Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Un derby sans vainqueur
Par Patrick Audouard - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 20/11/2004 à 20h27
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lens et Lille ont fait match nul (1-1) au terme d'une partie équilibrée, dans laquelle chaque équipe a eu sa chance. Les Sang et Or restent sur douze matches sans la moindre victoire, alors que les Nordistes continuent d'étonner par leur maîtrise. Il restent bien accrochés à la deuxième place du classement.

Les enjeux

Qui aurait pu, en début de saison, prévoir un tel scénario pour les deux clubs du Nord qui s'affrontent ce soir ? Au mois d'août, tous les observateurs avaient placé Lens parmi les favoris de ce championnat, aux vues d'un recrutement impressionnant et d'une ambition retrouvée. Quatorze journées plus tard, force est de constater que les Nordistes sont bien loin des places d'honneur qui leur étaient promises, et flirtent même avec les places de relégables. La faute à un manque d'efficacité chronique et à un manque de réussite flagrant, que seul leur jeu bien léché ne peut masquer. L'entraîneur Joël Muller joue peut-être sa place ce soir, alors que des rumeurs annoncent des contacts pris par son club avec Jacques Santini. «Il est plus difficile de rester et de faire face à la tempête. Je suis dans cette situation là, et j'espère effectivement que l'on va retrouver un climat plus favorable» , soutient l'ancien coach de Metz sur le site des Sang et Or. Ceux-ci débuteront la rencontre avec leur 4-4-2 habituel. Thomert remplacera Jérôme Leroy, suspendu, au milieu de terrain. En défense, le jeune Malouda gardera le flanc gauche de la défense, Bak suppléant toujours Hilton dans l'axe.

Pour les Lillois, c'est tout le contraire. Présentés en début d'année comme une équipe de bas de tableau, les Nordistes ont frappé un grand coup sur le championnat en apparaissant comme la seule équipe capable de rivaliser (pour l'instant) avec le leader lyonnais. Les joueurs de Claude Puel sont deuxièmes, et peuvent se rapprocher des Rhodaniens, qui ont lâché deux points à Paris (0-0) vendredi soir. Gagner à Lens leur permettrait ainsi de revenir à une petite longueur du leader et de prendre leur distance avec leurs poursuivants, Auxerre, Sochaux et Marseille. Mais leurs adversaires sont au pied du mur, et il ne faudra donc pas leur servir d'électrochoc. «J'espère qu'on sera à la hauteur de l 'événement et qu'on saura une fois de plus hausser notre niveau de jeu» , souhaitait Claude Puel avant le match, sur le site de son club, avant d'ajouter : «on sait que ça va être un match très disputé avec des Lensois revanchards par rapport à leur situation actuelle au classement. Nous ne disposons pas des mêmes moyens, pas encore des mêmes structures, malgré tout, nous prouvons que nous avons les capacités de nous maintenir à notre position en championnat.» Pour ce match, l'entraîneur nordiste a choisi une organisation très défensive, en 4-5-1, avec le seul Odemwingie en pointe, soutenu par Brunel et Bodmer.

Les faits du match

Seydou Keita adresse, des 40m, une belle passe à Cousin, qui rate sa reprise de l'extérieur du droit. Première occasion lensoise d'un début de match globalement bien maîtrisé par les Lillois (23').

Très belle ouverture en profondeur de Makoun pour Odemwingie, qui contrôle de la poitrine, s'excentre et frappe en force, sur Itandje, qui a bien bouché l'angle (39').

Lens ouvre le score en toute fin de première période. Sur une balle perdue par Brunel, Keita décale Barul, qui centre instantanément. Tavlaridis, un peu statique, laisse passer le ballon. Thomert surgit et ajuste Sylva du plat du pied gauche. Lens se libère (1-0, 45') !

Lille égalise ! Landrin frappe un coup franc excentré sur la gauche, fort et à ras de terre. Dumont, bien inspiré, laisse passer d'une subtile feinte de corps, ce qui trompe Itandje. Le ballon finit sa course dans le petit filet, sans que personne ne l'ait touché (1-1, 59').

Quelle occasion lensoise ! Sur un centre de Barul, Utaka surgit et s'empare du ballon dans la surface. Seul face à Sylva, le Lensois doit cependant s'incliner devant la vista du gardien lillois, lequel doit sortir dans les pieds de Cousin une minute plus tard (66').

Tony Sylva est dans un grand jour ! Sur un coup franc venu de la gauche, le gardien sénégalais sort d'une superbe claquette une belle tête d'Utaka (72').

Belle ouverture de Makoun pour Moussilou, qui frappe en force et sans contrôle, à côté. Puis c'est Dumont qui, trois minutes plus tard, tente sa chance, sollicitant l'intervention très propre d'Itandje (79').

Moussilou rate le coup de grâce. L'attaquant lillois est parfaitement lancé par Brunel, mais rate son lob instantané devant Itandje. Le ballon passe à côté (84').

Quel rush d'Utaka, qui dribble un défenseur, échappe à Sylva, redresse suffisamment son tir, mais Tafforeau sauve sur sa ligne (89'). L'attaquant nigérian se crée ensuite une dernière occasion, dans les dernières secondes. Mais sa frappe à l'entrée de la surface passe au dessus. Les Lensois ont laissé passer leur chance, et l'arbitre siffle la fin du match (90+3').

La prestation de Lens

Ce n'est pas faute d'avoir essayé ! Les joueurs de Joël Muller ont tout tenté pour prendre la mesure de leurs rivaux du Nord. Mais ils se montrés trop inconstants dans le jeu pour prendre durablement le dessus. La première période commence mal pour les Sang et Or, en panne d'inspiration et abusant de longs ballons improductifs. Se reprenant quelque peu par la suite, ils ont fait preuve de réalisme en exploitant au mieux la seule hésitation lilloise de la première période. Le grand tort des Lensois est d'avoir laissé le jeu à leurs adversaires dès la reprise. Ceux-ci ont en effet pu revenir, après s'être installés dans le camp des locaux. Tout était à refaire, et les coéquipiers de Carrière ont bien cru pouvoir reprendre l'avantage. Mais Sylva a tout repoussé, et a été suppléé par Tafforeau sur sa ligne. Les Lensois ont même évité la défaite de justesse, Moussilou ratant quelques belles opportunités. Au final, un match nul logique qui plonge encore un peu plus les joueurs de Muller dans la crise.

Lens n'a pas gagné, mais n'a pas réalisé un mauvais match, tant collectivement qu'individuellement. Itandje ne peut pas grand-chose sur le coup franc vicieux de Landrin, et son match a été de très bonne facture. Sa défense s'est fait surprendre sur coup de pied arrêté, après avoir globalement bien rempli sa tache, avec notamment un bon Gillet. A noter la très bonne première mi-temps de Malouda au poste de latéral gauche. Le jeune Nordiste a eu le temps de faire admirer sa vista technique et son application avant de sortir sur blessure. Au milieu de terrain, on notera la discrétion d'un Carrière jamais dangereux, l'activité de Keita et le but d'un Thomert réaliste sur le coup. En attaque, la prestation très décevante de Cousin contraste avec celle d'Utaka, qui a été le plus dangereux des siens, mais a perdu quasiment tous ses duels avec Sylva.

La prestation de Lille

Les Lillois n'ont pas volé leur point, et auraient même pu obtenir mieux en fin de match. Face à des Lensois au pied du mur, les Nordistes se sont montrés solidaires, sereins et patients, comme à leur habitude. Ils ont su revenir après avoir encaissé un but bête, sur une hésitation défensive surprenante de la part d'un bloc aussi solide. La première mi-temps, avant le but lensois, a vu les joueurs de Claude Puel faire circuler le ballon avec très peu de déchet, et prendre constamment le dessus sur les offensives de leurs hôtes. Surpris juste avant la pause, ils ont eu le mérite de hausser le rythme dès la reprise. Après leur égalisation, ils ont quelque peu plié devant la pression lensoise. Mais Sylva a sauvé les siens quand il le fallait, et les Nordistes ont fait trembler Bollaert par quelques incursions qui auraient pu faire mouche avec un peu plus de réussite. Au final, un match solide, comme d'habitude.

Si ce match fut solide, ce fut en grande partie grâce au gardien Sylva, auteur de quelques parades déterminantes, et de sorties aériennes parfaites. L'ancien numéro 2 de Monaco s'affirme peu à peu comme un des meilleurs portiers de Ligue 1. Sa défense a tenu le choc malgré quelques fuites. Tavlaridis, coupable sur le but, a souffert lors de ce derby, alors que les latéraux Tafforeau et Angbwa ont bien rempli leur tâche. Au milieu, Makoun a une nouvelle fois été très précieux, notamment par sa vision du jeu. Son compère Dumont a été décisif sur le but d'un Landrin très performant ce soir. Bodmer a été plus effacé, tout comme Brunel. Enfin, Odemwingie a joué son rôle de harcèlement avec talent, avant de laisser la place à un Moussilou qui a raté la balle de match en fin de partie.

Les Lensois ont donc une nouvelle fois déçu, les Lillois une nouvelle fois séduit. Les Sang et Or semblent bien englués dans une crise de plus en plus profonde. Quant aux Lillois, ils continuent leur petit bonhomme de chemin, aux basques de Lyon.


Lens 1-1 Lille
Au stade Bollaert, 38 828 spectateurs
Arbitre : M. Piccirillo
Buts : Thomert (45’) / Landrin (59’)
Avertissements : Makoun (23’) pour Lille
Les équipes :

Lens : Itandje - Barul, J. Bak, N. Gillet, L. Malouda (A. Coulibaly, 46’) - A. Diarra, S. Keita, Carrière (cap) - Utaka, Cousin (D. Bakari, 68’), Thomert (Diane, 78’)
Lille : Sylva - Angbwa, Tavlaridis, Vitakic, Tafforeau - Dumont, Makoun, Bodmer - Brunel (cap), Landrin (Debuchy, 90+2’), Odemwingie (Moussilou, 72’)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Villas-Boas serait-il un bon choix pour l'OM ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB