Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
La Premier League loin devant, la L1 4e : les championnats qui ont le plus investi lors du mercato (été 2011)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Transferts, Mise en ligne: le 04/09/2011 à 21h07
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Avec plus de 200 millions d'euros investis, la Premier League a une nouvelle fois très largement animé le dernier mercato. La Ligue 1, grâce notamment au PSG, n'est pas en reste. D'autres championnats, en revanche, se sont serrés la ceinture cet été, à l'image de la Ligue 2, qui quitte le marché des transferts avec un solde positif de plus de 60 millions !

La Premier League loin devant, la L1 4e : les championnats qui ont le plus investi lors du mercato (été 2011)
Avec Agüero et Nasri, Manchester City a encore largement investi.

Particulièrement animé durant l'intersaison, le mercato estival, qui a refermé ses portes cette semaine, a vu de nombreux clubs investir en masse. C'est le cas notamment des équipes de Premier League qui, dans le sillage de Manchester City, se sont autorisées un voire plusieurs petits plaisirs cet été. Face à la puissance financière des clubs anglais, la Ligue 1 n'a pas à rougir. Mais le Paris Saint-Germain a été l'arbre qui cache la forêt.

La Premier League dépense toujours sans compter

Sans surprise, la Premier League reste le championnat qui a le plus investi cet été : 215,415 millions d'euros (556,945 millions d'achats contre 341,53 millions de ventes). A Manchester City, le Cheikh Mansour s'est une nouvelle fois montré généreux, avec 67,535 millions investis. Les Citizens ont dépensé 92,535 millions cet été, dont 45 pour Agüero et 28 pour Nasri. Son voisin, United, avec 45,795 millions investis, n'est pas en reste.

Tout comme Chelsea (59,86 millions), qui peut toujours compter sur Roman Abramovitch, et Liverpool (43,735 millions). Même le modeste Stoke City a pas mal investi cet été (24,515 millions). Si Arsenal est resté fidèle à sa stratégie économique, avec des ventes (72,37 millions) plus importantes que ses achats (61,625 millions), Tottenham a rompu avec ses habitudes en quittant ce mercato avec un joli solde positif de 26,1 millions. On comprend mieux pourquoi les Spurs se sont permis de refuser 45 millions d'euros de la part de Chelsea pour Luka Modric.

Le PSG fait des folies, pas le reste de la Ligue 1

Avec 83,9 millions d'euros investis cet été, le PSG s'est bien servi de l'enveloppe de 100 millions mise à disposition par les Qataris pour le recrutement. Le club de la capitale a ainsi pu s'offrir Pastore (43 millions), Ménez (8 millions), Matuidi (8 millions) et Sissoko (7 millions) notamment. Les autres clubs de L1 n'ont pas eu cette chance. Si l'OM (11 millions) et Nice (10 millions) ont bien investi, nombreuses sont les équipes à avoir quitté ce mercato avec un solde largement positif. C'est notamment le cas de Lyon (17,2 millions), Saint-Etienne (14,91 millions), Bordeaux (12,5 millions) et Lille (11,9 millions). L'OL et les Girondins avaient besoin de renflouer leurs caisses après deux dernières saisons difficiles.

On retrouve un peu le même scénario en Allemagne, toutes proportions gardées. Si le Bayern a investi 39,1 millions, dont 22 dépensés pour le seul Neuer, les autres cadors de la Bundesliga, Schalke 04, le Borussia Dortmund, le Bayer Leverkusen, Hambourg, Stuttgart et le Werder Brême, ont tous économisé de l'argent. Seul Wolfsburg, avec 10,2 millions investis, a suivi l'exemple du Bayern.

L'Italie et l'Espagne plutôt raisonnables

Avec respectivement 65,621 et 55,49 millions d'euros, la Serie A et la Liga ont investi raisonnablement durant l'été. Si la Juventus (72,05 millions) et la Roma (53,035 millions) ont investi massivement, le reste de la botte s'est montré sage, à l'image de l'Inter Milan, pas coutumier du fait pourtant, qui sort du mercato avec un solde très légèrement négatif (- 0,55 millions).

En Espagne, même s'il a dépensé 55 millions d'euros sur le mercato, le FC Barcelone a su vendre pour 44,25 millions. Le Real a dépensé autant, mais vendu beaucoup moins (7,5 millions seulement). L'Atletico a même rempli ses caisses (84,95 millions de ventes), alors qu'il a largement dépensé (70,5 millions). En réalité, la palme revient à Malaga, qui a investi 58 millions d'euros.

Aux Pays-Bas et en Belgique, on se serre la ceinture

50,475 millions d'euros pour l'Eredivisie et 50,23 pour la Jupiler Pro League : les championnats néerlandais et belge ont économisé pas mal d'argent cet été. Contraints de se serrer la ceinture, les voisins ont bien plus vendu qu'acheté. Aux Pays-Bas, seul le PSV Eindhoven parmi les gros clubs a investi véritablement (9,95 millions). En Belgique, les cadors ont eux aussi montré la voie. Grâce notamment aux ventes de Witsel (9 millions) et Lukaku (22 millions), le Standard et Anderlecht ont pu gagner respectivement 24,1 et 18,2 millions d'euros.

La donne est un peu différente pour le championnat portugais. Certes, la SuperLiga a dégagé un solde positif de 13,11 millions d'euros au cours du dernier mercato. Mais cela n'a pas empêché le FC Porto de dépenser 37,5 millions, le Benfica 29,2 millions et le Sporting 28,4 millions. Mais les ventes de Falcao (40 millions) et Fabio Coentrao (30 millions) notamment ont largement rempli les caisses des clubs portugais.

Un solde positif de 62,235 millions d'euros pour la Ligue 2 !

La Ligue 2 a elle aussi joué la carte de l'économie cet été, avec un montant total d'achats de 2,9 millions d'euros, contre des ventes atteignant les 65,135 millions ! Il faut dire que des poids lourds de l'élite, Lens et Monaco, sont descendus. Avec la vente de Varane pour 10 millions, et celles de Park (3,4 millions), Ruffier (3 millions) et Nkoulou (3,5 millions), notamment, le RCL et l'ASM ont gagné respectivement 18,485 et 18,9 millions d'euros. Notons que sur les 20 clubs engagés en L2, 14 ont récolté plus d'argent qu'ils n'en ont dépensé, les 6 autres atteignant l'équilibre !

Les championnats européens qui ont le plus investi lors du mercato (été 2011)

1. Premier League (Angleterre) : 215,415 M€ (achats : 556,945 M€ / ventes : 341,53 M€)
Club qui a le plus investi : Manchester City (67,535 M€)
2. Serie A (Italie) : 65,621 M€ (achats : 503,561 M€ / ventes : 437,94 M€)
Club qui a le plus investi : Juventus Turin (71,45 M€)
3. Liga (Espagne) : 55,49 M€ (achats : 348,815 M€ / ventes : 293,325 M€)
Club qui a le plus investi : Malaga (58 M€)
4. Ligue 1 (France) : 41,79 M€ (achats : 193,85 M€ / ventes : 152,06 M€)
Club qui a le plus investi : Paris SG (83,9 M€)
5. Süper Lig (Turquie) : 21,38 M€ (achats : 99,68 M€ / ventes : 78,3 M€)
Club qui a le plus investi : Besiktas (14,5 M€)
6. Premier Liga (Ukraine) : 20,925 M€ (achats : 45,445 M€ / ventes : 24,52 M€)
Club qui a le plus investi : Shakhtar Donetsk (14,4 M€)
7. Bundesliga (Allemagne) : 16,765 M€ (achats : 153,245 M€ / ventes : 136,48 M€)
Club qui a le plus investi : Bayern Munich (39,1 M€)
8. Liga 1 (Roumanie) : 3,565 M€ (achats : 6,315 M€ / ventes : 2,75 M€)
Club qui a le plus investi : Steaua Bucarest (3,05 M€)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Il reste 12 journées de Ligue 1. A votre avis, qui sera sacré champion de France ?

Lille (58 pts, +30)
Lyon (55 pts, +30)
PSG (54 pts, +40)
Monaco (52 pts, +17)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB