Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Bordeaux plus réaliste que Sochaux
Par Patrick Audouard - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 28/08/2004 à 19h44
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dans un match où les deux équipes n'ont pas tiré entièrement partie de leurs potentiels respectifs, Bordeaux a donné une leçon de réalisme à des Sochaliens volontaires, mais trop imprécis ou maladroits dans le dernier geste. Les Girondins s'imposent (2-0) grâce à des réalisations de Rool et Laslandes. Les Girondins sont provisoirement deuxièmes grâce à une meilleure différence de buts.

Les enjeux de la rencontre

Après trois journées, Bordeaux et Sochaux ont le même nombre de points (4), mais n'ont pas donné la même impression depuis le début de la saison. Battus de justesse à Marseille (0-1) sans pour autant avoir démérité, les Bordelais ont ensuite réalisé un festival chez eux face à Nice (5-1) avant de se montrer fort solides à Lille (0-0). Malgré leur défaite dans le sud, les Girondins ont, sur ces trois matches, affiché un potentiel important, symbolisé par le retour en grâce de Camel Meriem dans l'axe de l'entrejeu. Meriem, Mavuba, Francia, et Chamakh (3 buts face à Nice) ont les moyens d'exploser cette saison, guidés en cela par un Kapsis champion d'Europe avec la Grèce. Il doivent pour cela dicter leur loi à domicile, et Sochaux apparaît comme un premier test d'envergure. De plus, Bordeaux voudra laver l'affront de la saison dernière, qui avait vu les Franc-Comtois s'imposer largement au stade Chaban-Delmas (1-3).

Les Sochaliens, moins à l'aise que l'année dernière, restent une formation redoutable. Laborieux vainqueurs d'Ajaccio d'entrée (1-0), les hommes de Guy Lacombe ont par la suite alterné le pas mal (match nul à Lyon, 1-1) et le franchement pas terrible (défaite 1-2 à domicile face à Auxerre). Une seconde défaite de rang ferait désordre, d'autant que la journée suivante amène l'ogre marseillais chez les Lionceaux. Ainsi, un bon résultat en Gironde semble indispensable pour la confiance des Sochaliens, qui ont montré à Lyon qu'ils comptaient bien se faire respecter loin de leur bases. Le milieu de terrain Mickael Isabey a confié à l'Est Républicain que la machine sochalienne devait-être lancée, et ce dès samedi. «Ce déclic, il doit venir cette saison, alors pourquoi pas à Bordeaux encore. Plus tôt ce genre de match-référence arrivera mieux ce sera pour nous» . Les Girondins sont prévenus...

Les temps forts

- Corner de Francia, Rool, lancé, reprend de la tête, mais Richert est sur la trajectoire (15').

- Santos intercepte et part seul au but. Rattrapé par Jurietti, sa frappe trop molle n'inquiète pas Ramé (30').

- Déviation de la tête de Chamack pour Meriem qui, aux 20 mètres, contrôle de la poitrine et reprend de volée, largement au dessus (35').

- Francia lance Meriem sur l'aile droite, qui centre. Laslandes s'écarte intelligemment pour Rool, qui ouvre son compteur-buts en Ligue 1 d'une superbe volée du gauche (1-0, 38').

- Frappe terrible de Meriem aux 25 mètres, qui passe de peu à côté (47').

- Santos hérite d'un ballon dans la surface mais, gêné par un défenseur bordelais, frappe au dessus dans un angle fermé (53').

- De Carvalho, entré à la place d'Ilan, talonne astucieusement pour Santos, qui tergiverse trop et se fait reprendre au moment de la frappe (66').

- Zaïri déborde sur le côté droit et centre pour de Carvalho, dont la reprise écrasée passe à gauche du but de Ramé (70')

- Dribble dangereux de Ramé sur Santos lequel manque de peu de subtiliser le ballon au gardien bordelais (81').

- Chamakh, lancé en profondeur, tombe dans la surface au contact de Diawara. Il ne semble pas y avoir faute, mais M. Derrien siffle tout de même pénalty. Laslandes transforme en force (2-0, 86').

La prestation de Bordeaux

En première période, les joueurs bordelais ont sans cesse mis la pression sur les Sochaliens, sans pour autant se créer beaucoup d'occasions. Si le trio Meriem-Francia-Chamack a posé des problèmes par sa technique et sa conservation du ballon, les situations réellement dangereuses n'ont pas été légion, malgré de nombreux coups de pied arrêtés bien placés. Mention spéciale à Meriem, décisif sur le but, et particulièrement actif. Les Girondins ont marqué sur leur première réelle occasion, après avoir surtout usé de tentatives lointaines maladroites. Défensivement, ils n'ont jamais été réellement inquiétés, mis à part une échappée de Santos avortée par le retour de Jurietti. En deuxième mi-temps, les Bordelais ont subi la plupart du temps, sans jamais rompre. Kapsis et Jemmali ont été plusieurs fois décisifs dans leurs interventions. Après avoir laissé passer l'orage, ils ont marqué sur leur seule opportunité de la seconde période, sur un pénalty généreusement accordé par l'arbitre. Quand la chance s'en mèle...

La prestation de Sochaux

Les Franc-comtois ont passé le plus clair de leur temps à défendre en première période, mettant rarement le nez à la fenêtre pour tenter de trouver une opportunité. Malgré un Oruma précieux, jamais les Sochaliens n'ont vraiment paru en mesure d'inquiéter les locaux pendant les 45 premières minutes. Solides défensivement, ils ont payé cash sur la seule réelle opportunité bordelaise. En seconde période, les entrées de Zaïri et surtout de De Carvalho, qui a remplacé un Ilan pas encore dans le rythme, ont dynamisé l'attaque sochalienne. Mais Santos, trop maladroit ou trop souvent hors-jeu, n'a pas su concrétiser des occasions qu'il aurait converties en buts dans un bon jour. Au final, Sochaux a fait jeu égal avec son hôte, a même mieux joué en seconde période, mais a manqué de réalisme dans le dernier geste. Tout le contraire de son hôte.

Bordeaux a fait preuve de réalisme et de solidité face à une équipe sochalienne qui peine à trouver sa carburation offensive. Les Girondins n'ont pas été brillants, mais ont assuré la victoire. Quant aux Sochaliens, ils doivent dès la prochaine journée redresser la barre après deux défaites de rang. Cela passe par une victoire au stade Bonal face à Marseille.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB