Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lille a eu très chaud - Débrief et NOTES des joueurs (Nice 2-2 Lille)
Par Anthony Ardisson - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 25/08/2012 à 19h15
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lille n'est pas parvenu à obtenir mieux qu'un nul face à Nice (2-2) ce samedi au Stade du Ray, lors de la 3e journée de Ligue 1. Plus grave, les Nordistes auraient dû s'incliner sans un très grand Mickaël Landreau...

Lille a eu très chaud - Débrief et NOTES des joueurs (Nice 2-2 Lille)
Landreau a sauvé Lille de la déroute à Nice

L'OGC Nice recevait le Lille OSC ce samedi après-midi au Stade du Ray pour le compte de la 3e journée de Ligue 1. Le Gym n'est pas passé loin de créer la surprise face à des Nordistes bousculés, et doivent se contenter du nul 2-2. Les Ultras de Nice, privés de leur tribune Sud fermée, ont rejoint les supporters de Lille dans le parcage visiteur, ce qui donnait une belle image...

Le LOSC, qui a joué mercredi à Copenhague (défaite 1-0) en match aller du tour préliminaire de la Ligue des Champions, avait décidé de faire tourner en prévention du match retour. Mavuba, Chedjou, Martin et Kalou étaient sur le banc, Bonnart, Sidibé, Bruno, Roux et Idrissa Gueye étaient alignés. Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps, dans les tribunes, n'a pas dû rentabiliser son déplacement...

En danger derrière, Lille profite d'une défense niçoise fébrile

Les Nordistes mettaient les premiers le pied sur le ballon mais les premières occasions franches étaient Niçoises. Deux fois Landreau sauvait la baraque sur d'énormes occasions de Bosetti (13e) et de Dja Djedje (18e). Peu rassurant derrière, le Gym était sanctionné par une nouvelle perte de balle de Civelli. Balmont à la récupération, servait Payet sur un plateau (0-1, 36e).

Poussé par ses supporters, Nice réagissait bien en égalisant par l'intermédiaire de Pejcinovic, seul à la retombée d'un coup franc (1-1, 43e). Lille pas assez tranchant était clairement mis en difficulté par les Azuréens.

Nice pas loin de créer la surprise

A la reprise, l'OGCN prenait l'avantage sur un contre rondement mené par Meriem. Suite à un une-deux avec Bosetti, l'expérimenté milieu de terrain lançait Bauthéac dans la course qui trompait en force Landreau (2-1, 55e). La réponse lilloise était immédiate : sur une nouvelle mauvaise relance de la défense azuréenne, Sidibé égalisait d'un exploit personnel (2-2, 59e).

Nice avait la main mise sur le match et Landreau devait multiplier les arrêts incroyables, sur une tête de Civelli (66e) et un nouveau coup franc de Bauthéac (73e) notamment. Le Gym n'aurait pas démérité sa victoire. Lille, malgré les nombreux changements effectués dans le 11 de départ, a inquiété défensivement. Il faudra pour les Dogues montrer autre chose pour obtenir la qualification en Ligue des Champions mercredi face à Copenhague...

La note du match : 7/10

De nombreuses occasions de part et d'autre, Lille a été bousculé par une équipe de Nice volontaire. Les gardiens ont été beaucoup mis à contribution et ont démontré l'étendue de leur talent. Une rencontre agréable, très rythmée sur le terrain comme en tribunes.

Les buts :

- A la 36e, Balmont profite d'une mauvaise relance de Civelli pour lancer Payet dans la course. Seul face au portier niçois Delle, l'ancien Stéphanois n'a plus qu'à l'ajuster en force.

- A la 43e, Bosetti frappe un coup franc côté droit. Pejcinovic, seul au deuxième poteau, se jette rageusement pour tromper Landreau du pied.

- A la 55e, Meriem joue le une-deux avec Bosetti avant de lancer Bauthéac dans la course. L'ancien Dijonnais, après un bon contrôle, frappe en force dans la lucarne, ne laissant aucune chance à Landreau.

- A la 59e, une nouvelle mauvaise relance de la défense niçoise permet à Sidibé de s'infiltrer dans la surface. Après un crochet sur un défenseur, le Troyen de formation place un plat du pied entre les jambes du gardien.

Les NOTES des joueurs :

Nice :

Joris Delle (6,5) : très présent, il n'a encore une fois rien à se reprocher ce soir.

Lloyd Palun (4,5) : peu en vue, il a été fébrile comme le reste de la défense niçoise.

Renato Civelli (3,5) : trop de pertes de balle, il offre le ballon à Balmont sur le premier but Lillois.

Nemanja Pejcinovic (5,5) : pas toujours rassurant en défense, sa présence sur les coups de pieds arrêtés est toutefois récompensée d'un but.

Timothée Kolodziejczak (4) : il a eu du mal à se trouver sur son côté.

Didier Digard (5) : de nombreuses pertes de balle, il n'a pas été le capitaine irréprochable et exemplaire qu'il a l'habitude d'être. Un peu mieux après la pause.

Kevin Anin (4) : peu en jambe, il est remplacé dès la 46e par Camel Meriem (6) décisif sur le deuxième but niçois. Encourageant pour la suite.

Mahamane Traoré (6) : porte bien le ballon et oriente bien le jeu, mais trop peu physique pour ne pas se faire bousculer au milieu de terrain.

Franck Dja Djédjé (5) : dangereux sur une occasion en première mi-temps, il s'est un peu endormi ensuite. Remplacé par Stéphane Bahoken (non noté), à la 61e.

Éric Bauthéac (7,5) : très motivé, il est dans tous les bons coups niçois. Le meilleur niçois, auteur d'un grand match.

Alexy Bosetti (7) : partout, en attaque comme en défense, il réalise une très bonne prestation pour sa première titularisation. De très bon augure pour la saison, il méritait de marquer cet après-midi. Remplacé par Guié Guié (non noté) à la 69e.

Lille :

L'homme du match : Mickaël Landreau (8,5)

Décisif, c'est le mot. Celui qui a avoué n'avoir jamais été aussi sollicité depuis qu'il a rejoint Lille a été partout ce soir, et a quand même encaissé deux buts. Plusieurs parades extraordinaires ont fait de son match une référence.

Djibril Sidibé (6,5) : sérieux et rassurant, il réalise une très bonne première sous le maillot lillois.

David Rozehnal (4,5) : mal positionné sur les coups de pieds arrêtés, il semble bien lent.

Franck Béria (4,5) : mis en difficulté par la vitesse des attaquants niçois, il ne réalise pas sa meilleure prestation.

Laurent Bonnart (4) : trop discret, il est remplacé par Lucas Digne (4,5) à la 56e, bousculé comme le reste de ses coéquipiers.

Idrissa Gueye (6) : plutôt bon au milieu de terrain, a assuré l'intérim.

Florent Balmont (6) : important au milieu de terrainmalgré des pertes de balle et des passes mal ajustées en début de match, il récupère notamment le ballon sur le but lillois.

Benoît Pedretti (5,5) : solide, il est auteur de bons ballons, même si son rendement défensif n'a pas été phénoménal.

Dimitri Payet (6) : volontaire, il est enfin récompensé par un but. Moins en vue après la pause.

Gianni Bruno (4) : trop peu en vue, il est remplacé par Marvin Martin (5) à la 59e qui n'a pas pesé sur la rencontre comme le souhaitait Rudi Garcia.

Nolan Roux (4) : trop discret, il est remplacé par Tulio De Melo (non noté) à la 76e.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de Nice et/ou de Lille ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez également sur Maxifoot tous les résultats et le classement en cliquant ici.


Ligue 1 – 3e journée
Nice 2–2 Lille (1-1)
Stade du Ray (Nice)
Arbitre : S. Moreira
Buts : Pejcinovic (43e), Bauthéac (55e) pour Nice ; Payet (36e), Sidibé (59e) pour Lille
Avertissement : Bauthéac (45e) pour Nice.

Nice : Delle - Palun, Civelli, Pejcinovic, Kolodziejczak - Digard, Anin (Meriem, 46e), Mah. Traoré - F. Dja Djédjé (Bahoken, 61e), Bauthéac – Bosetti (Guié Guié, 69e).

Lille : Landreau - Sidibé, Rozehnal, Beria, Bonnart (Digne, 56e) - Balmont, Pedretti, I. Gueye – Bruno (Martin, 59e), Payet – Roux (De Melo, 76e).



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB