Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Paris rate son début
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 15/08/2004 à 00h30
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Amère déception pour la première apparition du PSG à domicile cette saison, qui concède le partage des points avec le promu normand (2-2). Les Parisiens terminent la rencontre à dix, après l'expulsion de Yepes.

Les enjeux de la rencontre :

Déjà ! Le PSG entame sa saison à domicile avec pour objectif incontournable, l'obtention de sa première victoire. Une situation logique au vu des objectifs de la saison. Il convient de ne pas laisser de points en route. La venue du promu Caen, s'apparente à un bon premier test. Une contre-performance serait du plus mauvais goût aux yeux des nombreux supporters de la capitale qui tiennent à vibrer tout au long de la saison. Une rencontre, qui aurait pu se disputer à huit clos si le PSG n'avait accepté de payer une lourde amende. En tous les cas, après la défaite à Rennes (2-1), Halilhodzic a prévenu. «J'attends une réaction» .

Du côté des formations, Rothen qui occupera le flanc gauche de l'attaque parisienne, retrouve son club formateur. L'ex monégasque tient à satisfaire d'emblée son nouveau public qui en ferait vite son "chouchou" . «Il n'y aura pas de sentiments. J'espère réaliser une grosse prestation. J'ai raté mon match à Rennes. Je n'en raterai pas plusieurs comme cela.» L'international français tachera de trouver des espaces pour Pauleta ou Reinaldo. De l'autre côté, on retrouve sans surprises Fiorèse. En défense, on s'appuie sur une charnière similaire, version Armand et Mendy sur les ailes, avec Pierre-Fanfan et Yepes dans l'axe. Cissé et M'Bami prendront en charge la récupération en milieu de terrain. Paris doit pouvoir compter sur sa force mentale et physique. Quant aux automatismes, «ils peuvent prendre des mois, voire des années» analyse Halilhodzic, non sans une dose d'ironie.

A Caen, on affiche une formation offensive, avec Watier et Mazure à la pointe de l'attaque. Hébert et Lemaitre conforteront la volonté de cette équipe sans complexes. Les Normands ne se sont pourtant jamais imposés au Parc en huit confrontations. A noter les absences de Juvocic et Dufer, blessés.

Les temps forts :

- Première occasion pour les Normands, avec un duel remporté par Alonzo sur Deroin qui tentait sa chance à ras-de-terre (1').

- Chevauchée de Reinaldo qui sert Fiorèse depuis la droite de la surface de réparation, légèrement en retrait. Pour la première occasion parisienne, Fiorèse se porte à la conclusion, d'une excellente frappe croisée du droit (1-0, Fiorèse, 10'). Le PSG part sur de bons rails.

- Dans l'axe, Rothen adresse un excellent ballon en profondeur pour Reinaldo. Le brésilien ajuste du pointu, mais manque le cadre (21').

- De nouveau une grosse occasion pour le PSG, avec cette nouvelle contre-attaque emmenée par Reinaldo qui contrôle dans la surface. Il remise pour Fiorèse qui tente de prolonger pour Pauleta. Danjou dégage (24').

- Juste avant la pause, Caen parvient à égaliser sur corner. Eudeline perce la défense parisienne et prolonge idéalement pour Hengbart. Celui-ci n'a plus qu'à pousser le ballon dans les filets (1-1, Hengbart, 43').

- Dès l'entame de la seconde période, le PSG cherche à accélérer. Pauleta lâche une reprise qui frôle le poteau gauche (48').

- On retrouve le Portugais un peu plus tard, puisqu'il profite d'une accélération de Mendy pour frapper au-dessus (52').

- Paris obtient un corner via une claquette d'Elana consécutive à une frappe de Reinaldo. Sur celui-ci, Yepes devance tout le monde. De la tête, il permet au PSG de reprendre l'avantage (2-1, Yepes, 56').

- Elana est de plus en plus sollicité. Il capte une jolie frappe enroulée de Rothen (64').

- Coup de tonnerre sur le Parc ! Sur un centre anodin de Lemaître, Mendy touche le ballon de la main. L'arbitre n'hésite pas et désigne le point de penalty. Sarr égalise (2-2, Sarr, 73').

- Ogbeche et Ibisevic ont remplacé Pauleta et Reinaldo pour les dernières minutes. Elana repousse une frappe du Nigérian. Fiorèse reprend au-dessus (75').

- Deroin dégage sur sa ligne une reprise de M'Bami (79').

- Yepes écope d'un carton rouge pour une altercation du colombien avec Danjou, suite à une première faute de Dugardein à son encontre (92').

- Sur son banc, Halilhodzic n'apprécie pas ce score de parité. Ce qui place les Parisiens dans une situation instable. Caen récolte un second précieux point.

La prestation du PSG :

Aie, Aie, Aie ! Les Parisiens peuvent se mordre allégrement les doigts, après ces deux points perdus à domicile et toujours pas de victoire. Pourtant les Parisiens ont montré un visage bien plus séduisant que lors de la rencontre contre Rennes. La coordination sur les ailes a semblé bien plus nette, avec notamment un Rothen qui a touché 54 ballons, loin toutefois derrière Mendy et Armand. Ces derniers, avec respectivement 81 et 80 ballons touchés témoignent des nombreux moments où le PSG a du reculer. Mais le jeu était fluide en première temps avec des jeux en triangle. Du côté des prestations individuelles, on tiendra à saluer le bon comportement des armes offensives. Pauleta a tenté cinq fois sa chance hors-cadre sans réussite, tandis que Reinaldo est l'auteur d'une passe décisive et provoque le corner à l'origine du second but. Il s'est montré très rapide et aurait pu marquer un but. Les remplaçants ne sont pas en verve, avec deux tirs cadrés d'Ogbeche et autant hors-cadre du prometteur Ibisevic. Quant à Fiorèse, il trouve son rythme avec un but plein de réalisme et beaucoup de vivacité. Evidemment, toutes ces bonnes choses ne font pas oublier la contre-performance du résultat et surtout le grossier carton rouge de Yepes, ajoutée à la main inutile de Mendy qui permet l'égalisation des Normands. La défense semble fragile, comme au début de la saison dernière !

La prestation de Caen :

Les Normands peuvent se vanter d'une sacré bonne rentrée en matière en Ligue 1. Cette formation montre un visage conquérent, audacieux et volontaire. Du coup, un excellent match nul au Parc des Princes, loin d'être donné à tout le monde. Si la défense a eu du mal à tenir le rythme, le réalisme offensif a payé et a porté un sacré coup au moral de cette équipe parisienne, malgé deux corners contre neuf. En défense, Faye a gagné autant de ballons qu'il en a perdu, alros que Danjou sauve son camp sur sa ligne. Elana, le portier de cette équipe a effectué plusieurs sauvetages. Résultat d'ensemble, un point supplémentaire au compteur qui ne doit rien à personne.

Réaction :

Pierre-Fanfan : «Il n'y a pas le feu au lac. On va continuer à travailler.. On a montré un autre visage par rapport à la semaine dernière. On se devait de s'imposer. On a pris deux buts sur coups de pieds arrêtés. Il faudra progresser dans la rigueur, d'autant qu'on a pas su tuer le match» .

Conclusion :

Inquiétante contre-performance du PSG ? Il demeure un peu tôt pour le dire. Le PSG semble avoir cédé à la panique et dans le même temps montré un relatif excès de supériorité. Le début de saison des Parisiens en demi-teinte ennuie surtout pour n'avoir pas su préserver trois points à domicile, contre un promu. Celui-ci enchaîne tranquillement son retour au plus haut niveau et devance au classement son adversaire du soir. Paris devra vite trouver des ressources pour l'emporter au plus vite, pourquoi pas à l'occasion de son déplacement à Toulouse, dans une chaude ambiance.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB