Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : Nenê ne fait pas dans la dentelle, le Pepe flingué…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 23/01/2012 à 22h56
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, Nenê ne fait pas dans la dentelle, le Bourgeois gentilhomme et Totti éternel sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, le Pepe flingué, des Aiglons plombés et Ajaccio victime d'un coup de Bourg. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : Nenê ne fait pas dans la dentelle, le Pepe flingué…
Nenê n'est pas décidé à se laisser voler la vedette cette saison.

Les valeurs en hausse

Nenê ne fait pas dans la dentelle

Durant la première moitié de la saison, il était déjà l'un des meilleurs Parisiens. En 2012, Nenê semble bien décidé à remettre le couvert. Auteur d'un doublé contre Toulouse en championnat, le Brésilien a récidivé vendredi en Coupe de France face aux amateurs de Sablé-sur-Sarthe (4-0). Repositionné au coeur du jeu par Carlo Ancelotti, l'ancien Monégasque s'y montre aussi performant que sur son côté gauche. Malgré les arrivées de joueurs de la trempe de Pastore, Sirigu ou encore Maxwell, et en attendant celle d'un attaquant de tout premier plan, Nenê n'est pas décidé à se laisser voler la vedette cette saison.

Le Bourgeois gentilhomme

Le calvaire continue pour l'AJ Auxerre. Le club bourguignon s'est fait prématurément sortir de la Coupe de France par Châteauroux, seulement 14e de Ligue 2. Battus 2-1 sur leur terrain, les hommes de Laurent Fournier ont sombré un peu plus dans la médiocrité. Leur bourreau ? Maxime Bourgeois, jeune attaquant prometteur de 20 ans, auteur des deux buts de la Berrichonne. A l'Abbé-Deschamps, Bourgeois avait particulièrement à coeur de briller, lui qui a été formé par l'AJA avant d'être prêté à Châteauroux l'été dernier…

Totti éternel

En froid avec Luis Enrique en début de saison, Francesco Totti a su apaiser ses relations avec le nouvel entraîneur des Giallorossi pour redevenir un joueur qui compte à la Roma. Face à Cesena samedi (5-1), le capitaine de l'équipe de la Louve est entré un peu plus dans l'histoire du football italien en devenant, grâce à son doublé, le joueur ayant inscrit le plus de buts pour un seul club en Serie A, avec 211 réalisations en 486 matchs. Comme sa ville, Totti est éternel.

A part ça ? Peu en vue lors du Clasico même s'il délivre une passe décisive en fin de partie pour Eric Abidal, Lionel Messi s'est de nouveau mis en lumière ce week-end en inscrivant un triplé contre Malaga. Ses 34e, 35e et 36e buts déjà en 32 matchs cette saison. Toujours aussi hallucinant…

Les valeurs en baisse

Le Pepe flingué

Les clasicos se suivent et se ressemblent de l'autre côté des Pyrénées. Le FC Barcelone gagne et Pepe perd la tête. Sauf que cette fois-ci, le Portugais du Real Madrid s'est «distingué» en marchant sur la main de Lionel Messi, alors à terre. Déjà auteur de plusieurs simulations et d'une erreur de marquage sur le but égalisateur de Puyol, le Madrilène a sombré dans ce quart de finale aller de la Coupe du Roi. De Wayne Rooney à Florentino Perez, en passant par Jack Wilshere, ils ont été nombreux à flinguer Pepe…

Des Aiglons plombés

S'il est toujours en lice en Coupe de la Ligue et plus qu'à une marche du Stade de France, l'OGC Nice a en revanche dit adieu plus tôt que prévu à la Coupe de France. Sur leur pelouse, les Aiglons ont été plombés par un Stade Rennais qui n'a pas volé sa qualification pour les 8es de finale, même s'il a dû avoir recours aux tirs au but pour y parvenir. Après une fin 2011 sur la montante, le club azuréen donne l'impression de retomber dans ses travers en ce début d'année. Les Niçois, toujours relégables en championnat, doivent vite réagir.

Ajaccio victime d'un coup de Bourg

Bien mieux depuis quelques semaines, l'AC Ajaccio, qui restait sur 4 victoires consécutives toutes compétitions confondues - pas mal pour une lanterne rouge du championnat – a été victime ce week-end en Coupe de France d'un coup de bourre. Ou d'un coup de Bourg plutôt. Bourg-Péronnas, pensionnaire de CFA, a réussi l'exploit d'atteindre les 8es de finale de la compétition en se débarrassant des Corses 3-2 après prolongation. L'ACA devra vite relever la tête, dès dimanche à Valenciennes, sous peine de se retrouver très vite la tête sous l'eau après avoir repris un peu d'oxygène.

A part ça ? Le grand perdant du Big Sunday en Angleterre est Tottenham. Battu 3-2 sur le terrain de Manchester City malgré une belle résistance, le club londonien pointe désormais à 8 longueurs de son rival. Autant dire que les rêves de titre des Spurs se sont envolés ce week-end…

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB