Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Top Déclarations : l'arrêt de mort sportif d'Eto'o, c'est Bourgouin au Congo, Garcia la pleureuse...
Par Romain Rigaux - Top Declarations, Mise en ligne: le 27/08/2011 à 08h50
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, l'arrêt de mort sportif d'Eto'o, Lacombe et Bourgouin au Congo, Dumas qualifie Garcia de pleureuse, le problème hormonal de Nicollin à Merano, Giuly est amer envers le PSG, Rami défend Garcia... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : l'arrêt de mort sportif d'Eto'o, c'est Bourgouin au Congo, Garcia la pleureuse...
Samuel Eto'o évoluera désormais en Russie

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1 - J.-A. Bell - «Je pense déjà qu'en choisissant la Russie, il a quelque part signé, on ne le dit pas par pudeur, son arrêt de mort sportif. Je pense sincèrement que son entourage ne l'a pas aidé à réfléchir» (RFI, 23/08/2011)

C'est l'une des surprises de l'été. L'attaquant de l'Inter Milan Samuel Eto'o a choisi de rejoindre l'Anzhi Makhachkala. Un transfert qui a fait couler beaucoup d'encre, notamment au sujet du salaire annuel de 20,5 millions d'euros que devrait toucher l'international camerounais en Russie. Son compatriote Joseph-Antoine Bell estime visiblement que l'ancien Barcelonais fait une grave erreur sportive, et il n'est sans doute pas le seul...

2 - B. Lacombe - «M. Bourgoin, un jour il est en Espagne, un jour il est au Congo. Ce n'est plus Tintin au Congo, mais Bourgoin au Congo !» (RMC, 24/08/2011)

A la recherche d'un milieu défensif supplémentaire cet été, l'Olympique Lyonnais avait fait de l'Auxerrois Delvin Ndinga sa priorité. Le club rhodanien a finalement abandonné cette piste face aux exigences financières du club bourguignon. Mais Bernard Lacombe reproche surtout au président auxerrois, Gérard Bourgoin, d'être injoignable. Une nouvelle stratégie pour empêcher ses joueurs de partir ?

3 - F. Dumas - «Si j'ai un conseil à donner à Rudi Garcia, c'est qu'il mette des buts et qu'il la ferme sur le banc. Je savais qu'il y avait des saules pleureurs au bord des rivières, mais apparemment il y en a aussi sur les bancs de Ligue 1. Et encore, je mesure mes propos... Ce n'est pas la première fois qu'il a des problèmes avec des entraîneurs. J'adore Rudi, on se connaît bien, on a passé des bons moments ensemble, mais il doit faire preuve de dignité» (conférence de presse, 20/08/2011)

Lille s'est logiquement imposé face à Caen samedi soir lors de la 3e journée de Ligue 1. Si l'entraîneur caennais Franck Dumas estime que la victoire des Dogues est méritée, il n'a pas apprécié le comportement du coach lillois Rudi Garcia, qui a contesté trop souvent les décisions arbitrales. Comme toujours Dumas n'hésite pas à dire tout haut ce qu'il pense...

4 - L. Nicollin - «C'est complètement con. Mais bon, cela ne me regarde pas. J'y suis allé à Merano, cela met plus à plat qu'en forme. Je bandais moins ! C'est vraiment dur» (RMC, 22/08/2011)

Le président de Montpellier, Louis Nicollin, n'est pas vraiment d'accord avec le choix des dirigeants marseillais d'envoyer André-Pierre Gignac à Merano en Italie cet été afin de reprendre la compétition dans une forme optimale après son opération d'une pubalgie en mai dernier. Visiblement, le patron du MHSC a eu un petit souci hormonal...

5 - L. Giuly - «On m'a dit que je referais une saison. J'ai attendu. Rien n'est arrivé. C'est dommage qu'on ne me l'ait pas dit avant. Il y a des choses qui se font et d'autres qui ne se font pas. On les accepte ou pas. Je n'ai pas voulu parler. C'est un manque de respect. Qu'on ne dise pas qu'on ne m'a pas gardé à cause de mon salaire. En Ligue 2, je gagne deux à trois fois moins qu'à Paris. Il suffisait de me dire les choses et en cinq minutes, c'était réglé» (RMC, 23/08/2011)

En fin de contrat avec le Paris Saint-Germain en juin dernier, Ludovic Giuly n'a pas été conservé par le club de la capitale et s'est finalement engagé avec l'AS Monaco. Si l'ancien Parisien n'avait affiché aucune rancoeur envers le club de la capitale jusqu'à présent, il a fini par craquer...

6 - A. Rami - «Garcia est un entraîneur qui vit la chose à fond. Il ne peut pas se retenir de dire ce qu'il pense sur le banc. On est tous des pleureuses de toute façon, quand on est sur un terrain, qu'on simule, qu'on crie sur l'arbitre… On veut tellement tous gagner. Mais Garcia n'est pas une pleureuse» (RMC, 23/08/2011)

Accusé ce week-end par Franck Dumas de trop contester les décisions arbitrales, l'entraîneur de Lille Rudi Garcia a reçu le soutien de son ancien défenseur central, Adil Rami. Le technicien nordiste n'avait sans doute pas besoin de cela pour se défendre, mais il appréciera le geste.

7 - L. Giuly - «Quand on voit des sommes comme ça, c'est sûr qu'on réfléchit, même si c'est en Russie. Il a trente ans, tout gagné, plus rien à prouver et un nouveau challenge à connaître. Maintenant, je ne suis pas surpris. On me l'aurait proposé, j'y serais allé en marchant. J'aurais fait comme lui. C'est dommage qu'on ne parle que de l'argent alors qu'on pourrait parler de la carrière de Samuel. Partout où il est allé, il a gagné des titres. Il est un peu fatigué de tout ça. Là, il sera un peu plus tranquille. Alors s'il peut profiter de ce contrat-là, pourquoi pas ?» (RMC, 23/08/2011)

Ludovic Giuly fait partie de ceux qui comprennent le choix de Samuel Eto'o de rejoindre l'Anzhi Makhachkala pour les trois prochaines saisons. A 30 ans, l'international camerounais avait tout de même les capacités pour briller encore quelques saisons au sein d'un grand championnat européen...

8 - Nenê - «J'ai dépassé la ligne blanche. Je ne dois pas répondre à mon patron, l'entraîneur. Je le regrette et je me suis excusé. Je sais que je dois mieux me contrôler. Je me fiche d'être la star de l'équipe. Les gens pensent que j'ai des problèmes d'ego, mais ce n'est pas le cas. Je suis ravi de l'arrivée au PSG de grands joueurs. Personne n'est indiscutable. A mon poste, milieu gauche, il n'y a pas eu de recrutement, mais des joueurs peuvent jouer à ma place.» (Le Parisien, 21/08/2011)

Coupable d'avoir eu un geste d'humeur après qu'il ne soit pas entré en jeu à Rennes, Nenê a été puni par les dirigeants du Paris Saint-Germain, qui avaient décidé de ne pas l'intégrer dans le groupe pour le déplacement à Differdange en Ligue Europa. Le Brésilien a visiblement retenu la leçon. Le comportement du milieu offensif sera sans doute à surveiller cette saison.

9 - C. Kaboré - «Ah ! Avec des rumeurs... Si j'écoute tout ce qui se dit sur les radios, tout ce qui est écrit dans les journaux, à l'heure qu'il est, j'aurais déjà fait le tour d'Europe et je serais à Barcelone ! Je suis sous contrat à Marseille et j'entends le respecter» (La Provence, 24/08/2011)

Charles Kaboré à longtemps été annoncé partant cet été, mais le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a finalement été conservé par Didier Deschamps, qui compte sur lui. Celui-ci était surtout annoncé du côté de Bordeaux et d'Auxerre. C'est loin d'être le FC Barcelone...

10 - A. Ayew - «Je ne suis ni attaquant, ni ailier. Actuellement, on me met à un poste qui n'est pas le mien. J'essaie de donner le meilleur de moi-même mais lorsque tu ne joues pas à ton poste, forcément, il y a des matchs où tu peux passer au travers. J'attends avec impatience de rejouer au milieu» (France Football, 22/08/2011)

Annoncé du côté d'Arsenal ces derniers jours, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille, André Ayew, a assuré qu'il ne partirait pas avant la fin du mercato estival. Par le passé, Didier Deschamps a prouvé qu'il n'était pas vraiment du genre à composer avec les envies de ses joueurs. Stéphane Mbia s'en souvient encore...

C'est sur ce message du Marseillais à son entraîneur que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB