Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lille résiste au PSG
Par Patrick Audouard - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 04/12/2004 à 20h08
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le PSG n'est pas parvenu à prendre le dessus sur des Lillois toujours aussi solides (1-1), dans un match dont le résultat ne satisfait personne. Les Parisiens restent bloqués au milieu de tableau, alors que les Lillois risquent de perdre du terrain sur les Lyonnais, qui se déplaçaient sur le terrain d'Ajaccio samedi soir.

Les enjeux

Paris doit profiter de la venue du deuxième du championnat pour reprendre un peu de terrain sur les équipes de haut de tableau. A 12 points des Lillois, les Parisiens ne peuvent plus se permettre de laisser filer des points à domicile, même contre les ténors du championnat. «Nous avons fait match nul avec Lyon et Nice et nous avons trébuché contre Bordeaux. Nous avons vraiment besoin de gagner ce match pour prendre confiance et aborder positivement le match contre Moscou (mardi, en Ligue des Champions), a affirmé Vahid Halilhodzic à l'agence Reuters. Défensivement au point, les joueurs de «Coach Vahid» devront pour s'imposer se montrer plus en verve offensivement, surtout contre une organisation lilloise assez impressionnante depuis le début de la saison. Aux Pauleta, Reinaldo et autres Coridon et Pancrate de se montrer plus tranchants et plus efficaces. En défense, Mendy retrouve sa place au poste de latéral droit. A noter l'absence d'Edouard Cissé, suspendu.

Pour les Lillois, en revanche, tout baigne ! Qualifiés (sans jouer) cette semaine pour les huitièmes de finale de la Coupe de l'UEFA, les Nordistes restent solidement amarrés à leur seconde place, révélatrice du talent et de la solidité de cette équipe. «Il faut continuer à aborder les rencontres avec sérieux en oubliant le contexte, en oubliant le classement, il faut simplement travailler, continuer et les résultats suivront» , a déclaré l'entraîneur des Dogues, Claude Puel. Néanmoins, un déplacement à Paris n'est jamais chose aisée, et les Lillois devront redoubler de vigilance devant l'obligation de résultat du PSG. Il faudra contenir les velléités offensives de Pauleta et de ses coéquipiers. Et, qui sait, emporter la décision sur un contre grâce à la vitesse d'un Moussilou. Car les Lyonnais partent favoris face à Ajaccio, et les Lillois devront chercher plus que le match nul s'ils veulent rester au contact des leaders. A Moussilou, Bodmer et Brunel de prendre le dessus sur la solide défense parisienne.

Les temps forts

- But pour Lille sur la première occasion du match ! Landrin est lancé sur la droite en profondeur. Il centre impeccablement en retrait pour la reprise parfaite de Bodmer, qui prend Letizi à contre pied. Le PSG doit vite réagir, car les Nordistes savent tenir un résultat (0-1, 15').

- Lille n'est jamais inquiété par des Parisiens qui commencent à s'énerver. Les joueurs de Puel sont largement mieux dans le jeu, et tentent régulièrement leur chance, à l'image de cette frappe de Bodmer, qui des 20m ne cadre pas une frappe trop enlevée (20').

- Cana, des 30m, tente une belle reprise de volée que Sylva capte sans difficultés. Première frappe un tant soit peu dangereuse des locaux (34').

- Paris égalise contre le cours du jeu ! Superbe action collective, avec un jeu à une touche de balle Pancrate-Pauleta-Coridon. Ce dernier centre superbement à ras de terre pour Reinaldo, qui parvient à dévier le ballon hors de portée de Sylva (1-1, 35').

- Belle occasion lilloise. Tafforeau s'appuie sur Moussilou, qui lui remet dans la course. Le défenseur frappe du coup de pied, mais le ballon passe largement à côté du but parisien. Puis c'est Landrin qui inquiète le PSG d'une frappe du gauche que Yepes contre et met en corner (45').

- Lille continue à se montrer dangereux en début de seconde période. Brunel tire un corner que Chalmé reprend d'une volée un peu molle, sur laquelle Letizi se couche bien (52').

- Très bon travail de Coridon, qui élimine un Lillois et lance Pauleta, lequel centre instantanément pour Pancrate. L'attaquant parisien ne peut reprendre, devancé par Tafforeau (59').

Encore une bonne frappe des Lillois. C'est Makoun qui allume un pétard à l'entrée de la surface, mais le ballon n'est toujours pas cadré. Lille pourrait regretter son imprécision (69').

Enorme frappe de Coridon sur une belle remise de Ogbeche. Le milieu de terrain parisien envoie un boulet de canon qui frôle la transversale lilloise ! Le PSG pousse en fin de match (88').

Des 20m, Audel tente une frappe du gauche sur laquelle Letizi se couche bien (90'). Le match se termine sur cette dernière tentative.

La prestation du PSG

Les Parisiens ont une nouvelle fois manqué de réalisme pour espérer l'emporter, même si leur prestation d'ensemble a été d'un niveau correct. Cueillis à froid par le but de Bodmer dès le quart d'heure de jeu, les coéquipiers de Pauleta ont eu le mérite de se faire violence pour revenir au score assez rapidement par l'intermédiaire de Reinaldo, qui a conclu une superbe combinaison à une touche de balle comme on n'en avait pas vu depuis longtemps au Parc des Princes. Plus pressants, plus volontaires par la suite, notamment sous l'impulsion d'un Coridon très actif, les joueurs de la capitale ont eu de nombreuse situations favorables, mais les mauvais choix ont été constants dans le dernier geste. En revanche, si Bodmer a été quelque peu oublié sur le but, force est de constater que les Parisiens ont retrouvé un niveau défensif plus que satisfaisant, à l'image du match quasi parfait de Yepes.

Preuve que la défense a bien fonctionné ce soir, Lionel Letizi n'a pas eu beaucoup de travail à faire. Impuissant sur le but lillois, le portier a par la suite réussi toutes ses interventions, mais a surtout suivi de l'oeil les imprécises frappes nordistes. La faute à un Yepes des grands soirs, parfait dans ses interventions et ses tacles, et très sécurisant pour son équipe. Pierre-Fanfan l'a bien secondé, alors qu'Armand et Mendy ont bien bouclé leur couloir, sans prendre de risques offensifs. L'entrejeu a été bien contrôlé par Cana et M'Bami, qui ont libéré un Coridon très actif, passeur décisif et dont la technique a fait merveille. Pancrate a été plus effacé sur son côté droit. En attaque, Reinaldo a été décisif sur son but, mais n'a pas toujours fait les bons choix par la suite. Pauleta, quant à lui, a beaucoup couru dans le vide, et a souvent été pris au piège du hors jeu.

La prestation de Lille

Sur la première demi-heure, on pensait les Lillois intouchables. Rapidement mis dans de bonnes conditions par leur ouverture du score, les Nordistes n'ont plié que sur une belle séquence collective parisienne, sur laquelle ils ont été pris de vitesse. Parfois mis en danger, ils n'ont pas craqué une deuxième fois, et ont résisté au assauts parisiens. Offensivement, les Lillois ont eu autant de possibilités que leurs hôtes, mais ont également fait preuve de la même imprécision dans leurs frappes et dans la dernière passe. Au final, un match satisfaisant, mais Claude Puel et les siens doivent légitimement avoir quelques regrets à l'issue d'un match qui semblait à leur portée. Ils se consoleront en appréciant leur solidité à l'extérieur et leur sérénité constante dans le jeu, même au plus fort de la pression adverse.

Comme son homologue parisien, Tony Sylva n'a pas eu grand-chose à faire, n'a pas pu grand-chose sur le but encaissé, et a fait proprement son boulot dans ses sorties aériennes et ses interventions. Sa défense a bien tenu le choc, par ses interceptions et son solide jeu aérien. Le milieu de terrain a encore été efficace dans la récupération et dans son rôle de rideau défensif, malgré les difficultés causées par Coridon. En revanche, les passes de Makoun et de Bodmer ont été moins précises. Ce dernier a néanmoins été très adroit sur le centre parfait du toujours précieux Landrin. Enfin, Moussilou, seul en pointe, a fait ce qu'il a pu, et s'est surtout usé à créer des brèches pour ses coéquipiers du milieu.

Le PSG, malgré toute sa bonne volonté, a encore laissé filer des points à domicile, et ne décolle toujours pas. Mais qu'il est difficile de prendre ces Lillois en défaut !


La fiche technique :

PSG 1-1 Lille
Au parc des Princes, 36 940 spectateurs
Arbitre : M. Duhamel
Buts : Reinaldo (35’) / Bodmer (15’)
Avertissements : Pauleta (21’) / Tavlaridis (63’), Odemwingie (83’)
Les équipes :

PSG : Letizi - B. Mendy, Pierre-Fanfan (cap), Yepes, Armand - Pancrate, Cana, Mbami, Coridon - Reinaldo (Boskovic 85’) - Pauleta (Ogbeche 81’)

Lille : Sylva - Chalmé, Tavlaridis, Schmitz, Tafforeau - Landrin, Makoun, Bodmer (Acimovic 69’), Dumont, Brunel (cap) (Audel 77’) - Moussilou (Odemwingie 62’)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel serait le meilleur choix pour entraîner l'OM parmi les rumeurs actuelles ?

Claude Puel
Laurent Blanc
Leonardo Jardim
Gabriel Heinze
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB