Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le PSG se relance et enfonce un peu plus l’OM - L’avis du spécialiste (PSG 2-1 OM)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 08/04/2012 à 23h24
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le PSG a battu l'OM (2-1) dimanche soir, en clôture de la 31e journée de Ligue 1, au terme d'un match engagé mais assez décevant. Un succès précieux pour les Parisiens dans la course au titre, face à des Marseillais qui méritaient peut-être mieux mais restent englués dans leur spirale de défaites…

Le PSG se relance et enfonce un peu plus l’OM - L’avis du spécialiste (PSG 2-1 OM)
Buteur dès la 6e minute, J. Ménez a été l'homme du match

L'avis de Nicolas Lagavardan

Le PSG et l'OM n'étaient pas au mieux à l'heure de se défier au Parc des Princes, dimanche soir en clôture de la 31e journée de Ligue 1. Au terme d'un match peu emballant au cours duquel les Parisiens auront fait preuve d'efficacité à défaut d'être alléchants, les coéquipiers de Ménez ont repris leur marche en avant (2-1) et enfoncé un peu plus les Marseillais qui enregistrent une 10e défaite en 11 matchs !

Ménez brille, pas le PSG

Dès les premières secondes, le PSG s'est installé dans le camp adverse et a rapidement été récompensé par l'ouverture du score de Ménez (6e, 1-0). Le jeu s'est alors durci et le match a été très haché pendant plusieurs minutes par les fautes commises des deux côtés. Après le quart d'heure de jeu, les Parisiens se montraient plus timides et ont laissé les Marseillais prendre le ballon. Amalfitano voyait sa frappe puissante fuir le cadre (28e).

Sur la défensive, le PSG baissait de rythme et ne parvenait plus à s'approcher du but de l'OM qui a souvent pris le dessus dans les airs. Déjà averti, Sissoko passait près du rouge pour une nouvelle faute sur Azpi (37e)… Puis la frappe de Diarra était déviée au dessus (44e), au terme d'une première mi-temps relativement décevante sur le plan du jeu et du spectacle. Après six bonnes premières minutes, le PSG a inexplicablement levé le pied et s'est contenté de défendre, ce qu'il a toutefois bien fait.

L'OM laisse passer sa chance

Après la pause, les Olympiens sont repartis de l'avant, laissant les Parisiens procéder en contre. Sur le premier, Ménez adressait un caviar pour Nenê qui ne cadrait pas sa reprise de volée (55e). Le match s'emballait. A. Ayew égalisait (59e, 1-1), puis Alex redonnait l'avantage au PSG dans la foulée (61e, 2-1). Un coup dur pour les Marseillais qui ont mis un temps à reprendre leurs esprits, avant de se relancer à l'attaque. Sirigu parait une tête de Brandao (80e) puis Cheyrou tout seul manquait le cadre à huit mètres (81e) ! Inoffensif depuis son second but et pas malheureux ce soir, le PSG a réussi à conserver l'essentiel : la victoire.

L'homme du match : Jérémy Ménez (Paris SG)

Pas avare défensivement, Jérémy Ménez a fourni énormément d'efforts. L'attaquant parisien s'est montré très impliqué et il a été le Parisien le plus en vue. Récompensé par un but, il aurait aussi pu être gratifié d'une superbe passe décisive si Nenê ne l'avait pas vendangée.

Ils ont brillé

Alex a fait beaucoup de bien à son équipe en marquant le second but. A ses côtés, Bisevac a lui aussi été solide. Motta a été très bon dans son rôle de sentinelle, récupérant de nombreux ballons et relançant proprement. A l'OM, Nkoulou n'a pas grand chose à se reprocher, solide dans les duels. A. Ayew est monté en régime au fil des minutes jusqu'à égaliser, il s'est beaucoup battu. Dans un rôle inhabituel côté gauche, Azpi a rendu une copie intéressante.

Ils ont déçu

Pastore a été transparent, il n'a jamais créé le danger, sifflé par le public à sa sortie du terrain. S'il s'est ressaisi en seconde période, Sissoko est passé près du carton rouge en première mi-temps, il a fini par l'avoir en fin de match. Nenê a vendangé un ballon en or de Ménez et n'a finalement pas réussi grand chose offensivement. Maxwell n'a pas ménagé ses efforts mais il est pris sur l'égalisation et a perdu de nombreux ballons. A l'OM, Cheyrou n'a pas été inspiré, il a parfois manqué de lucidité dans ses choix et ses interventions, il a aussi manqué une énorme occasion à la 81e. Timoré, Amalfitano a manqué de percussion et n'a pas suffisamment pesé sur les débats. Il a certes offert une passe décisive, mais Rémy a par ailleurs erré dans l'ombre, sevré de ballon.

La note du match : 5,5/10

Un match engagé mais décevant dans l'ensemble. Les joueurs ont eu tendance à se rouler par terre au moindre accrochage et le spectacle n'a pas vraiment été au rendez-vous. Paris a joué par intermittences et Marseille a montré ses limites, notamment sur le plan de l'efficacité.

Les buts

- Sur un centre de Nenê au second poteau, la reprise manquée de Jallet profite à Ménez qui reprend au coeur de la surface. Le ballon vient mourir dans le petit filet de Mandanda (6e, 1-0).

- Sur un long ballon vers le second poteau, Rémy prend le dessus sur Maxwell et remise de la tête vers A. Ayew qui croise la sienne dans le petit filet de Sirigu (59e, 1-1).

- Corner tiré par Nenê. Au duel avec Diarra dans la surface, Alex prend le dessus sur le marseillais et pique sa tête au pied du poteau (61e, 2-1).

Le PSG revient à égalité de points avec Montpellier (un match en moins) en tête du championnat. Le classement et le calendrier ici.


Ligue 1 / 31e journée
Paris Saint-Germain – Olympique de Marseille : 2-1 (1-0)
Parc des Princes
Arbitre : Antony Gautier
Buts : Ménez (6e), Alex (61e) - A. Ayew (59e)
Avertissements : Sissoko (11e, 86e), Bisevac (84e) pour le PSG – Valbuena (12e), Brandao (84e) pour l’OM
Exclusion : Sissoko (86e)

PSG : Sirigu - Jallet, Alex, Bisevac, Maxwell - Matuidi, Motta, Sissoko – Pastore (Bodmer, 67e), Ménez (Sakho, 85e), Nenê (Hoarau, 82e). Entraîneur : Carlo Ancelotti.

OM : Mandanda – Fanni, Nkoulou, Mbia, Azpilicueta (J. Ayew, 90e+1) – Diarra, Cheyrou – Amalfitano (Gignac, 74e), Valbuena, A. Ayew – Rémy (Brandao, 74e). Entraîneur : Didier Deschamps.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la CAN 2019 ?

Algérie
Cameroun
Cote d'Ivoire
RD Congo
Egypte
Ghana
Mali
Maroc
Nigeria
Sénégal
Tunisie
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB