Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Espagne : polémique sur l'hymne national à trois jours de la finale de la Coupe du Roi !
Par Pablo Garcia-Fons - Actu Espagne, Mise en ligne: le 22/05/2012 à 14h26
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les clubs de supporters de l'Athletic Bilbao et du FC Barcelone ont annoncé leur intention de siffler l'hymne national espagnol vendredi prochain lors de la finale de la Coupe du Roi. Les tensions politiques et indépendantistes s'immiscent une nouvelle fois dans le football ibérique…

Espagne : polémique sur l'hymne national à trois jours de la finale de la Coupe du Roi !
Les supporters du Barça brandissent ici le drapeau catalan.

Bilbao et Barcelone sont respectivement les capitales des deux principales régions indépendantistes d'Espagne : le Pays Basque et la Catalogne. Ces équipes sont donc historiquement marquées par les revendications séparatistes et autonomistes des deux régions.

La finale de la Coupe du Roi qui doit les opposer le 25 mai prochain dans l'enceinte de l'Atletico Madrid Vincente Calderon a été perçue comme l'occasion rêvée pour une démonstration de force des indépendantistes de ces deux territoires. C'est dans cette optique que certains clubs de supporters ont annoncé leur intention de siffler l'hymne national traditionnellement joué lors de la finale de cette compétition fondée en 1902.

Les politiques s'en mêlent

Face à cette situation, la présidente de la Communauté Autonome de Madrid a proposé que le match soit joué à huis-clos afin d'éviter que «cet outrage au drapeau espagnol et à son hymne» se produise. Si le porte-parole du gouvernement a rappelé que ce type de mesure ne devait être pris qu'en cas d'extrême nécessité, il a néanmoins appelé à ne pas mélanger le sport avec revendications politiques.

Un air de déjà vu avec la Marseillaise...

Cette polémique n'est pas sans rappeler celle qui était née suite aux sifflets qui avaient accueilli la Marseillaise notamment en 2008 lors de la rencontre amicale entre l'équipe de France et celle de Tunisie au Stade de France.

Même si les motivations politiques sont dans le cas espagnol d'une autre nature, ces évènements avaient également provoqué de très nombreuses réactions d'indignation dans le monde politique. La ministre des Sports de l'époque, Roselyne Bachelot, avait notamment déclaré : «Tout match où notre hymne national serait sifflé serait immédiatement arrêté.»

Et vous, que pensez-vous de cette polémique ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique commentaires ci-dessous.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB