Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Aiglons tiennent bon
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 22/08/2004 à 23h52
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Défaits très lourdement en Gironde, les Niçois ont bien réagi en obtenant un bon match nul contre Marseille, malgré une infériorité numérique (1-1). L'OM reste invaincu.

Les enjeux de la rencontre :

Nice démarre timidement, contrairement aux deux saisons précédentes. La lourde défaite concédée en Gironde a laissé des traces. Les Aiglons désirent se reprendre, même si la semaine a été perturbée par l'affaire Pamarot (en route pour Tottenham ?). Quant aux Marseillais, ils espèrent signer une troisième victoire consécutive et conserver la tête du championnat. La formation phocéenne qui devra composer avec la fatigue des titulaires qui ont disputé cette semaine une rencontre internationale.

Les temps forts :

- Marseille est nettement dominé au cours des vingt premières minutes de jeu. Heureusement pour eux, les Niçois se montrent incapables de concrétiser.

- Pedretti tente sa chance, mais manque complètement le cadre (17').

- Barthez réalise une première prouesse sur une tête percutante d'Agali (25').

- A la reprise, Marseille crée la surprise et vient ouvrir le score. Suite à un coup franc de Ferreira, Echouafni dégage maladroitement son camp. Pedretti récupère dans l'axe aux vingt mètres et vient tromper Grégorini d'une frappe sèche du droit à mi-hauteur exceptionnelle (0-1, Pedretti, 47').

- Batlles manque le but du break au devant de Grégorini, sur un très bon contre (60').

- Echouafni est fauché dans la surface par Meïté et Lizarazu. M. Bré désigne le point de penalty. Dié transforme de l'intérieur du pied gauche. Fou de joie, il retire son maillot et écope d'un second carton qui le prive de la fin de la rencontre (1-1, Dié, 63').

- Les Marseillais réclament un penalty pour une faute sur Batlles (65').

- Rohr est expulsé à son tour pour protestation (83').

- La dernière occasion est à l'actif de Marseille, avec une tête de Beye. Dolci écarte sur sa ligne (94').

- Nice inscrit son premier point en Championnat.

La prestation de Nice :

Avant toute chose, il convient de saluer le moral affiché par cette formation qui a su rester soudée en défense. Les Niçois ont nettement dominé leurs adversaires en première période, très bon dans leur moitié de terrain et pratiquant un sérieux marquage individuel. Nice a donc retrouvé un peu de sa splendeur, même si en attaque ce n'est pas encore vraiment cela. Vahirua manque d'inspiration et Agali a semblé trop juste techniquement puis physiquement. Echouafni a pour sa part su rattraper sa "bourde" . Dolci a sauvé sur sa ligne. Quant à Dié, il n'est pas prêt d'oublier son excès d'enthousiasme qui aurait pu coûter cher à son équipe.

La prestation de Marseille :

Les Phocéens désiraient poursuivre le "Grand Chelem" , mais surpris par la capacité des Aiglons à se remettre en cause, ils n'ont jamais véritablement trouvé la solution. En première période, ils n'ont pu se libérer du marquage individuel pratiqué par les Niçois, ni se donner de l'air avec un jeu plus en mouvements. La communication entre les milieux de terrain et les attaquants n'a pas été suffisamment efficace. Les Phocéens ont tout de même réussi à demeurer solides à l'arrière, sans concrétiser l'avantage de la supériorité numérique. Au chapitre individuel, Pedretti a inscrit l'unique but marseillais, mais a déçu dans ses relances. Quant à Barthez, il a écarté le danger sur la tête d'Agali, puis réaliser une bonne claquette devant Vahirua. Il termine meilleur phocéen. Marseille peut se satisfaire de ce petit point qui permet de rester au contact des leaders.

Nice prend un bon premier point et semble retrouver ses valeurs collectives. L'OM conserve son invincibilité. Finalement tout le monde termine content.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel adversaire préférez-vous pour le PSG en demi-finales de la Ligue des Champions ?

Manchester City
Borussia Dortmund
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB