Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le PSG assure déjà le spectacle - Ce qu’il faut retenir (PSG 3-1 TFC)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 14/01/2012 à 23h23
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Si tout n'a pas été parfait, le Paris Saint-Germain a tout de même assuré le spectacle en dominant largement Toulouse (3-1). Ultra-réalistes en première période et séduisants après le repos, les Parisiens ont offert à Carlo Ancelotti une première réussie au Parc des Princes.

Le PSG assure déjà le spectacle - Ce qu’il faut retenir (PSG 3-1 TFC)
Ménez, Nenê et Sissoko peuvent avoir le sourire après ce net succès.

Dans son nouveau système en 4-3-2-1, que certains nomment joliment «sapin de Noël», le Paris Saint-Germain a mis de longues minutes à emballer le match, bien gêné par un collectif toulousain difficile à manoeuvrer. Mais le but de Nenê juste avant le repos (1-0, 38e), un brin chanceux, a permis aux hommes de Carlo Ancelotti de se libérer complètement. A l'arrivée, le club de la capitale, auteur d'une belle deuxième période, s'impose 3-1 au Parc des Princes pour la première de son entraîneur à domicile.

Ancelotti serre le poing

Si tout n'a pas été parfait, on pouvait difficilement en demander plus au PSG. Pastore (2-0, 56e), puis Nenê (3-0, 68e), encore lui, contribuaient largement au spectacle après le repos. Sur son banc, le technicien italien pouvait serrer le poing. En tribunes, Leonardo, au côté de Paolo Maldini, pouvait lui afficher un large sourire. La réduction du score de Braaten en fin de rencontre n'est pas venue gâcher leur plaisir (3-1, 88e).

Un 4-3-2-1 sans vrai avant-centre

Si Nenê s'est signalé par un doublé, cette victoire est déjà marquée du sceau d'Ancelotti, qui a effectué des choix importants. En charnière centrale, Lugano, plutôt bon, était aligné au côté de Sakho. A droite, même si le PSG s'active pour enrôler Maicon, Bisevac a marqué des points. Comme Sissoko, impressionnant au milieu. Si Pastore a montré quelques belles choses devant, Ménez a lui été assez timide. Remplaçants, Gameiro et Hoarau peuvent s'inquiéter. L'Italien cherche bien l'étoile à placer en haut du sapin.

L'homme du match : Mohamed Sissoko (Paris SG)

Si Nenê a eu le mérite d'inscrire un doublé, Mohamed Sissoko a fourni un gros match au milieu de terrain. Très présent à la récupération, harcelant sans cesse le porteur du ballon, l'ancien Turinois, quand il est en pleine possession de ses moyens, s'impose comme une évidence dans l'entrejeu.

La note du match : 6/10

Après une première période assez décevante, jouée sur un faux-rythme, le Paris Saint-Germain a su faire le spectacle après le repos. Pour le plus grand bonheur du Parc des Princes et de Carlo Ancelotti.

Les buts

- A la 38e minute, sur un centre de Bisevac, Nenê profite de la glissade de Ninkov pour frapper du droit. Sa frappe déviée prend à contre-pied Ahamada (1-0).

- A la 56e minute, lancé dans le dos de la défense toulousaine, Pastore trompe facilement Ahamada du plat du pied droit (2-0).

- A la 68e minute, Nenê, sur le côté droit, se joue de Congré avant de tromper Ahamada d'une petite frappe enroulée du gauche (3-0).

- A la 88e minute, sur un coup franc toulousain, Ninkov rate sa volée mais le ballon revient sur Braaten qui marque à bout portant (3-1)

Retrouvez tous les résultats et le classement de Ligue 1 en cliquant ici.


Ligue 1 / 20e journée
Paris SG 3-1 Toulouse (1-0)
Parc des Princes (Paris)
Arbitre : M. Alexandre Castro
Buts : Nenê (38e, 68e), Pastore (56e) pour le PSG ; Braaten (88e) pour Toulouse

Paris SG : Sirigu – Bisevac (Ceara, 79e), Lugano, Sakho (cap.), Maxwell - Jallet, Bodmer, Moh. Sissoko (Chantôme, 85e) - Pastore, Nenê – Ménez (Gameiro, 63e). Entraîneur : Carlo Ancelotti.

Toulouse : Ahamada - Ninkov, Congré (cap.), Capoue, Tabanou – Devaux, Firmin - Braaten, Didot, Mou. Sissoko – Bulut (Rivière, 65e). Entraîneur : Alain Casanova.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel doit être le trio offensif du PSG dans les grands matchs ?

Neymar - Cavani - Mbappé
Neymar - Icardi - Mbappé
Neymar - Mbappé - Di Maria
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB