Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Top Déclarations : Thuram serait-il raciste, Blanc dédouané, Nasri déconfit, Gourcuff aime les femmes...
Par Nicolas Lagavardan - Top Declarations, Mise en ligne: le 07/05/2011 à 09h43
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, Thuram le chevalier pas si blanc, Blaquart défend Blanc, Nasri broie du noir, Black-argh veut plus de blancs, Noah blanc benêt, Roux bonnet noir, Mourinho blacklisté... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Thuram serait-il raciste, Blanc dédouané, Nasri déconfit, Gourcuff aime les femmes...
Dugarry aimerait un peu de retenue de la part de Thuram

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. C. Dugarry – «Le soir du 12 juillet 98, on faisait des photos entre nous avec la Coupe. Et là, j'entends : Allez les blacks, on fait une photo tous ensemble. Frank (Leboeuf) l'interpelle et lui dit : Eh Lilian, qu'est-ce que tu dis ? Imagine si nous on avait dit : Allez on va faire une photo entre blancs...»

Alors que Lilian Thuram n'a pas été tendre avec Laurent Blanc concernant «l'affaire des quotas» , Christophe Dugarry se souvient d'une anecdote survenue après la victoire en Coupe du monde. «Le soir du 12 juillet 98, nous étions tous dans le vestiaire. On faisait des photos entre nous avec la Coupe. Et là, j'entends, et je ne suis pas le seul : Allez les blacks, on fait une photo tous ensemble. Sur le coup, ça ne me choque pas parce que je n'ai pas l'esprit tordu et que je connais Lilian, qui n'est ni facho ni raciste. Et là, Frank (Leboeuf) l'interpelle et lui dit : Eh Lilian, qu'est-ce que tu dis ? Imagine si nous on avait dit : Allez on va faire une photo entre blancs les gars... Je souhaite juste qu'il fasse preuve de retenue désormais.»

L'union sacrée des champions du monde 98 n'est plus qu'un vieux souvenir.

2. F. Blaquart – «Je peux comprendre, étant donné qu'il n'a été utilisé qu'une seule fois, que Laurent n'ait pas entendu le mot quota. J'ai une grande honte de voir ces termes être sortis et être attachés à mon nom et à celui de Laurent.»

Suspendu à titre provisoire, le DTN François Blaquart a pris la défense de Laurent Blanc, estimant que le sélectionneur a très bien pu ne pas entendre le mot «quota» au cours de la fameuse réunion du 8 novembre 2010. «Je peux comprendre, étant donné qu'il n'a été utilisé qu'une seule fois - je reconnais de manière extrêmement maladroite - que Laurent ne l'ait pas entendu. C'était une discussion très, très passionnée qui n'a duré que vingt minutes dans une réunion de trois heures, je vous rappelle... Je ne suis pas fier et j'ai même une grande honte de voir ces termes être sortis et être attachés à mon nom, à celui de Laurent et à celui des autres acteurs bien entendu.»

Blaquart pourrait porter le chapeau pour tout le monde dans cette affaire…

3. S. Nasri – «Je m'en fiche d'avoir été élu deuxième meilleur joueur de Premier League, j'aurais préféré remporter le championnat. Depuis que je suis professionnel, je n'ai jamais rien gagné !»

Une fois de plus, le milieu offensif d'Arsenal, Samir Nasri, ne soulèvera probablement aucun trophée cette saison. «Je m'en fiche d'avoir été élu deuxième meilleur joueur de Premier League, j'aurais préféré remporter le championnat. Depuis que je suis professionnel, je n'ai jamais rien gagné. J'ai toujours perdu lorsque j'ai disputé des finales et terminé deuxième en championnat.»

L'ancien Marseillais regretterait-il d'avoir choisi Arsenal ?

4. Y. Gourcuff – «J'aime les femmes»

Comme beaucoup de footballeurs et de célébrités, le milieu de Lyon, Yoann Gourcuff, fait l'objet de nombreuses rumeurs, notamment sur sa vie privée. «J'aimerais bien qu'on me laisse tranquille bien entendu. Mais je pense que c'est le cas pour tous les joueurs qui sont médiatisés. (...) Les gens qui me connaissent savent très bien que j'aime les femmes.»

Mais les rumeurs sont Têtu.

5. Y. Noah – «J'ai toujours pensé que ces choses existaient, dans les clubs, dans les Ligues, à la Fédération. (…) Si je me retrouve à une table avec Laurent, en dix minutes il change d'avis. Pour moi, c'est de l'ignorance. (…) Quand en haut de la pyramide les gens ne sont pas au niveau, il y des dérapages.»

Yannick Noah ne manque jamais une occasion de s'exprimer sur les affaires du football. «Laurent Blanc dit : les Blacks ils courent plus vite, parce qu'ils sont plus costauds. Mais ça ne veut rien dire ! C'est vraiment troublant. Je suis persuadé que si je me retrouve à une table avec Laurent et qu'on a une conversation, en dix minutes il change d'avis. Pour moi, c'est de l'ignorance. (…) J'ai toujours pensé que ces choses existaient. Ça existe dans les clubs, ça existe dans les Ligues, ça existe à la Fédération. Mais qu'est-ce qu'on fait de cette situation ? (…) Quand en haut de la pyramide les gens ne sont pas au niveau, il y des dérapages. Ce n'est pas nécessaire de pointer du doigt tel ou tel personne, ils sont trop nombreux.»

S'il y a un secteur de la société française où la diversité s'est exercée et s'exerce, c'est pourtant bien dans le football !

6. L. Thuram – «Si on laisse passer cette situation, on banalise quelque chose de grave. On a discuté de la situation (avec Blanc). Il me l'a dit, il se trouve dans un tourbillon. Il ne fait pas acte de racisme. Il faut qu'il puisse s'exprimer. En tout cas, il est très mal.»

Lilian Thuram a été le premier champion du monde à émettre des réserves au sujet de l'affaire des quotas. «Nous ne pouvons pas nous permettre d'être hypocrites. Si on laisse passer cette situation, imaginez le message que l'on renvoie à la société. On banalise quelque chose de grave. Mais, je ne suis pas sûr que l'on va prendre cette décision. (…) On a discuté de la situation (avec Blanc). Il me l'a dit, il se trouve dans un tourbillon. On ne relève pas assez souvent qu'à un moment donné, dans la discussion, Laurent Blanc dit : s'il y a 11 Blacks, il n'y a aucun problème pour moi. Il ne fait pas acte de racisme. Il faut qu'il puisse s'exprimer. Mais il y a certaines personnes qui savaient exactement ce qu'elles voulaient faire. En tout cas, il est très mal.»

Depuis la fin de sa carrière, Thuram s'est muté en chevalier blanc, pourfendeur du racisme anti-noir.

7. A. Mérelle – «A chaque fois qu'on faisait un concours et qu'on parlait de nos joueurs, Blaquart disait toujours : tous vos blacks. Comme si on faisait exprès de ne prendre que des blacks et des beurs au détriment des petits blancs.»

Suite à l'affaire des quotas discriminatoires, l'ancien directeur de l'INF, André Merelle, n'hésite pas à charger le DTN François Blaquart. «Il ne parlait pas de quota explicitement. A chaque fois qu'on faisait un concours et qu'on parlait de nos joueurs, il disait toujours : tous vos blacks. Comme si on faisait exprès de ne prendre que des blacks et des beurs au détriment des petits blancs. Nous, à l'INF, on a toujours pris les meilleurs joueurs qu'on a pu. On ne regardait pas la couleur ni l'origine des gens. Il se trouve qu'à l'arrivée, on avait quand même beaucoup de gens de couleur.»

Le DTN, François Blaquart, a été suspendu de ses fonctions par le ministère des Sports et la Fédération française de football.

8. R. Calderon – «Ce qu'a fait Mourinho n'est pas acceptable. Quand vous investissez 400 millions d'euros en deux ans pour bâtir une grande équipe et que vous perdez, vous ne pouvez pas vous en prendre aux blessures, à la malchance, aux arbitres ou à quoi que ce soit.»

L'ancien président du Real Madrid, Ramon Calderon n'a pas apprécié l'attitude de l'entraîneur José Mourinho face au FC Barcelone. «Les grands clubs ne doivent pas accuser les arbitres pour leurs défaites. Quand vous investissez 400 millions d'euros en deux ans pour bâtir une grande équipe et que vous perdez, vous ne pouvez pas vous en prendre aux blessures, à la malchance, aux arbitres ou à quoi que ce soit. Il faut féliciter son rival et c'est tout. Ce qu'a fait Mourinho n'est pas acceptable.»

L'UEFA a infligé cinq matchs de suspension à Mourinho pour ses critiques envers les arbitres, émises après la demi-finale aller de la Ligue des Champions.

9. G. Roux – «Je pense que la suspension de François Blaquart est prématurée. Devant un juge d'instruction, ça ne tiendrait pas dix minutes. Je suis outré. (…) Basile Boli a joué avec la France très brillamment et son frère Roger a joué en France B. On est aussi gagnant.»

L'affaire des quotas discriminatoires a fait sortir Guy Roux de ses gonds. «Je pense que la suspension de François Blaquart est prématurée. (...) J'ai eu le texte, il y a des trous, ce n'est pas très sérieux. Devant un juge d'instruction, ça ne tiendrait pas dix minutes. Je suis outré. Il y a deux sujets qui méritent d'être traités : la double nationalité et la question du jeu que l'on souhaite. (…) Il faudrait que les joueurs se décident quant à leur sélection dès 18 ans, à leur majorité. S'il y a un effort à faire pour la Fédération, c'est de bien détecter ceux qui pourront être des A. Ceux là, il faut aller les voir, les choyer, les persuader qu'ils ont un avenir. Basile Boli a joué avec la France très brillamment, et son frère Roger - j'en profite pour dire qu'il faisait 1,70m - a joué en France B. On est aussi gagnant. Le Danemark n'a pas de renfort comme ça.»

Si les frères Boli avaient privilégié les Bleus, Laurent Blanc regrette de son côté que nombre de jeunes possédant la double-nationalité choisissent de défendre les couleurs de pays africains plutôt que la France.

10. O. Hitzfeld – «J'ai rencontré Mourinho lors de séminaires, son comportement est fidèle à son image : arrogant, hautain, mufle et en train de mâcher un chewing-gum. (…) Une telle façon de jouer est une honte pour le Real. Elle porte atteinte au renom et à l'image de ce club légendaire.»

Le sélectionneur de la Suisse, Ottmar Hitzfeld, n'aime pas la tactique de l'entraîneur du Real Madrid, José Mourinho. «Heureusement que les méthodes destructives de Mourinho, à savoir uniquement provoquer et détruire les actions de l'adversaire, ne se sont pas déroulées comme prévu. Une telle façon de jouer ne correspond pas aux exigences du Real, c'est même une honte pour le Real Madrid. Elle porte atteinte au renom et à l'image de ce club légendaire. Je l'ai rencontré lors de séminaires de l'UEFA, son comportement est fidèle à son image : arrogant, hautain, mufle et en train de mâcher un chewing-gum.»

Considéré comme le meilleur entraîneur du monde avant les quatre Clasicos face au Barça, Mourinho est désormais attaqué de toutes parts.

C'est sur cette attaque d'Hitzfeld que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB