Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
CdF : 32es de finale / Lugano sort Paris d'un drôle de pétrin, Lisandro qualifie l'OL, Toulouse au tapis...
Par Romain Rigaux - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 08/01/2012 à 18h39
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

A l'occasion des 32es de finale de la Coupe de France, Paris s'impose dans la douleur face à Locminé, alors que l'Olympique Lyonnais s'est qualifié sans forcer contre son voisin Lyon Duchère. Dans le même temps, le Gazélec Ajaccio a crée la surprise en sortant Toulouse... Retrouvez tous les résultats des équipes de L1 avec le tour des stades de Maxifoot.

CdF : 32es de finale / Lugano sort Paris d'un drôle de pétrin, Lisandro qualifie l'OL, Toulouse au tapis...
Lugano, buteur décisif pour le PSG

Nouvelle surprise ce dimanche lors des 32es de finale de la Coupe de France. Toulouse est la septième équipe de Ligue 1 à passer à la trappe en s'inclinant face au Gazélec Ajaccio (0-1). De son côté, le Paris Saint-Germain a tremblé contre Locminé (1-2) en s'imposant en toute fin de rencontre, alors que l'Olympique Lyonnais s'est imposé sans forcer dans le derby face à Lyon Duchère (1-3). Montpellier s'est baladé face à Prix-les-Mezières (0-4). Evian-Thonon-Gaillard a dû batailler dans les prolongations pour sauver sa qualification contre Metz (2-2, 3-5 tab).

Lugano libère le PSG (Locminé 1-2 PSG)

Pour son premier match officiel sur le banc du Paris Saint-Germain, Carlo Ancelotti a pu constater la tâche qui l'attend pour imposer sa patte sur le jeu de son équipe. Le club de la capitale se qualifie avec une victoire dans les dernières secondes face à Locminé (1-2). La partie n'a pas été simple pour les Parisiens qui tremblaient dès les premières minutes avec un pointu de Maïga sur la barre de Sirigu (4e). Trop timides, les Parisiens devaient composer avec un très grand Flégéo, qui stoppait dans la même minute une frappe puissante de Sissoko à l'entrée de la surface, puis une tentative de lob d'Hoarau (15e).

Dans le 4-3-2-1 mis en place par Ancelotti, les joueurs du club de la capitale manquent encore clairement de repères et les latéraux ont trop rarement apporté le danger. Transparent pendant 45 minutes, Pastore donnait finalement l'avantage à sa formation après la pause. Lancé par Nenê dans la profondeur, l'Argentin butait sur Flégéo, mais récupérait le ballon et frappait dans le but vide (0-1, 53e). Le PSG pensait avoir fait le plus dur...

Après une faute de Sakho dans sa surface, Maïga transformait un penalty (1-1, 72e) et redonnait espoir à une formation bretonne poussée par un Moustoir en feu. Bousculés, les Franciliens trouvaient finalement les ressources nécessaires pour faire la différence dans les derniers instants de la rencontre. Sur un centre de Nenê, Lugano inscrivait le but victorieux d'une tête décroisée (1-2, 93e) et qualifiait son équipe pour les 16es de finale !

Lyon Duchère 1, Lisandro 3 (Lyon Duchère 1-3 Lyon)

Pour l'Olympique Lyonnais, les 32es de finale de la Coupe de France avaient une saveur particulière puisque les hommes de Rémi Garde affrontaient le voisin Lyon Duchère à l'extérieur... mais à Gerland. Sans forcer, les Gones ont validé leur ticket pour le tour suivant en s'imposant 3-1. Les Lyonnais ont réalisé une entame de match parfaite en prenant rapidement l'avantage. Bien servi sur le côté gauche, Lisandro crochetait son adversaire avant de décocher une frappe enroulée dans la lucarne (0-1, 4e).

Malgré quelques situations chaudes dans la surface de Valverde, l'OL creusait ensuite l'écart. A l'entrée de la surface Briand servait Gomis qui était contré, mais le ballon arrivait dans les pieds de Lisandro qui trompait le gardien d'une petite pichenette (0-2, 30e). L'international argentin s'offrait un troisième but en profitant d'une erreur de la défense et crochetait le portier adverse avant de pousser le ballon du pied gauche au fond des filets (0-3, 38e).

Dans la foulée, les Lyonnais se déconcentraient sur le coup d'envoi et Bouderbal réduisait l'écart d'un extérieur du pied (1-3, 39e). Après la pause, les Gones ont tranquillement géré leur avantage malgré quelques offensives de La Duchère et étaient visiblement déjà tournés vers la prochaine rencontre de mercredi face à Lille, en quarts de finale de la Coupe de la Ligue.

Montpellier déroule (Prix-les-Mezières 0-4 Montpellier)

Sur la pelouse de Prix-les-Mezières (DH), les hommes de René Girard ont déroulé et s'imposent largement à l'extérieur (0-4). Dominateurs, les Montpelliérains ouvraient logiquement le score. Sur le côté gauche, Utaka centrait pour Cabella qui plaçait une bonne tête au premier poteau (0-1, 15e).  L'international français espoir s'offrait un doublé en fin de première période et récompensait la domination montpelliéraine. Sur un centre, Giroud déviait de la tête dans la surface pour Cabella, qui trompait le gardien d'une frappe croisée du droit à ras de terre (0-2, 40e). 

Après la pause, le MHSC prenait le large grâce à une frappe des 25 mètres d'Estrada repoussée par Mercier sur sa barre, mais le ballon franchissait tout de même la ligne (0-3, 57e). Giroud y allait également de son but en reprenant du pied gauche un centre venant de la droite d'Aït Fana (0-4, 70e). Montpellier a bien maîtrisé son sujet.

Le Gazélec surprend Toulouse (Gazélec Ajaccio 1-0 Toulouse)

En déplacement sur la pelouse du Gazélec Ajaccio (Nat.), Toulouse quitte déjà la compétition. L'aventure des Toulousains s'arrête puisque la formation corse s'est imposée 1-0 grâce à un but de Colloredo (48e). Les Violets ont cru égaliser en fin de rencontre, mais le but de Fofana a été refusé pour une position de hors-jeu. L'élimination du TFC avec son équipe type face au 6e de National est l'une des plus grosses surprises de ces 32es de finale.

Evian TG revient de loin (Metz 2-2 (3-5 tab) Evian TG)

Le premier match de Pablo Correa sur le banc d'Evian-Thonon-Gaillard n'a pas été de tout repos face à Metz (L2). Alors que les deux formations n'avaient pas réussi à se départager dans le temps réglementaire, la rencontre s'est emballée durant la prolongation avec un doublé du Messin Traoré (91e et 101e). Mené 2-0, le club haut-savoyard est parvenu à refaire son retard grâce à Cambon (108e) et Sagbo (120e). Evian TG a finalement décroché sa qualification durant la séance des tirs au but (2-2, 3-5 tab). Le 11e de Ligue 1 s'est fait peur...

Retrouvez tous les résultats de la Coupe de France sur Maxifoot en cliquant ici.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Etes-vous en faveur d'un retour de Karim Benzema en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB