Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Real a peut-être trouvé la solution - L’avis du spécialiste (Barça 2-2 Real)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Espagne, Mise en ligne: le 26/01/2012 à 00h23
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Très offensif, le Real Madrid a fait plus que tenir la dragée haute au FC Barcelone au Camp Nou (2-2). S'ils quittent la Coupe du Roi au stade des quarts de finale, les hommes de José Mourinho ont peut-être trouvé la solution pour inquiéter le Barça en vue des échéances futures : en pensant davantage à jouer qu'à mettre des coups…

Le Real a peut-être trouvé la solution - L’avis du spécialiste (Barça 2-2 Real)
Higuain pourra longtemps regretter ses deux occasions manquées.

L'avis de Pierre-Damien Lacourte

Le Real Madrid pourra s'en mordre les doigts. Même s'ils se sont rassurés en accrochant le FC Barcelone au Camp Nou ce mercredi (2-2), les Merengue pourront aussi se dire qu'il y avait la place pour se hisser en demi-finale de la Coupe du Roi après ce nouveau clasico.

Mais ce sont bien les Catalans, qui auront tremblé sur leur pelouse, qui poursuivent leur route dans cette compétition grâce à leur victoire 2-1 à Bernabeu la semaine dernière. Malgré cette déception, les hommes de José Mourinho peuvent être fiers de leur prestation. Lorsqu'ils se mettent à jouer, les Madrilènes peuvent tenir la dragée haute aux Blaugrana, comme ce fut le cas ce soir.

Higuain mange la feuille

Le Real, très offensif, débutait cette rencontre pied au plancher. Mais Higuain, préféré à Benzema, mangeait la feuille en perdant ses deux duels avec Pinto. Özil, étincelant au milieu, voyait lui sa tentative des 30 mètres échouer sur l'équerre du but barcelonais. Contre toute attente, le Barça, malmené, trouvait le chemin des filets à deux reprises juste avant le repos, grâce à Pedro, entré à la place d'Iniesta, blessé, suite à une action de classe de Messi (1-0, 43e), puis Daniel Alves, qui nettoyait la lucarne de Casillas d'une demi-volée splendide (2-0, 45e+2).

Benzema se met en évidence

Alors qu'on s'attendait à ce qu'il s'écroule après le repos, suite à ce nouveau coup reçu derrière la tête, le Real, dans le sillage d'Özil, toujours aussi présent au milieu, continuait au contraire à aller de l'avant, faisant même trembler les Blaugrana en revenant à hauteur grâce à Ronaldo (2-1, 68e), puis Benzema (2-2, 72e), très en vue durant ses quelques minutes sur le terrain. S'ils ne sont toujours pas parvenus à dominer le Barça, les Merengue ont au moins affiché des belles promesses en vue des prochains clasicos. S'ils pensent davantage à jouer qu'à mettre des coups, les Madrilènes peuvent faire jeu égal avec les Catalans. Espérons que José Mourinho et les siens répètent l'expérience.

L'homme du match : Mesut Özil (Real Madrid)

Titulaire au milieu de terrain, Mesut Özil a été l'auteur d'une excellente partie. Technique et en jambes, l'Allemand aurait mérité d'ouvrir le score sur une frappe splendide des 30 mètres, qui a malheureusement échoué sur la barre. Le Madrilène a tout de même été décisif en servant Cristiano Ronaldo sur le premier but du Real.

Ils ont brillé

Assez discret à l'aller, où il s'était globalement contenté de défendre, Daniel Alves a affiché son meilleur visage ce soir. Le Brésilien s'est montré très offensif et s'est offert le luxe d'inscrire un but à voir et à revoir. Lui aussi avait été peu en vue à l'aller. Beaucoup plus présent ce soir, Messi a régalé le Camp Nou avec une action de classe sur l'ouverture du score de Pedro où il élimine à lui seul la défense madrilène. En pointe, Alexis Sanchez, très tranchant dans ses appels, a encore causé beaucoup de soucis à la charnière centrale du Real. Devant sa défense, Busquets, même s'il a la fâcheuse manie d'amplifier chaque contact, a toujours joué juste. Dans le camp madrilène, aligné d'entrée, Kaká a montré qu'il revenait en forme, avant de disparaître après le repos. Cristiano Ronaldo a été récompensé de ses efforts en réduisant l'écart en deuxième période. Entré en deuxième période, Benzema, buteur, a été très en vue.

Ils ont déçu

A son avantage à Bernabeu, Fabregas a eu du mal à se mettre en évidence ce soir. Derrière, Piqué a commis beaucoup d'approximations. Dans ses cages, Pinto réalise deux bons arrêts mais le remplaçant de Valdes n'a vraiment rien de rassurant, surtout lorsqu'il décide de relancer court au pied… Côté Real, Coentrao a souffert défensivement. Sergio Ramos a lui de nouveau multiplié les fautes, et a fini par écoper d'un rouge en fin de match. Au milieu, Lassana Diarra a souvent été dépassé et aurait pu (dû ?) être exclu après deux fautes grossières. Préféré à Benzema en pointe, Higuain perd deux duels face à Pinto en début de match qui auraient pu tout changer.

La note du match : 9/10

On ne s'est pas ennuyé une seconde dans ce nouveau clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid. Des buts, superbes, quelques actions de génie, de la tension, mais pas trop. Bref, tous les ingrédients étaient réunis pour assister à du grand, très grand spectacle.

Les buts

- A la 43e minute, Messi perfore dans l'axe, fixe trois défenseurs madrilènes et sert Pedro, oublié sur le côté gauche. L'attaquant barcelonais trompe facilement Casillas du plat du pied droit (1-0).

- A la 47e minute, depuis le coin droit de la surface, Daniel Alves décoche une mine dans la lucarne opposée de Casillas. Exceptionnel (2-0).

- A la 68e minute, lancé par Özil, Cristiano Ronaldo se joue de Pinto avant de marquer dans le but vide (2-1).

- A la 72e minute, à l'entrée de la surface, Benzema élimine Puyol puis trompe Pinto d'une volée écrasée du pied droit (2-2).


Coupe du Roi / Quart de finale retour (2-1 pour le FC Barcelone à l’aller)
FC Barcelone 2-2 Real Madrid (2-0)
Camp Nou (Barcelone)
Arbitre : M. Fernando Teixeira
Buts : Pedro (43e), Daniel Alves (45e+2) pour le FC Barcelone ; C. Ronaldo (68e), Benzema (72e) pour le Real Madrid
Avertissements : Messi (45e) pour le FC Barcelone ; L. Diarra (27e), S. Ramos (33e, 88e), Casillas (45e), C. Ronaldo (52e), Coentrao (80e), Granero (90e), Pepe (92e) pour le Real Madrid
Exclusion : S. Ramos (88e) pour le Real Madrid

FC Barcelone : Pinto - Daniel Alves, Puyol (cap.), Piqué, Abidal - Xavi, Busquets, Iniesta (Pedro, 30e) – Fabregas (Thiago Alcantara, 70e) - A. Sanchez (Mascherano, 79e), Messi. Entraîneur : Josep Guardiola.

Real Madrid : Casillas (cap.) - Arbeloa, Pepe, S. Ramos, Coentrao - L. Diarra (Granero, 52e), Xabi Alonso - Özil, Kaká (Callejon, 61e), C. Ronaldo – Higuain (Benzema, 61e). Entraîneur : José Mourinho.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne

La note du match
9,0
On ne s'est pas ennuyé une seconde dans ce nouveau clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid. Des buts, superbes, quelques actions de génie, de la tension, mais pas trop. Bref, tous les ingrédients étaient réunis pour assister à du grand, très grand spectacle.

Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Etes-vous favorables à la programmation d'un match France-Algérie ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB