Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Entre espoir et regrets - L'avis du spécialiste (Benfica 2-1 PSG)
Par Romain Boselli - Actu Europa League, Mise en ligne: le 10/03/2011 à 23h25
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En déplacement ce jeudi soir sur la pelouse du Benfica Lisbonne, le Paris Saint-Germain s'est incliné (2-1) dans ce 8e de finale aller de l'Europa League. Dans cette rencontre d'une réelle intensité européenne ponctuée par des occasions des deux côtés, le but inscrit à l'extérieur pourrait néanmoins compter au match retour.

Entre espoir et regrets - L'avis du spécialiste (Benfica 2-1 PSG)
Les parisiens joueront leur avenir européen dans une semaine.

L'avis du spécialiste

C'est un déplacement difficile qui attendait le Paris Saint-Germain ce jeudi soir sur la pelouse du Benfica Lisbonne. Sans surprise, l'entraîneur parisien Antoine Kombouaré avait une nouvelle fois choisi de faire tourner une partie de son effectif pour cette rencontre des 8es de finale aller de l'Europa League.

Alors que Makelele, Giuly et Hoarau étaient restés à Paris, Sakho et Tiéné étaient quant à eux sur le banc. Les joueurs de Kombouaré ont rendu une copie correcte mais la première période laissera des regrets. Cette courte défaite (2-1) laisse néanmoins un espoir pour le retour au Parc des Princes.

Un vrai match européen

Malgré une affiche plutôt alléchante, le Stade de la Luz n'a pas attiré les foules ce jeudi soir pour la réception du club de la capitale. La compétition a pourtant été annoncée comme une priorité par les dirigeants portugais. Les organisateurs avaient décidé d'arroser la pelouse seulement 10 minutes avant la rencontre pour favoriser le jeu rapide des Lisboètes. C'est finalement le PSG qui a montré le visage le plus séduisant en première période malgré des errements défensifs rageants pour Kombouaré. Après ce 45e match disputé cette saison, toutes compétitions confondues, les Parisiens peuvent rester optimistes pour le retour. Luyindula a été le buteur parisien contre des réalisations de Maxi Pereira et Jara côté Portugais.

Il ne faudra pas regretter

Ce match retour programmé au Parc des Princes dans une semaine permettra de savoir si ce résultat pouvait être considéré comme positif. Car lorsqu'on se retourne sur la physionomie de cette rencontre, le Paris Saint-Germain aurait dû faire le break en première période après le but de Luyindula avec une succession d'occasions par Erding (17e) ou encore Armand (27e). A la récupération du ballon, le PSG s'est montré extrêmement dangereux en se projetant très vite vers l'avant. En laissant revenir Benfica avant la pause sur un but de Maxi Pereira (42e), le PSG a laissé échapper un succès qui semblait se dessiner. La seconde période a été plus pauvre.

L'homme du match : Carlos Martins (Benfica)

Auteur d'une superbe louche sur l'égalisation de Maxi Pereira avant la pause, le milieu de terrain portugais a été très actif et sur la plupart des bons coups lisboètes. Sa vision du jeu a fait beaucoup de bien à son équipe. Le public ne s'y est pas trompé, Carlos Martins est sorti sous les ovations du stade de la Luz en fin de match.

Ils ont brillé

Le Brésilien Nenê a été plutôt bon sur les contres parisiens. Auteur de la passe décisive sur le but de Luyindula, l'ancien Monégasque a distribué des ballons qui auraient pu permettre au PSG de faire le break. Edel a été important dans cette partie avec des arrêts décisifs. Coentrao a été actif sur son côté gauche et ses centres auraient pu permettre à son équipe de faire la différence de manière plus significative. Maxi Pereira a permis aux siens de recoller au score de fort belle manière avant la pause. Jara a quant à lui fait une entrée décisive.

Ils ont déçu

Salvio n'a pas eu son rendement offensif habituel et a été sorti par son entraîneur à l'heure de jeu. En attaque, Saviola a été décevant et n'a pas fait son travail de replacement. L'axe central de la défense Luisao-Sidnei a montré ses limites, notamment face à la vitesse de certains contres parisiens. Côté PSG, Caera a parfois été débordé sur son côté droit. Erding a manqué deux grosses occasions dans ce match, notamment en première période avec un but presque tout fait qui aurait permis de faire le break.

La note du match : 6,5/10

Que d'occasions ce jeudi soir au stade de la Luz ! En première période, les deux formations auraient pu inscrire deux, voir trois buts même si les Parisiens ont eu les meilleures opportunités. La rencontre a baissé en intensité au retour des vestiaires mais les espaces laissés des deux côtés ont permis d'assister à quelques beaux enchaînements. Aucune des deux équipes n'a fermé le jeu et le spectacle n'en a été que plus agréable.

Les buts :

- Après un début de rencontre compliqué, les débats s'équilibraient et sur un excellent ballon dans la profondeur de Nenê, Luyindula trouvait l'ouverture malgré un tir touché par Roberto (15e, 0-1).

- Sur une superbe louche de Carlos Martins, Maxi Pereira égalisait pour les Portugais après un très bel amorti qui lui permettait d'ajuster Edel avec un grand sang froid (42e, 1-1).

- Benfica prenait l'avantage par l'intermédiaire de Jara. Après une jolie percée d'Aimar, l'Argentin se retournait et ajustait une jolie frappe, peu puissante, mais parfaitement placée (81, 2-1).

Cette courte défaite du club de la capitale promet un match très indécis jeudi prochain au Parc des Princes. Rien n'est joué dans ce 8e de finale de l'Europa League.


Europa League / 8e de finale aller
Benfica 2–1 PSG (1-1)
Estadio da Luz
Arbitre : Pavel Kralovec (République Tchèque)

Buts : Maxi Pereira (42e), Jara (81e) pour Benfica ; Luyindula (15e) pour le PSG
Avertissements : Javi Garcia (25e) pour Benfica ; Armand (29e), Ceara (38e), Nenê (83e), Camara (90e) pour le PSG

Benfica : Roberto – Maxi Pereira, Luisao, Sidnei, Coentrao – Javi Garcia – Salvio (Jara, 66e), Carlos Martins (Cesar Peixoto, 85e), Gaitan (Aimar, 72e)  – Saviola, Cardozo. Entraîneur : Jorge Jesus.

PSG : Edel – Ceara, Camara, Traoré, Armand, Makonda (Makhedjouf, 75e)  – Bodmer (Kebano, 69e), Chantôme, Nenê – Luyindula (Maurice 44e), Erding. Entraîneur : Antoine Kombouaré


 



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA

La note du match
6,5
Que d'occasions ce jeudi soir au stade de la Luz ! En première période, les deux formations auraient pu inscrire deux, voir trois buts même si les Parisiens ont eu les meilleures opportunités. La rencontre a baissé en intensité au retour des vestiaires mais les espaces laissés des deux côtés ont permis d'assister à quelques beaux enchaînements. Aucune des deux équipes n'a fermé le jeu et le spectacle n'en a été que plus agréable.


Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel défenseur central numéro 1 ?

Daley Blind (Ajax)
Matthijs de Ligt (Juventus)
José Maria Giménez (Atletico)
Kaildou Koulibaly (Naples)
Aymeric Laporte (Manchester City)
Gerard Piqué (Barcelone)
Sergio Ramos (Real)
Virgil van Dijk (Liverpool)
Jan Vertonghen (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB