Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon trop fort
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 07/11/2004 à 15h42
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Sur la lancée d'une qualification de prestige pour le prochain tour de la Ligue des Champions, les Lyonnais se sentent pousser des ailes. Ils s'imposent contre Lens (0-1) et demeurent invaincus. En attendant le choc de ce soir entre le PSG et l'OM, retrouvez toutes les infos sur les rencontres du samedi soir !

Bilan global des résultats

Les équipes qui occupent le bas du classement ont obtenu de bons résultats. Après la victoire des Verts contre Nice (2-1), Strasbourg arrache sa deuxième victoire de la saison contre Bordeaux (1-0). Ajaccio trouve des ressources pour rapporter un point de Monaco (2-2). Bastia attend toujours une victoire. Les Rennais ne l'ont pas entendu ainsi (1-1). Toulouse laisse passer deux points contre Metz, qui arrête sa série de défaites en déplacement (1-1). Lens n'y arrive plus et s'incline contre le leader, pour son dixième match sans victoire (0-1). Enfin, Sochaux inflige sa première défaite à domicile aux Normands (0-2). Deux victoires à domicile, deux victoires à l'extérieur et trois scores de parité, voilà le constat des sept premières rencontres de la 13e journée qui s'achève ce soir avec le traditionnel choc entre Paris et Marseille.

Quinze buts ont déjà été inscrits, alors qu'il reste trois rencontres à disputer. De quoi dépasser le bilan des deux journées précédentes. Pagis rejoint Frei en tête du classement, avec sept réalisations. Kallon ajoute un sixième but à son compteur et rejoint Lucas à la troisième place. Quant à Feindouno, son doublé lui permet de remonter à hauteur d'Adebayor ou Chamakh, notamment, avec cinq buts. Ilan et Agali, avec un but chacun, en font autant.

Le tour des Stades

Cette partie vous permet de retrouver les faits marquants des autres matches, avec les principales réactions.

Personne n'arrête Lyon (Lens 0-1 Lyon)

Après une pleiade de matches nul, Lens subit une défaite au goût amer contre le leader. «Nos objectifs sont plus modestes désormais. On avait rêvé d'être la première équipe à battre Lyon, de les prendre à la gorge. On ne l'a pas fait du tout. En deuxième mi-temps, on a su réagir, soutenu par le public qui nous a sifflé logiquement. Notre but c'est de le rendre heureux, mais on n'y parvient pas actuellement» . Joël Muller a de quoi afficher son désapointement. Les Sang et Or ont manqué de conviction, mais également d'un peu de réussite. Sur un coup franc lyonnais de Malouda, à droite, Bak place une tête dans le mauvais sens. Le ballon rebondit sur le poteau gauche. Il trouve ensuite le pied d'Itandje qui le renvoie dans ses buts (0-1, 35'). Lyon a ensuite pu compter sur un excellent gardien remplaçant, en la personne de Puydebois. Une prestation d'ensemble qui satisfait pleinement Paul Le Guen. «Nous avons réalisé un match sérieux et solide. On a été très présents dans les duels. Je suis vraiment satisfait du comportement de mes joueurs qui ont agi avec un maximum de foi» . Score final 0-1 !

Monaco soupire (Monaco 2-2 Ajaccio)

Les hommes de Didier Deschamps continuent de connaître des difficultés dans l'animation offensive. Certes ils inscrivent deux buts face à Ajaccio, mais il demeure trop de lacunes dans la finition, vu le potentiel du groupe et le nombre d'occasions franches. «Il faut se serrer les coudes et sortir tous ensemble de cette période délicate. Il n'y a pas eu de force collective qui s'est dégagée. Je suis conscient de la plupart de nos problèmes. La confiance ne viendra qu'avec cette solidarité. Chercher les solutions fait partie de mon travail.» Didier Deschamps a eu chaud contre Ajaccio. Les Corses ouvraient le score d'une tête de Dzodic qui venait conclure un corner de Robin sur la droite (0-1, 17'). Saviola égalisait avant la pause. Il contrôlait un ballon servi par Givet de la gauche et ajustait une frappe du pied gauche. Malgré une tentative de sauvetage en deux temps, Porato ne pouvait qu'accompagner le ballon au fond des filets (1-1, 37'). Les Monégasques prenaient l'avantage en seconde période sur un penalty de Kallon (2-1, 79'). Les trois points échappaient toutefois à Monaco, puisque Ouadah égalisait dans le temps additionnel. Sa frappe enroulée du pied droit passait à gauche de Roma (2-2, 92'). «C'est un match nul qui me semble mérité, sachant qu'à une minute près, on perd le match» , estimait pour sa part Roland Courbis.

Strasbourg tient le choc (Strasbourg 1-0 Bordeaux)

Lorsqu'Abdessadki surgit côté droit et centre pour Pagis au point de penalty, les Girondins peuvent nourrir des regrets. L'attaquant alsacien venait placer une tête croisée dans la lucarne droite de Ramé. On disputait la dernière minute du temps additionnel et Strasbourg arrachait sa seconde victoire (1-0, 92'). Bordeaux poursuit sa mauvaise série. Mais que d'efforts fournis pour obtenir les trois points. Nettement dominateurs en première période, les Girondins trouvaient même la transversale par Chamakh. Puis Riera voyait son penalty stoppé par Cassard (77').

Une victoire difficile à obtenir, mais qui dénote de la qualité d'une équipe girondine, défaite seulement pour la seconde fois de la saison. «Bordeaux représente un ensemble solide, organisé et redoutable sur contres» , reconnaissait Jacky Duguépéroux. Il ajoutait ensuite que sa formation avait «un peu trop respecté les Girondins en première période. A force de courage, de jeu aussi, on a su leur poser des problèmes. La réussite a fini par nous sourire. Mes joueurs ne lâchent rien.» Score final 1-0 !

Toulouse et Bastia en difficultés à domicile

Les Toulousains souhaitaient profiter de la réception de Metz pour prendre trois précieux points. Les Lorrains restaient sur trois défaites à l'extérieur. Suite à un coup franc de Cardy, Djiba prolongeait de la tête. Giresse profitait de cette aubaine pour reprendre de volée, en pleine extension, du pied gauche (1-0, 36'). Metz jouait très bien au ballon et égalisait logiquement en fin de match par Ribéry. Il était servi dans l'entrejeu par Djiba, avant de s'engouffrer et de tromper Revault d'une frappe puissante pied droit (1-1, 83'). Score final 1-1 !

Si Bastia a un peu rassuré ses supporters, les Corses ne sont pas parvenus à s'imposer contre Rennes.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Faire revenir Juninho à l'OL est-il un bon choix pour le club lyonnais ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB