chute du Barça le week-end dernier, l'attraction principale du week-end était de savoir si les Bleus et Rouge étaient en mesure de réagir… Et bien les hommes de Rijkaard n'ont pas failli, s'offrant un nouveau carton, sur le terrain de Saragosse (1-4). Ce fut beaucoup plus difficile pour le Real, puisque les Merengues ont dû attendre la 80e minute avant de prendre l'avantage sur leurs adversaires du soir, en l'occurrence Osasuna (1-2). Enfin, du côté des poursuivants, Valence a connu une nouvelle déconvenue face au Deportivo La Corogne (1-2). A noter également que le FC Séville a mis fin à la belle série de neuf matchs sans défaite de Villareal (2-1).

La Barça repart de plus belle…

Après le coup d'arrêt de la semaine dernière face à l'Atletico Madrid (0-2), le Barça laissait revenir le Real de Luxemburgo à seulement quatre petits points, relançant par là même une Liga qui semblait pourtant promise à l'ogre catalan. La principale question de ce week-end était donc de savoir si les joueurs de Frank Rijkaard pourraient retrouver leurs fondamentaux face au modeste Real Saragosse. Et bien les Blaugranas n'ont pas tardé à donner une réponse claire et franche ! Après seulement deux minutes de jeu, le pressing offensif des Catalans allait déjà payer, puisque Toledo, sous la pression de Giuly, trompait son gardien d'une passe en retrait trop précipitée. Et, à la demi-heure de jeu, le Barça doublait la mise grâce à son trio d'attaque Eto'o-Ronaldinho-Giuly, ce dernier poussant le ballon dans le but vide et inscrivant son quatrième but de la saison. Moins de dix minutes plus tard, Samuel Eto'o se chargeait de tuer définitivement le match, lobant le gardien d'une superbe pichenette avant de pousser le ballon dans le but. En seconde mi-temps, Galletti entretenait un peu l'espoir de Saragosse, Victor Valdes se laissant tromper d'une manière un peu surprenante sur une frappe à ras de terre du capitaine de «l'autre Real» . Mais huit minutes plus tard, le Mexicain Rafael Marquez offrait au Barça son quatrième but de la soirée, ajustant Ruben d'une tête imparable suite à un corner côté gauche. Puis le Barça se contentait de gérer les vingt dernières minutes, s'assurant une nouvelle victoire à l'extérieur, la 7e de la saison.

… mais le Real s'accroche !

De son côté, le Real Madrid a su préserver l'essentiel face à une équipe d'Osasuna bien entreprenante. C'est bien simple, le Real a été dominé pendant la quasi-intégralité de la rencontre ! Mais l'important, ce sont bien les trois points pris ce soir. Et pourtant, tout commençait mal pour les coéquipiers de Zinedine Zidane, puisque à la 36e minute de jeu, Webo inscrivait le premier but de la rencontre d'une superbe frappe dans la lucarne gauche consécutive à une déviation du géant Morales. Auréolé de ce début de match, les hommes de Javier Aguirre continuaient d'étouffer des Madrilène amorphes, Casillas sauvait son équipe par trois fois dans le quart d'heure suivant. En seconde mi-temps, l'Osasuna repartait sur le même rythme, le Real ne devant son salut qu'à de somptueux arrêts de son portier international. Et contre le cours du jeu, une nouvelle fois aidé par ses individualités, le Real revenait dans la partie à la 77e minute grâce à un coup franc de Roberto Carlos relâché par le portier basque, Owen ne manquant pas de propulser le ballon dans les filets. Trois minutes plus tard, le Real prenait l'avantage de nouveau sur coup franc, puisque le ballon, repoussé par Sanzol, trouvait le pied d'Helguera avant de finir sa course derrière la ligne de but. Par la suite, Osasuna se ruait à l'attaque, mais le Real tenait là sa septième victoire sous la houlette de Vanderlei Luxemburgo.

Dans les autres rencontres du week-end, il ne fallait pas manquer le match entre l'Athletic Bilbao et le Betis Séville ! Pas moins de huit buts ont égayé la rencontre, qui s'est finalement terminée sur un score de 4 buts partout. Des buts, il y en a eu également entre le Racing Santander et la Real Sociedad, puisque les Basques se sont imposés 3 buts à 1 grâce à un Nihat des grands jours. A noter également la victoire de l'Espanyol Barcelone sur Getafe dans les arrêts de jeu, 2 buts à rien.

Le joueur au top : Ricardo Oliveira (Betis Séville)

Auteur d'un fantastique triplé ce week-end face à l'Athletic Bilbao, Ricardo Oliveira a grandement contribué au spectacle offert par les deux formations au stade San Mamès (4-4). Avec ce triplé, l'attaquant brésilien porte son total personnel à 15 réalisations et revient à deux longueurs de l'attaquant catalan Samuel Eto'o.

La stat : 10

C'est le nombre de matchs consécutifs sans victoire de Numancia. Et la lanterne rouge de Liga cultive les statistiques en sa défaveur puisqu'elle ne se contente plus de matchs nuls. Le club de Stéphane Pignol reste en effet sur une série de quatre défaites consécutives. Alors que le premier non reléguable (Albacete) pointe maintenant à neuf longueurs, bien malin celui qui trouvera la solution pour sauver Numancia du retour en Segunda Division…

La phrase : Juan Bautista Soler (Valence CF)

«Le 30 juin prochain, nous tirerons un bilan de la saison, et alors, nous prendrons les décisions qui s'imposent.» C'est en ces termes que le président du Valence CF a réaffirmé sa confiance à Claudio Ranieri au lendemain de la défaite face au Deportivo La Corogne (1-2). Le technicien italien subit actuellement les grondements des supporters du Mestalla, déçus du niveau de jeu du champion en titre. Valence, 4e de Liga, pointe désormais à 16 points du leader et rival catalan.

Résultats de la 23e journée

Real Saragosse 1 – 4 FC Barcelone
Galletti (63') – Toledo (2' csc), Giuly (30'), Eto'o (39'), Marquez (70')

Valence CF 1 – 2 Deportivo La Corogne
Di Vaio (50') – Scaloni (45'), Victor (72')

Espanyol Barcelone 2 – 0 Getafe
Soldevilla (90'), Tamudo (90' sp)

Numancia 0 – 1 Malaga
Rodriguez (43')

Real Majorque 2 – 1 Albacete
Tuni (53'), Garcia (72' sp) – Gonzalez (28')

Atletico Madrid 0 – 0 Levante

FC Seville 2 – 1 Villareal CF
Baptista (35', 82' sp) – Riquelme (88' sp)

Racing Santander 1 – 3 Real Sociedad
Anderson (58') – Aramburu (8'), Nihat (10', 35')

Osasuna 1 – 2 Real Madrid
Webo (36') – Owen (77'), Helguera (80')

Athletic Bilbao 4 – 4 Betis Seville
Urzaiz (32', 35'), Gurpegi (47'), Yeste (70') – Oliveira (5', 25', 80'), Joaquin (12')

Classement

1. FC Barcelone, 54
2. Real Madrid, 50
3. FC Séville, 41
4. Valence CF, 38
5. Betis Séville, 38
6. Espanyol Barcelone, 38
7. Villareal CF, 37
8. Atletico Madrid, 33
9. Athletic Bilbao, 32
10. Deportivo La Corogne, 32
11. Osasuna, 29
12. Real Saragosse, 28
13. Real Sociedad, 26
14. Getafe, 26
15. Levante, 26
16. Malaga, 25
17. Albacete, 23
18. Real Majorque, 21
19. Racing Santander, 21
20. Numancia, 14

Prochaine journée le 19 février

Real Madrid – Athletic Bilbao
Real Sociedad – FC Séville
Betis Séville – Deportivo La Corogne
Getafe – Osasuna
Malaga – Espanyol Barcelone
Albacete – Numancia
Levante – Real Saragosse
Racing Santander – Valence CF
FC Barcelone – Real Majorque
Villareal CF – Atletico Madrid



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB