Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Avec Pastore, le PSG assure - L’avis du spécialiste (Differdange 0-4 PSG)
Par Romain Rigaux - Actu Europa League, Mise en ligne: le 18/08/2011 à 23h11
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Paris Saint-Germain a déjà presque validé son billet pour le tour suivant lors du match aller des barrages de la Ligue Europa. Les Parisiens s'imposent largement face à Differdange (0-4). Dans le même temps, Rennes prend une option avec sa victoire contre l'Etoile Rouge de Belgrade (1-2), tout comme Sochaux qui a obtenu le nul contre le Metalist Kharkiv (0-0).

Avec Pastore, le PSG assure - L’avis du spécialiste (Differdange 0-4 PSG)
Première apparition de Pastore, deux passes décisives

L'avis de Romain Rigaux

Le Paris Saint-Germain débutait son aventure européenne ce jeudi soir sur la pelouse de Differdange. Dans la petite ambiance du Stade Josy Barthel, pas totalement rempli, les Parisiens n'ont clairement pas puisé dans leurs réserves. Le club de la capitale aurait d'ailleurs pu se faire surprendre sans un grand Sirigu. Les locaux ont toutefois plongé physiquement en fin de match et le PSG en a profité pour creuser l'écart (0-4).

Une bonne opération pour Paris, tout comme Rennes qui s'est imposé sur la pelouse de l'Etoile Rouge de Belgrade (1-2) grâce à des buts de Pitroipa et Montano, malgré l'ouverture du score de Cadu. Tout reste également jouable pour Sochaux, qui n'a pu faire mieux qu'un résultat nul à l'extérieur face au Metalist Kharkiv (0-0). Une bonne soirée pour les clubs français.

Le PSG cherche des automatismes

Face à Differdange, Antoine Kombouaré avait décidé d'aligner une équipe très compétitive. Pas question de faire tourner l'effectif alors que le PSG doit trouver des automatismes après l'arrivée des huit recrues estivales. Dans le jeu, les Franciliens n'ont pas eu à forcer mais se sont montrés très appliqués face à une formation luxembourgeoise regroupée en défense et évoluant en contre. A la recherche d'automatismes, les joueurs ont beaucoup combiné et ont bien été aidés par l'ouverture du score de Gameiro en début de rencontre (0-1, 17e). Il a fallu tout de même attendre la fin de match pour que Paris se mette à l'abri grâce à Bahebeck (0-2, 70e), Ceara (0-3, 90e) et Ménez (0-4, 90e+1).

Première pour Pastore !

S'il y avait peu de doute sur la faible opposition proposée au PSG, la grande attraction de la soirée était la première apparition de Javier Pastore sous le maillot parisien. Un match idéal pour les débuts de l'Argentin, titularisé par Kombouaré. Dans un match au rythme relativement faible, le milieu offensif a eu l'occasion de montrer une palette de gestes intéressants. Très disponible, la recrue parisienne n'est bien évidemment pas encore au top physiquement mais a fluidifié le jeu de son équipe en jouant simplement en une ou deux touches de balle. Transversales précises, décalages, gestes techniques... Pastore devrait bien faire vivre le jeu parisien lorsqu'il sera à 100%. Une entrée en matière intéressante avec deux passes décisives.

L'homme du match : Salvatore Sirigu (Paris Saint-Germain)

Si le Paris Saint-Germain n'a pas concédé beaucoup d'occasions, les Parisiens ont eu deux belles frayeurs. Le gardien italien a dû s'employer pour sortir deux claquettes sur des frappes luxembourgeoises très dangereuses. Sirigu n'a pour le moment pas volé sa place de numéro 1.

Ils ont brillé

La charnière centrale Bisevac-Camara a effectué des interventions propres et est restée bien attentive sur les contres luxembourgeois. Matuidi a ratissé de nombreux ballons et s'est bien projeté vers l'avant pour apporter le danger. Une-deux, décalages, disponibilité, Pastore a fait de bons débuts sous le maillot parisien avec deux passes décisives. Ménez s'est montré très disponible et a beaucoup tenté de combiner avec ses partenaires. Il inscrit le quatrième but parisien. Très remuant et buteur, Gameiro a été un danger permanent pour Differdange, mais s'est heurté plusieurs fois à un grand Weber.

Ils ont déçu

Face à une formation très repliée en défense, les latéraux Ceara et Tiéné n'ont pas assez apporté le danger dans les couloirs. Ceara a tout de même profité de la passivité de ses adversaires pour inscrire un but en fin de match. Positionné plus bas au milieu de terrain, Bodmer a été moins séduisant. Titularisé à la place de Nenê, puni pour son geste d'humeur, Bahebeck n'a pas souvent fait les meilleurs choix et a eu du mal à faire la différence, malgré un but un peu chanceux.

La note du match : 4,5/10

Un match au rythme relativement faible. Malgré les nombreuses occasions parisiennes et les belles interventions des deux gardiens, cette rencontre n'a pas vraiment été emballante. Les spectateurs ont sans doute longtemps cru assister à un match de préparation. Il a fallu attendre les dernières minutes pour voir Differdange s'effondrer physiquement et encaisser deux buts.

Les buts :

- Sur une frappe des 20 mètres de Matuidi, le ballon revient dans les pieds de Gameiro, qui doit s'y prendre à deux fois pour tromper Weber (1-0, 17e).

- Suite à un corner, la frappe du gauche de Ménez est détournée dans la surface et arrive sur le pied de Bahebeck, qui pousse le ballon au fond des filets grâce à un bon réflexe (0-2, 70e).

- Sur un corner joué en deux temps, Pastore lance Ceara d'une superbe louche et le Brésilien profite de la passivité de la défense pour marquer d'une frappe croisée du gauche (0-3, 90e).

- Lancé par Pastore, Ménez entre dans la surface côté droit et place le ballon entre Weber et son montant gauche d'un joli tir croisé (0-4, 90e+1).

Le PSG a eu quelques frayeurs mais a assuré l'essentiel en fin de rencontre en se mettant à l'abri. Comme prévu, la qualification ne devrait pas être un problème pour le club de la capitale, malgré des Luxembourgeois combatifs.


Ligue Europa - Barrage aller
Differdange 0-4 PSG (0-1)
Stade Josy Barthel
Arbitre : Matej Jug
Buts : Gameiro (17e), Bahebeck (70e), Ceara (90e), Ménez (90e+1) pour le PSG.
Avertissements : Lebresne (13e), Bettmer (15e), Siebnaler (90e) pour Differdange - Ceara (70e), Ménez (84e) pour le PSG.

Differdange : Weber - Leoni, Bukvic, Siebenaler, Rodrigues - Kettenmeyer, Lebresne (Er Rafik, 80e), Bettmer - Caron (Piskor, 88e), Janisch - Franzoni (Albanese, 69e). Entraîneur : Maurice Spitoni.

Paris SG : Sirigu - Ceara, Bisevac (Ngoyi, 51e), Camara, Tiéné - Bodmer, Matuidi (Kebano, 79e) - Ménez, Pastore, Bahebeck - Gameiro (Maurice, 67e). Entraîneur : Antoine Kombouaré.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

Liverpool
FC Barcelone
Manchester City
Juventus Turin
Bayern Munich
FC Valence
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB