Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Rennes : Antonetti rembarre Le Lay, les journalistes et tous ceux qui veulent le «tuer»…
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 05/11/2011 à 10h35
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Frédéric Antonetti en a gros sur la patate. L'entraîneur du Stade Rennais en a assez d'entendre les critiques s'abattre sur son équipe et ne s'est pas gêné pour remettre le président Patrick Le Lay ainsi que les journalistes à leur place.

Rennes : Antonetti rembarre Le Lay, les journalistes et tous ceux qui veulent le «tuer»…
La défaite à Glasgow a du mal à passer pour F. Antonetti

La défaite (3-1) concédée par Rennes à Glasgow jeudi en Ligue Europa a fait grincer des dents au sein du club breton. Le manager général Pierre Dréossi a ainsi révélé que l'entraîneur Frédéric Antonetti et le président Patrick Le Lay se sont accrochés dans le vestiaire après la rencontre.

«Chacun a sa personnalité. Celle de Frédéric Antonetti n'est pas la même que la mienne, ni que celle du président. Il y a eu une divergence de vues qui a été exprimée, après il y en a qui crient plus fort et d'autres moins fort» , a-t-il raconté au quotidien Ouest-France. «Mais des divergences de vues il y en a souvent. Il y a eu un incident entre le président et l'entraîneur, c'est tout» , a ajouté Dréossi. Antonetti n'a pas apprécié les propos de Le Lay qui a estimé que son équipe avait «pris une leçon de football» au Celtic Park.

Antonetti, le nouveau Puel ?

L'entraîneur des Rouge et Noir préfèrerait que chacun reste à sa place et que le président, moins habilité que lui à parler du jeu, évite ce genre de sortie. Les journalistes aussi en ont pris pour leur grade. Le technicien corse en a en effet «gros sur la patate» à force d'entendre les critiques s'abattre sur son équipe. «On prend tellement de coups injustifiés que les conditions sont très compliquées. A Lyon la saison dernière, on a voulu tuer Puel. Peut-être que c'est moi que l'on veut tuer cette année» , s'est-il interrogé.

Alors que certains soulignent l'incapacité du club breton à s'installer durablement aux premières places de L1, Antonetti a rappelé que le Stade Rennais n'était pas le PSG et n'était pas à classer parmi les clubs riches, malgré la présence à sa tête du milliardaire François Pinault. Quasi éliminés de la Ligue Europa où ils se sont montrés trop tendres, les Rouge et Noir sont sixièmes en championnat.

Et vous, que pensez-vous de l'accrochage entre Antonetti et Le Lay ? Rennes terminera-t-il dans le quinté de tête en Ligue 1 cette saison ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire»…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB