Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
M’Vila, la descente aux enfers de l’ancien prodige
Par Julien Demets - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 19/10/2012 à 15h42
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Exclu du groupe pro par son club après s'être rendu en boîte de nuit trois jours avant un match décisif des Bleuets, le milieu rennais accumule les déconvenues sportives. Un véritable gâchis pour l'ancien grand espoir du football français.

M’Vila, la descente aux enfers de l’ancien prodige
Yann M'Vila a été exclu du groupe professionnel par le Stade Rennais

Il y a une semaine encore, Yann M'Vila semblait sur le chemin de la rédemption. Renvoyé chez les Espoirs pour disputer les barrages contre la Norvège en vue d'une qualification à l'Euro 2013, le Rennais n'exprimait aucune rancune et laissait au sélectionneur des Bleus Didier Deschamps le soin de le rappeler «s'il le souhaite».

Un discours d'enfant sage. Mais une conduite de garnement. Présent parmi les cinq jeunes Français partis en virée nocturne trois jours avant l'élimination face aux Norvégiens (5-3), le milieu de terrain a perdu le peu de crédibilité qui lui restait.

Une attitude qui pose problème

Il y a six mois, le joueur de 22 ans faisait encore partie des titulaires indiscutables de Laurent Blanc en équipe de France. Son abattage, sa qualité de passe et son leadership précoce en faisaient même l'un des grands espoirs du football français, au point qu'Arsenal avait proposé 20 millions d'euros à Rennes au cours de l'été 2011 pour le recruter. Veto des dirigeants bretons.

Ce faux-départ, suivi d'un autre cet été (Arsenal et Tottenham s'étaient manifestés), explique en partie la baisse de régime du joueur, médiocre en ce début de saison. Mais c'est son comportement, surtout, qui dérange. Contre l'Espagne (2-0) à l'Euro, M'Vila s'était déjà «illustré» en refusant de serrer la main de son entraîneur Laurent Blanc qui venait de le remplacer. Son aller-retour en boîte de nuit ne va pas arranger sa réputation...

«Passer un cap au niveau mental»

En quelques jours, M'Vila est donc redevenu le vilain petit canard du foot français. Quand le directeur sportif rennais Pierre Dréossi parle d'une attitude «fatigante» et «déplorable», son coéquipier en Espoirs Eliaquim Mangala regrette, lui, qu'un «joueur d'une telle qualité dérape comme ça. Il doit passer le cap au niveau mental». Sous peine de rejoindre, comme d'autres avant lui, la liste des ex-futurs grands.

Et vous, que pensez-vous des dérapages de Yann M'Vila ? A-t-il une chance de retrouver son niveau ? N'hésitez pas à en débattre dans la rubrique "Commentaires" ci-dessous.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB