Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
P. League, Ligue 1, Liga, Serie A… Les championnats qui ont le plus investi ou renfloué les caisses (été 2012)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Transferts, Mise en ligne: le 07/09/2012 à 12h37
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Avec plus de 320 M€ investis (recettes - dépenses), la Premier League a une nouvelle fois très largement animé le dernier mercato. La Ligue 1, grâce notamment au PSG, mais aussi la Bundesliga et le championnat russe, ne sont pas en reste. D'autres en revanche, se sont serrés la ceinture cet été, à l'image de la Liga et de la Serie A qui affichent un solde positif…

P. League, Ligue 1, Liga, Serie A… Les championnats qui ont le plus investi ou renfloué les caisses (été 2012)
Les jeunes Hazard et Oscar ont côuté 72 M€ à Chelsea !

Plutôt animé malgré la crise ambiante, le mercato estival qui a refermé ses portes, livre un bilan contrasté. Alors que l'Angleterre a encore dépensé en masse, que la Russie, l'Allemagne et la France ont investi, d'autres comme l'Espagne, l'Italie ou le Portugal affichent un bilan financier positif…

L'Angleterre flambe toujours autant

Une fois encore, les écuries de Premier League n'ont pas lésiné sur les moyens pour recruter des joueurs (Hazard, Oscar, Van Persie, Kagawa, J. Garcia, G. Ramirez, Allen, Giroud, Dembélé, Lloris, Cazorla, Podolski…). Avec 624 M€ dépensés contre 301 M€ encaissés, la facture s'élève à -323 M€ ! Un résultat extrêmement déficitaire, mais pourtant dans la moyenne des dernières années…

Le PSG fait des folies, pas le reste de la Ligue 1

Le PSG n'a pas regardé à la dépense cet été. A lui seul, le club de la capitale a investi 144,2 M€ sur le marché ! La balance de la Ligue 1 s'élevant à -65,9 M€, autant dire que les autres clubs ont été très sages… Si Paris n'existait pas, le solde serait largement positif depuis l'été 2011. Ceci n'est pas une vue de l'esprit, puisque l'année précédant la prise de pouvoir des Qataris, le solde était nettement excédentaire (+ 58,7 M€ en 2010) et régulièrement positif voire très positif depuis des années, à quelques exceptions près.

Russie, Allemagne, Turquie et Ukraine n'ont pas lésiné sur les moyens

La Russie se hisse au deuxième rang des pays qui ont le plus investi lors du mercato. Ses clubs ont certes moins dépensés que ceux de Ligue 1, mais leurs recettes sont quasi inexistantes et les transferts de Hulk et Axel Witsel pèsent très lourd. La Turquie et l'Ukraine affichent eux aussi une balance dans le rouge. La Bundesliga n'a pas été en reste, avec un solde de -97 M€. Un résultat lié à ceux du Bayern Munich qui a investi 69,8 M€, un record pour le club bavarois.

L'Espagne et l'Italie calment le jeu

D'autres championnats préparent visiblement l'arrivée du fair-play financier. C'est le cas de l'Espagne et l'Italie qui se sont montrées très prudentes, contrairement à leurs habitudes passées. Alors qu'il avait dépensé 360 M€ en moyenne chaque année entre 2008 et 2011, le championnat ibérique s'est cette fois-ci contenté de 132,1 M€, réussissant ainsi à engranger 53,5 M€ grâce au produit de ses ventes qui s'élève à 185,6 M€.

Un résultat en partie lié à la sagesse très inhabituelle du Real Madrid (+2,5 M€). Même scénario en Italie. Si la Juventus a investi 34,1 M€, le Milan AC a de son côté engrangé +44,8 M€. Pour mémoire, la Serie A affichait encore un solde déficitaire de 61,66 M€ l'été dernier et n'avait pas viré dans le vert depuis 2004 !

Le Portugal et les Pays-Bas, les meilleurs amis de Platini

Le Portugal est une fois encore le bon élève de l'Europe. Ses clubs savent faire de bonnes affaires en achetant des joueurs à bas prix avant de les revendre une fortune quelques années plus tard… Cet été, la SuperLiga a ainsi amassé 127 M€ ! Derrière le Portugal, les Pays-Bas ne sont pas mal non plus, avec une balance positive de +66,6 M€. Un seul club a dépensé plus qu'il n'a encaissé : le PSV Eindhoven (-5,1 M€).

Le classement des INVESTISSEMENTS des 12 principaux championnats européens (été 2012) 
(En Millions d'€  et hors bonus)

Championnat Eté 2012 : Investissement, Achats, Ventes Eté 2011 : Investissement
Angleterre (Pr. League) -323 624 301 -212
Russie (Pr. Liga) -184,1 223.7 39.6 NC
Allemagne (Bundesliga) -97 241.5 144.5 -32,2
France (Ligue 1) -65,9 234.8 168.9 -60,6
Turquie (Süper Lig) -53,1 88.5 35.4 -35,7
Ukraine (Pr. Liga) -32 45.7 13.7 -25,6
Belgique (Jup. Pro League) -1,4 31.7 30.3 +67,6
Grèce (Super League) +6,1 5.4 11.5 +6,6
Italie (Serie A) +12,3 380.1 392.4 -61,6
Espagne (Liga) +53,5 132.1 185.6 -67
Pays-Bas (Eredivisie) +66,6 42.8 109.4 +54,8
Portugal (SuperLiga) +127,4 45 172.4 +17,4

Que vous inspire ce classement par pays ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire»…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Faire revenir Juninho à l'OL est-il un bon choix pour le club lyonnais ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB