Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Marseille impose sa loi
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 16/08/2004 à 02h35
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lors de l'ultime rencontre de la seconde journée de Ligue 1, Marseille s'impose logiquement contre Lille (3-0). Des Nordistes qui terminent à neuf contre onze et laissent à l'OM le luxe d'occuper seul la place de leader (+4).

Les enjeux de la rencontre :

Marseille dispute sa deuxième rencontre consécutive au Vélodrome. Après une victoire à l'arrachée contre Bordeaux (1-0), les Phocéens reçoivent des Lillois en pleine confiance, dopés par l'Intertoto. Les Lillois se déplacent sans complexes, devant une formation phocéenne qui semble parfaitement se mettre en route dans ce championnat. Toutefois Anigo se méfie de la vivacité et de la force athlétique de son adversaire du soir. L'évènement demeure la titularisation de Lizarazu, pour son grand retour en France.

Les temps forts :

- M. Ledentu arbitrera cette rencontre que démarre Marseille sur le bon pied.

- Première grosse occasion phocéenne, avec une ouverture de Luyindula à destination de Bamogo. A droite de la surface, il prend le meilleur sur Sylva. Mais le ballon ne fait que filer devant les buts (13').

- Coup franc marseillais sur lequel Marlet récupère le ballon et lâche une frappe à bout portant. Sylva sauve son camp (30').

- Sylva se montre plus malin que Luyindula dans son duel (33').

- Bamogo ouvre le score d'une frappe flottante lointaine, qui prend au dépourvu Sylva (1-0, Bamogo, 38'). Marseille concrétise logiquement sa domination.

- Sur une contre-attaque rapidement menée, Bamogo ajuste une splendide transversale pour Luyindula qui cherche Marlet. La défense lilloise dégage en corner en catastrophe (40').

- Belle opportunité pour Lizarazu, à la conclusion d'une action collective. La frappe est contrée par Plestan (44').

- On dispute la seconde période et Barthez n'est toujours pas vraiment inquiété.

- Sylva dénote toutes ses qualités de gardien. Il capte une frappe impeccable de Pedretti (49').

- Lille tente sa chance de loin, à l'image de cette frappe de Bodmer que Costa dévie en corner (51').

- Sylva capte encore un nouveau coup franc de Pedretti (59'), alors que Lille doit compenser avec l'exclusion de Schmitz deux minutes auparavant.

- Chalmé ajuste un coup franc que reprend au second poteau un coéquipier d'une tête piquée (70').

- Suite à un centre de Cheyrou de la gauche, Batlles place sa tête au second poteau. Sylva sauve sur sa ligne (78').

- Sylva capte une frappe à mi-hauteur des trente mètres, signée Pedretti (85'). Lille n'est pas au bout de ses peines, puisque Angbwa vient à son tour d'être exclu.

- Marseille profite de sa supériorité numérique. Tout juste rentré, Olembé centre de la gauche et Marlet vient effectuer une splendide bicyclette sur laquelle Sylva ne peut rien (2-0, Marlet, 88').

- Dans les arrêts de jeu, les Phocéens ajoutent un ultime but. Suite à une accélération dans l'axe et un parfait une-deux avec Vitakic, Costa fusille Sylva (3-0, Costa, 93'). La victoire se veut somme toute logique pour l'OM qui soigne sa différence de buts.

La prestation de Marseille :

Contre une équipe de Lille largement dominée, elle fût conforme aux attentes et pleine de satisfactions. Les supporters présents au Vélodrome ont pu assister à de très belles phases de jeu, bien construites, où même les remplaçants ont eu l'occasion de briller. On retiendra principalement la flamboyance de Lizarazu, auteur d'excellents gestes techniques en défense tout autant que soigné dans ses relances. Finalement, l'un des seuls petit hic de la rencontre reste un relatif manque de lucidité dans la finition en première période. On attendra donc la suite du parcours avec impatience pour en tirer d'avantage d'enseignements.

La prestation de Lille :

Il est aisé de le reconnaître, on s'attendait à une plus farouche opposition liloise en ce début de Championnat. Les Nordistes n'ont jamais paru en mesure d'imposer leurs qualités athlétiques, ni de véritablement pouvoir porter une attaque fulgurante, capable de troubler la sérénité de la défense adverse. Qui plus est, terminer la rencontre avec une relative aggressivité en défense et deux exclusions, ne se veulent pas du meilleur goût. Seule relative satisfaction, les nombreuses parades que réalisent Sylva, souvent plus judicieux dans ses choix que ses adversaires, même s'il a fini par s'incliner à trois reprises.

Conclusion :

Deux rencontres à domicile et deux victoires pour Marseille, voilà qui ne pouvait mieux commencer pour l'OM. Les Phocéens se retrouvent avec un capital de six points. Ils profitent d'une différence de buts supérieure à celle de Monaco et Metz (+4 contre +2), pour occuper seuls la place de leader. Une situation qui pourrait perdurer, avec un premier déplacement à Nice qui n'a pas inscrit le moindre point.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB