Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Arsenal : "The Artist" Wenger joue les prolongations
Par Maxime Deloffre - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 13/09/2012 à 10h45
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Privé de titres avec Arsenal depuis 7 saisons, Arsène Wenger n'en demeure pas moins une icône chez les Gunners. Fasciné par son travail, le directeur exécutif Ivan Gazidis l'a bien compris et s'apprête à prolonger l'Alsacien, tout en lui rendant hommage.

Arsenal :
A. Wenger garde toute la confiance de ses dirigeants

Si Arsène Wenger n'a plus remporté le moindre titre depuis 2005 et la Coupe d'Angleterre acquise face à Manchester United, le soutien d'Ivan Gazidis demeure sans faille. A Londres depuis 1996, le Français a remporté 3 championnats et 4 coupes d'Angleterre, de quoi rassurer son supérieur, qui vise sur le long terme. Même si les supporters s'impatientent.

«Un manager incroyable qui aime le club»

«Avec lui nous avons un manager incroyable qui aime le club et qui est le plus à même de nous amener au sommet. Nous espérons qu'Arsène fera partie intégrante de ce projet» , a assuré Gazidis au Mirror. Wenger, qui perçoit 9 millions d'euros par an, devrait bientôt recevoir une prolongation de contrat. Plus encore que le résultat, Wenger est réputé pour l'état d'esprit qu'il tente d'imprégner. Gazidis en est conscient. «Il fait partie de notre ADN. Arsène a apporté ses valeurs au club. On essaye de gagner avec un certain style, on a une certaine manière de jouer, et nous en sommes fiers.»

Lutter contre les milliardaires

Avec l'avènement des milliardaires à la tête de Chelsea et Manchester City, Arsenal se contente des miettes, pour l'heure. Mais Gazidis entend bien redresser la barre. «Nous avons été accusés de manquer d'ambition parce qu'on ne vise pas plus que les quatre premières places, ce qui est inexact. Pour moi, nous sommes le club le plus ambitieux que je connaisse» , assure-t-il.

La construction du Fly Emirates Stadium a contraint à certaines restrictions budgétaires et à laisser partir des joueurs tels que Robin van Persie ou Alexandre Song, jumelés aux départs de Cesc Fabregas et Samir Nasri l'été passé. Mais Wenger n'a pas son pareil pour dénicher de jeunes talents et vise haut, avec les arrivées d'Oliver Giroud et Lukas Podolski, entre autres.

Si Gazidis défend Wenger corps et âme, la quête de titres se fait néanmoins ressentir dans ses propos. «Nous n'avons rien gagné ces dernières saisons» , concède le Sud-Africain. «Mais croyez-moi, nous sommes confiants pour cette saison.»

Selon vous, Wenger est-il toujours l'homme de la situation pour Arsenal ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire»...



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Faire revenir Juninho à l'OL est-il un bon choix pour le club lyonnais ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB