Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Des Bleus prometteurs - L’avis du spécialiste (Allemagne 1-2 France)
Par Pierre-Damien Lacourte - Equipe De France, Mise en ligne: le 29/02/2012 à 23h07
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

On s'attendait à les voir souffrir. Mais face à une Allemagne aussi dangereuse devant que fébrile derrière, les Bleus ont signé une victoire de prestige à Brême ce mercredi (1-2). Les Tricolores, joueurs, à l'image de Debuchy, énorme dans son couloir droit, ont fait belle impression. Prometteur à 100 jours de l'Euro.

Des Bleus prometteurs - L’avis du spécialiste (Allemagne 1-2 France)
Buteur, Olivier Giroud a marqué des points en vue de l'Euro.

L'avis de Pierre-Damien Lacourte

Les Bleus vous ont fait mentir. Lors d'un récent sondage publié sur Maxifoot, vous étiez en effet 51,7% à pronostiquer une défaite de la France en Allemagne ce mercredi. Mais s'appuyant sur un Lloris impérial devant sa ligne et opérant en contres, les Bleus ont signé une victoire de prestige à Brême (1-2).

Même si la Mannschaft, diminuée, n'a pas affiché son meilleur visage ce soir, à l'image de sa défense, souvent pris à défaut, les Tricolores ont néanmoins fait belle impression au Weser-Stadion.

Deux buts, deux passes décisives de Debuchy

«Cela prouve qu'on peut hausser notre niveau sur un match, mais pour une compétition, il y a encore du travail à faire», avancera, prudent, Laurent Blanc au coup de sifflet final. Au fond de lui, le sélectionneur national sait tout de même que ses Bleus ne manquent pas de potentiel, dont ils ont dévoilé une bonne partie en Allemagne ce mercredi. Solides, à l'image de leur nouveau capitaine, qui a dégoûté Klose en première période, les Français ont ouvert le score par Giroud, bien servi par un Debuchy énorme d'un bout à l'autre de la partie (0-1, 21e).

18 matchs sans défaite

En deuxième période, malgré la sortie de Ribéry, touché d'entrée et trop handicapé pour se mettre en avant, l'équipe de France continue d'appliquer son plan à merveille. Et sur un nouveau centre de Debuchy, Malouda plantait une deuxième banderille (0-2, 69e). Le but de Cacau dans le temps additionnel n'y changeait rien (1-2, 91e). Les Bleus signent un nouveau succès de prestige et poursuivent leur bonne série. Voilà 18 matchs maintenant qu'ils sont invaincus. De quoi nourrir de légères, mais légitimes, ambitions à 100 jours de l'Euro.

L'homme du match : Mathieu Debuchy (France)

Préféré à Anthony Réveillère sur le côté droit de la défense tricolore, Mathieu Debuchy a marqué de nouveaux points en vue de l'Euro. Solide défensivement, toujours prêt à se projeter vers l'avant, le Lillois délivre deux passes décisives. Enorme.

Ils ont brillé

Aligné en soutien de Klose, Özil a très souvent semé le trouble au sein de la défense tricolore. La Madrilène est à l'origine de nombreuses occasions de son équipe. A ses côtés, Reus s'est montré très performant également. Disponible, rapide, technique, le prodige de Mönchengladbach a illuminé la première période. En défense centrale, le jeune Hummels, prometteur, a joué plus d'une fois les pompiers de service. Aligné en pointe comme prévu, Giroud n'a pas laissé passer sa chance. Buteur, le Montpelliérain n'a pas été avare d'efforts pour défendre. Sur son côté droit, Valbuena a initié quelques mouvements intéressants. Au milieu, Cabaye a su tirer son épingle du jeu. Derrière, Mexès, très calme et toujours bien placé, a rendu une bonne copie. Tout comme le nouveau capitaine des Bleus, Lloris, qui a sauvé les tricolores à plusieurs reprises. Discret en première période, Nasri a parfaitement mené le jeu français après la pause.

Ils ont déçu

Préféré à Schmelzer, Aogo a souvent été dépassé sur le côté gauche de la défense allemande, où Valbuena et Debuchy lui ont causé pas mal de problèmes. En souffrance, Badstuber a cédé sa place à Höwedes à la mi-temps. Boateng a multiplié pour sa part les mauvaises relances. Au milieu de terrain, Khedira et Kroos ont globalement été peu en vue. En pointe, Klose s'est procuré plusieurs occasions mais est tombé sur un très bon Lloris. Très attendu «chez lui», en Allemagne, Ribéry n'a pas eu l'occasion de se mettre en valeur. Touché dès les premières minutes après un contact avec Reus, le Munichois est resté au vestiaire à la mi-temps. Dans son couloir gauche, Abidal a souffert en première période face à la vivacité et la technique du jeune Reus. Au milieu, M'Vila a perdu plus de ballons que d'habitude, au point d'agacer son sélectionneur.

La note du match : 6/10

Entre deux nations joueuses, le spectacle fut plutôt agréable à suivre au Weser-Stadion, avec beaucoup de contres rapides. Alors qu'on leur promettait l'enfer, les Bleus n'ont pas souffert de la comparaison face à la Mannschaft.

Les buts

- A la 21e minute, sur le côté droit, Debuchy se joue d'Aogo, accélère puis sert sur un plateau au point de penalty Giroud qui crucifie Wiese du plat du pied gauche (0-1).

- A la 69e minute, Debuchy, encore lui, déborde côté droit et adresse un modèle de centre au deuxième poteau pour Malouda qui s'arrache pour marquer (0-2).

- A la 91e minute, sur le côté droit, Müller centre à ras de terre devant le but. Oublié au deuxième poteau, Cacau pousse tranquillement le ballon au fond (1-2).

Prochain rendez-vous pour les Bleus, le 27 mai à Valenciennes, face à l'Islande, toujours en amical.


Match amical
Allemagne 1-2 France (0-1)
Weser-Stadion (Brême)
Arbitre : M. Paolo Tagliavento (Italie)
Buts : Cacau (91e) pour l’Allemagne ; Giroud (21e), Malouda (69e) pour la France
Avertissements : Boateng (64e), Bender (88e) pour l’Allemagne ; Mexès (85e) pour la France

Allemagne : Wiese - Boateng, Hummels, Badstuber (Höwedes, 46e), Aogo – Khedira (Bender, 70e), Kroos – Reus (Cacau, 71e), Özil, Schürrle (Müller, 45e) - Klose (cap.) (Gomez, 46e). Sélectionneur : Joachim Löw.

France : Lloris (cap.) - Debuchy, Rami, Mexès, Abidal - M'Vila (Malouda, 62e), Cabaye (A. Diarra, 62e) – Valbuena (Amalfitano, 68e), Nasri, Ribéry (Ménez, 46e) – Giroud (Saha, 76e). Sélectionneur : Laurent Blanc.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

La note du match
6,0
Entre deux nations joueuses, le spectacle fut plutôt agréable à suivre au Weser-Stadion, avec beaucoup de contres rapides. Alors qu'on leur promettait l'enfer, les Bleus n'ont pas souffert de la comparaison face à la Mannschaft.

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB