Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Parisiens ont vécu un calvaire dans le froid glacial de Biélorussie
Par Romain Rigaux - Actu Europa League, Mise en ligne: le 18/02/2011 à 11h26
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Paris Saint-Germain a disputé son seizième de finale aller de la Ligue Europa dans des conditions peu communes. Les Parisiens se déplaçaient sur le terrain du BATE Borisov (2-2) et ne garderont probablement pas un bon souvenir de leur voyage. Température glaciale, terrain en piteux état, pas facile pour les joueurs d'évoluer sereinement.

Les Parisiens ont vécu un calvaire dans le froid glacial de Biélorussie
Chantôme n'est pas près d'oublier le match face au BATE Borisov

En obtenant un résultat nul face au BATE Borisov (2-2), le PSG peut être satisfait de son match aller des seizièmes de finale de la Ligue Europa. Les deux buts inscrits à l'extérieur sont un véritable gage de sécurité pour les Parisiens, même si aucun faux pas ne sera permis au Parc des Princes, le 24 février prochain. Si les hommes d'Antoine Kombouaré pouvaient être contents à l'issue de cette rencontre, ils ne garderont probablement pas un bon souvenir de ce déplacement.

Les conditions de jeu ont été très difficiles et les Franciliens ont fait preuve de courage pour évoluer sur un terrain sans herbe et par une température avoisinant les -20°C. Même les spectateurs n'avaient pas osé se déplacer en masse pour assister au match. «Toutes les conditions les plus pourries étaient réunies entre la température, le terrain et l'adversaire qui a joué son jeu. On a réussi à s'en sortir avec un nul mais ça a été compliqué», a expliqué Christophe Jallet après la rencontre.

C. Chantôme - «l'impression de ne pas avancer»

Pour Clément Chantôme, le souvenir de cette rencontre n'est certainement pas près de s'effacer, tant il était difficile de jouer. «C'est la première fois que je joue dans de telles conditions. Avec le froid, on avait du mal à respirer, ça brûlait. On avait l'impression de ne pas avancer. On était préparés pour ces conditions mais, quand on tirait dans le ballon, ça faisait mal au pied. On n'a pas l'habitude mais on s'en est bien sortis. Ça a été compliqué mais, vu les conditions, c'est pas trop mal.»

Après la rencontre, Peguy Luyindula pouvait être satisfait avec une passe décisive et un but en toute fin de match à mettre à son actif. Sans doute réchauffé par sa bonne prestation, l'attaquant parisien n'a tout de même pas caché son envie de rentrer en France, pour rapidement oublier le froid glacial de la Biélorussie. Bonne nouvelle pour les Parisiens, leur prochaine rencontre programmée dimanche se déroulera sur la pelouse de l'OGC Nice. L'occasion pour eux de profiter de la température plus douce du sud de la France et de vite oublier ce voyage.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel arrière gauche ?

Jordi Alba (Barcelone)
Andrew Robertson (Liverpool)
Nicolas Tagliafico (Ajax)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB