Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : et l’OM créa la flamme, déjà si chaud…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 03/09/2012 à 23h02
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, et l'OM créa la flamme, Ibracadabra et Malbranque impose sa griffe sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, déjà si chaud, Evian se noie et Troyes en rade. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : et l’OM créa la flamme, déjà si chaud…
L'OM et Gignac enchantent de nouveau le Vélodrome.

Les valeurs en hausse

Et l'OM créa la flamme

Qui aurait misé sur un tel départ de l'Olympique de Marseille après un mercato très timide ? Pas grand-monde assurément. Pourtant, le club phocéen connaît un été magnifique. En plus de se qualifier pour la phase de poules de la Ligue Europa, les hommes d'Elie Baup ont enregistré 4 victoires en autant de journées de championnat, dont la dernière, convaincante, contre Rennes dimanche (3-1). Avec un André-Pierre Gignac retrouvé, l'OM, solide leader du classement, a su ranimer la flamme sur la Canebière.

Ibracadabra

Le Paris Saint-Germain a inscrit 4 buts en championnat après 4 journées, tous signés Zlatan Ibrahimovic. Le Suédois est bel et bien la locomotive du club de la capitale. A Lille dimanche, l'ancien Milanais a réussi la prouesse de trouver le chemin des filets sur ses deux premières occasions. A l'arrivée, le PSG s'impose 2-1 dans le Grand Stade et décroche sa première victoire de la saison en Ligue 1. Si les Parisiens pointent désormais à la 8e place du classement, Ibra occupe lui déjà la tête du classement des buteurs.

Malbranque impose sa griffe

Et dire qu'il n'avait pas joué un match officiel depuis un an… Titularisé dans l'entrejeu par Rémi Garde samedi face à Valenciennes (3-2), Steed Malbranque a éclaboussé la rencontre de son talent. Très présent à la récupération, l'ancien Stéphanois a aussi accéléré le jeu des Gones à chaque touche de balle. Après la rencontre, l'entraîneur de l'OL lui attribuera le titre de «man of the match». Tellement mérité pour un joueur qui pourrait très vite devenir un pion essentiel du onze lyonnais.

A part ça ? S'il a manqué un penalty, Robin Van Persie a tout de même réussi l'exploit d'inscrire un triplé à Southampton dimanche (2-3), dont deux buts dans les dernières minutes qui ont permis à Manchester United d'arracher la victoire. Le Néerlandais est déjà indispensable aux Red Devils.

Les valeurs en baisse

Déjà si chaud

Si l'Olympique de Marseille réalise un début de saison parfait avec 4 victoires après 4 journées, c'est exactement l'inverse pour le FC Sochaux Montbéliard. S'il avait échappé de justesse à la relégation en mai dernier, le club doubiste est de nouveau bien mal embarqué cette saison. Encore battus samedi, par Montpellier (1-3), les Lionceaux, comme l'ont affirmé Roy Contout et Sébastien Roudet, ont actuellement le niveau de la Ligue 2. Si le championnat est encore long, la menace d'une relégation est déjà bien réelle pour les Sochaliens.

Evian se noie

Parfois séduisant la saison dernière, Evian Thonon Gaillard n'est plus que l'ombre de lui-même depuis le coup d'envoi de l'exercice 2012-13. Encore battu ce week-end, a Ajaccio (2-0), le club haut-savoyard compte déjà 3 défaites après 4 journées. Et le président Patrick Trotignon a été le premier à remercier son entraîneur. Depuis lundi, Pablo Correa n'est plus à la tête d'Evian. L'Uruguayen a été remplacé par Pascal Dupraz, au moins dans un premier temps, qui aura pour mission de vite faire sortir les Evianais de l'ornière.

Troyes en rade

Après la rencontre, Jean-Marc Furlan était littéralement dégoûté. Battu 2-1 à Brest, Troyes ne méritait pas ça, tellement il s'est montré supérieur à son adversaire, lequel a refusé de jouer après avoir ouvert le score. Même Landry Chauvin avait le masque après la victoire tirée par les cheveux de son équipe. Après 4 journées, l'ESTAC occupe déjà une dangereuse 19e place au classement. La saison promet d'être très difficile pour le promu.

A part ça ? Après 42 matchs d'invincibilité, Bastia est tombé à domicile. Saint-Etienne est venu s'imposer 3-0 en Corse ce week-end. Furiani n'est donc plus une terre imprenable.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB