Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
CdF : 32es de finale / L’OM et Lille cartonnent, Bordeaux au bout du suspense, Rennes sans pitié…
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 07/01/2012 à 23h41
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

A l'occasion des 32es de finale de la Coupe de France, l'OM et Lille, sérieux et appliqués, n'ont fait qu'une bouchée de leurs adversaires. Bordeaux s'est imposé au bout du suspense à Saint-Etienne. Rennes s'est lui montré sans pitié avec Nancy. Retrouvez tous les résultats des équipes de L1 avec le tour des stades de Maxifoot.

CdF : 32es de finale / L’OM et Lille cartonnent, Bordeaux au bout du suspense, Rennes sans pitié…
L'OM de Valbuena n'a fait qu'une bouchée du Red Star (0-5).

Ces 32es de finale de Coupe de France ont fourni leur lot de surprises. Six équipes de Ligue 1 sont passées à la trappe. Saint-Etienne, à domicile, a subi la loi de Bordeaux, vainqueur aux tirs au but. A Rennes, Nancy a explosé. Sur sa pelouse, Caen s'est fait surprendre par Troyes, comme Brest à Niort. Au Havre, Lorient est tombé, non sans lutter. A Bastia, Sochaux a touché le fond. En revanche, l'OM et Lille ont étrillé leurs adversaires respectifs, le Red Star et Chantilly. Opposés respectivement à Marck, Fréjus-Saint-Raphaël, Chambly et Versailles, Nice, Ajaccio, Auxerre et Dijon ont su imposer leur loi.

L'OM cartonne… (Red Star 0-5 Marseille)

Opposé au Red Star, 19e de National, l'OM s'est très bien comporté dans ce 32e de finale de Coupe de France en s'imposant 5-0. Dans un Stade de France bien garni pour l'occasion, les Phocéens, poussés par de nombreux supporters, se procuraient plusieurs occasions franches au cours de la première période, même si d'entrée, Mandanda devait sauver les siens devant Touati. L'OM ouvrait le score peu avant le repos.

Lancé par Kaboré, Azpilicueta butait sur le portier adverse, mais Jordan Ayew, titularisé en pointe, suivait bien et marquait dans le but vide (0-1, 42e). En deuxième période, après un nouvel arrêt de Mandanda devant Marlet, les Olympiens se mettaient à l'abri en doublant la mise. Sur un centre d'André Ayew, Valbuena, au second poteau, reprenait de volée du droit et trouvait le chemin des filets (0-2, 64e).

En fin de match, André Ayew, sur coup franc, ajoutait un nouveau but (0-3, 82e). Puis Cheyrou, d'une volée lointaine, corsait l'addition (0-4, 86e). Avant un dernier but de Jordan Ayew (0-5, 91e). Si Mandanda a dû sauver les siens à deux reprises, à chaque début de période, l'OM s'est tout de même montré sérieux et appliqué pour repartir de Saint-Denis avec son ticket pour les 16es de finale en poche.

… et Lille aussi (Chantilly 0-6 Lille)

Opposé à Chantilly (DH), Lille s'est montré sans pitié pour son adversaire (0-6). Les Dogues ouvraient rapidement la marque, par l'intermédiaire de Cole, qui reprenait de volée un centre d'Hazard (0-1, 21e). Juste avant la pause, Hazard, accroché dans la surface, se faisait justice lui-même en transformant le penalty (0-2, 45e). Après le repos, Jelen, dans la surface, ajoutait un nouveau but (0-3, 56e). Puis, Cole, d'un retourné acrobatique sur lequel le portier adverse se trouait, corsait l'addition (0-4, 59e).

L'Anglais s'offrait ensuite le triplé (0-5, 67e). Avant un dernier but de Jelen (0-6, 77e), pourtant pas auteur d'un grand match. Face aux hommes de Rudi Garcia, qui n'a voulu prendre aucun risque en alignant sa grosse équipe, les amateurs de Chantilly n'ont pas démérité mais ont tout de même beaucoup souffert lorsque les champions de France ont appuyé sur l'accélérateur.

Bordeaux au bout du suspense (Saint-Etienne 1-1 (2-4 tab) Bordeaux)

S'il a longtemps mené 1-0, Bordeaux a tout de même eu besoin des tirs au but pour s'imposer à Geoffroy-Guichard face à Saint-Etienne (1-1, 4-2 tab). Après plusieurs alertes sur le but de Carrasso, auteur notamment d'une énorme parade sur une tête de Saadi puis d'un autre magnifique arrêt devant Sinama-Pongolle, les Girondins ouvraient le score peu après la demi-heure de jeu.

Plein axe, Jussiê dribblait Zouma avant de décocher une belle frappe dans la lucarne de Ruffier (0-1, 34e). Juste avant le repos, Ruffier était même sauvé par son poteau sur une tête d'Henrique. En deuxième période, les Verts, même si Ruffier devait sortir le grand jeu à plusieurs reprises, poussaient pour égaliser mais les Girondins tenaient bon. Mais après un penalty de Bellion stoppé par le portier stéphanois dans le temps additionnel, Guilavogui, d'une frappe du gauche, remettait les deux équipes à égalité (1-1, 94e).

Durant la prolongation, Ruffier était encore sauvé par sa barre sur une tête de Ciani. Lors de la séance des tirs au but, c'est Carrasso qui se montrait le plus fort en repoussant la tentative d'Ebondo. Puis Nicolita trouvait le montant... Deux échecs qui envoient les Girondins en 16es de finale.

Rennes sans pitié (Rennes 3-0 Nancy)

Opposé à une autre équipe de Ligue 1, Nancy, Rennes s'est facilement qualifié pour les 16es de finale en s'imposant 3-0 sur sa pelouse. Un score de première mi-temps. Kembo (22e), Féret (25e) puis Boukari (42e) ont été les buteurs du club breton, qui entame parfaitement cette année 2012. Pour les Lorrains en revanche, la trêve hivernale n'a rien changé visiblement...

Sochaux au fond du trou (Bastia 4-1 Sochaux)

Mal en point en championnat, Sochaux, 19e de L1, quitte déjà la Coupe de France, corrigé par Bastia, 3e de Ligue 2 (4-1). Les Corses sont très bien entrés dans cette rencontre en ouvrant la marque par Choplin dès la première minute. Très vite, Suarez doublait la mise pour Bastia (13e). En deuxième période, Mikari pensait relancer les Lionceaux (57e), mais Suarez (70e) puis Khazri (75e) assommaient définitivement les hommes de Mecha Bazdarevic, à qui on souhaite bien du courage pour remettre les Sochaliens dans le sens de la marche.

Caen tend les deux joues (Caen 2-4 ap Troyes)

Surprise en Normandie, où Troyes, 10e de Ligue 2, s'est imposé 4-2 après prolongation sur la pelouse de Caen. Les Troyens débutaient idéalement cette rencontre, grâce à des buts de Thiago (10e) et Caceres (42e). Mais en deuxième période, les Normands égalisaient par Hamouma (65e) et Fajr (76e). Durant la prolongation, Troyes repartait toutefois de plus belle, ajoutant deux nouveaux buts par Marcos (100e) puis Grax (111e). Le Stade Malherbe tombe de haut.

Ajaccio fait respecter la hiérarchie (Fréjus-Saint-Raphaël 0-3 Ajaccio)

Ajaccio était pour sa part opposé à Fréjus-Saint-Raphaël, 8e de National. Bien que lanterne rouge de Ligue 1, le club corse a fait respecter la hiérarchie en s'imposant 3-0. Les hommes d'Olivier Pantaloni ont dû attendre la 2e période pour faire la différence. Diawara (46e), Kinkela (70e) et El-Hany (90e) permettent à l'ACA d'atteindre les 16es de finale.

Un vrai match de coupe (Le Havre 4-3 Lorient)

Match spectaculaire en Normandie où Le Havre, 6e de Ligue 2, s'est qualifié pour les 16es de finale de la Coupe de France en venant à bout de Lorient (4-3). Si Fanchone ouvrait rapidement la marque pour les Normands (8e), Coutadeur (17e) puis Romao (19e) relançaient immédiatement les Merlus. Mais Genton (39e), puis Fanchone (48e), encore lui, redonnaient l'avantage au Havre. Si Mvuemba pensait avoir fait le plus dur en égalisant sur penalty pour Lorient (62e), Rivière offrait la qualification aux Havrais en fin de partie (80e). Un vrai match de coupe.

Brest pris au piège (Niort 2-0 Brest)

Opposé à Niort, leader du National, Brest n'avait pas la partie facile dans ces 32es de finale de la Coupe de France. Une surprise n'était pas à exclure et celle-ci est intervenue. Le club breton s'est incliné 2-0 loin de ses bases. Diaw (40e) et Roye (53e) ont eu raison des hommes d'Alex Dupont, qui quittent déjà la Coupe de France.

Auxerre a pris son temps (Chambly 0-1 ap Auxerre)

Opposé aux amateurs de Chambly (CFA2), Auxerre a pris son temps pour finalement s'imposer 1-0 après prolongation. Les hommes de Laurent Fournier ont dû attendre la 117e minute et un penalty transformé par le Polonais Dudka pour forcer la décision. Mais l'essentiel est fait avec cette qualification en poche.

Nice assure (Marck 0-2 Nice)

Nice effectuait un long déplacement pour affronter les amateurs de Marck (CFA2). Les Aiglons ont assuré en s'imposant 2-0 sur le terrain de Calais. L'Argentin Fabian Monzon, sur penalty (51e), puis Gonçalves dans le temps additionnel (92e) ont offert la qualification aux Aiglons pour les 16es de finale.

Dijon se promène (Versailles 1-5 Dijon)

Opposé aux amateurs de Versailles (DH) ce samedi en début d'après-midi, Dijon s'est offert une promenade de santé. Les hommes de Patrice Carteron n'ont fait qu'une bouchée de leur modeste adversaire (5-1). Thil (39e), Diallo (41e), Jouffreau (51e), Bauthéac (77e) et Corgnet (82e) ont été les buteurs dijonnais. Dans le temps additionnel, Versailles a tout de même fait plaisir à son public en réduisant l'écart.

Retrouvez tous les résultats de la Coupe de France sur Maxifoot en cliquant ici.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Villas-Boas serait-il un bon choix pour l'OM ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB