Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
J19 : Panorama / Lille champion d’automne, l'OL et l’OM en petite forme, le PSG tombe de haut
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 22/12/2010 à 21h32
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

A l'occasion de la 19e journée de L1, l'OL et l'OM, incapables de battre Auxerre et Brest, n'ont pas su profiter du match nul de Lille face à Auxerre pour ravir au LOSC le titre de champion d'automne. Le PSG est lui tombé de haut à Nancy. Retrouvez tous les résultats de la soirée avec le tour des stades de Maxifoot.

J19 : Panorama / Lille champion d’automne, l'OL et l’OM en petite forme, le PSG tombe de haut
Grâce à son 14e but, Sow offre le titre de champion d'automne à Lille.

A l'occasion de la 19e journée de Ligue 1, Lille, malgré son match nul face à Saint-Etienne (1-1), termine champion d'automne. L'OM et l'OL auraient pu lui ravir ce titre mais ils ont également été tenus en échec par Brest (0-0) et Auxerre (1-1). Le PSG s'est lui incliné 2-0 à Nancy. Dans le bas de tableau, Caen a empoché une précieuse victoire contre Rennes (1-0), tout comme Monaco face à Sochaux (2-1) et Valenciennes contre Toulouse (2-1). Lens, alors qu'il menait, a cédé en fin de match à Bordeaux (2-2). Enfin, Arles-Avignon et Nice n'ont pu se départager (0-0). Hier mardi, Lorient et Montpellier s'étaient quittés sur le même score (0-0).

Le LOSC champion d'automne (Lille 1-1 Saint-Etienne)

Lille s'est fait accrocher par Saint-Etienne sur sa pelouse (1-1). Les Verts, sans Payet, forfait de dernière minute en raison d'une gastro-entérite, étaient les premiers à se montrer dangereux avec une belle frappe de Sako bien repoussée par Landreau. Les Dogues devaient attendre la seconde période pour ouvrir le score. Après un gros travail de Gervinho, Sow se faisait crucifiait Janot d'une lourde frappe dans la surface (1-0, 71e).

Mais dans la foulée, l'arbitre se faisait abuser sur une simulation de Matuidi. Sako ne se faisait pas prier pour remettre les deux équipes à égalité sur penalty (1-1, 75e). Malgré ce match nul, le LOSC, qui compte toujours un match de retard à disputer contre Nancy, termine la phase aller avec le titre honorifique de champion d'automne.

L'OM n'a plus d'essence dans le moteur (Brest 0-0 Marseille)

En petite forme, l'OM a ramené un triste match nul de Brest (0-0). Peu après la demi-heure de jeu, Grougi tentait sa chance mais c'est l'extérieur du poteau de Mandanda qui repoussait sa tentative. A noter côté phocéen la sortie sur blessure de Fanni, touché à la cuisse, remplacé par Abriel avant le retour aux vestiaires. Après le repos, les Marseillais, décevants, ne parvenaient toujours pas à emballer cette rencontre. En fin de match, Kaboré écopait même d'un second carton jaune et laissait donc ses partenaires à dix. Il était temps que l'année se termine pour les hommes de Didier Deschamps...

Lyon poursuit sa belle série (Lyon 1-1 Auxerre)

L'OL aurait pu être leader à la trêve. Mais Auxerre l'a privé de ce bonheur (1-1). Les Gones, sans Gourcuff, absent de la feuille de match après une petite gêne musculaire ressentie à l'entraînement, dominaient les débats au cours de la première période et ouvraient le score juste avant le repos. Sur un centre de Källström devant le but, le malheureux Mignot déviait le ballon dans ses propres filets (1-0, 45e).

Les Bourguignons égalisaient dès le retour des vestiaires. Lancé en profondeur, Quercia, légèrement hors-jeu, se jouait de Lloris et marquait dans le but vide (1-1, 46e). Dans la foulée, c'est Källström qui repoussait sur sa ligne une tête de Coulibaly. Peu après l'heure de jeu, une tête de Makoun passait juste à côté. En fin de match, c'est Lisandro qui manquait le cadre. Lloris sauvait lui les siens dans le temps additionnel. Pas de victoire pour l'OL ce soir mais un 12e match de suite sans défaite tout de même.

Le PSG tombe de haut (Nancy 2-0 Paris SG)

Handicapé dès le début de match, le PSG s'est incliné 2-0 à Nancy. Avant même le quart d'heure de jeu, Sakho, pour une faute commise sur Hadji en position de dernier défenseur, était en effet exclu par M. Gautier. Juste avant le repos, Nenê n'était pas loin de se muer à nouveau en sauveur mais son corner frappé directement était repoussé par la barre transversale de Grégorini, complètement battu. Le deuxième tournant de cette rencontre. Car après l'heure de jeu, Hadji échappait à Camara et remportait son duel face à Edel (1-0, 66e). En fin de match, l'attaquant marocain s'offrait le doublé et scellait la victoire lorraine (2-0, 82e). Pour l'analyse complète du match, cliquez ici.

Caen reprend vie (Caen 1-0 Rennes)

Dans sa lutte pour le maintien, Caen s'est adjugé une précieuse victoire face à Rennes (1-0). Sur une erreur de relance de M'Vila, Hamouma récupérait le ballon et, à l'entrée de la surface, tentait sa chance du droit. Sa frappe ne laissait aucune chance à Johann Carrasso, le petit frère du Bordelais Cédric (1-0, 9e). Au retour des vestiaires, Carrasso devait s'employer sur une belle frappe enroulée de Raineau. En fin de match, le portier rennais réalisait une nouvelle fois un bel arrêt face à Traoré. Grâce à ce succès, le Stade Malherbe se donne un bon bol d'air en bas de tableau.

Guy Lacombe en a pleuré (Monaco 2-1 Sochaux)

Monaco s'est sorti les tripes pour venir à bout de Sochaux (2-1). Sur leur première véritable occasion, les hommes de Guy Lacombe ouvraient le score. Sur le côté droit, Lolo centrait dans la surface pour Malonga, oublié au second poteau, qui n'avait plus qu'à pousser le ballon dans le but vide (1-0, 8e). Par la suite, les Lionceaux se montraient très dangereux. Ruffier devait notamment s'employer à deux reprises pour empêcher Boudebouz puis Perquis d'égaliser. Avant la pause, sur coup franc, Martin trouvait le poteau de Ruffier. Dans la foulée, c'est le poteau de Cros qui repoussait une frappe d'Haruna. La première période était complètement folle.

Au retour des vestiaires, les Sochaliens étaient récompensés de leurs efforts. Le malheureux Lolo marquait en effet contre son camp (1-1, 48e). En fin de match, Gakpé trouvait encore le poteau pour Monaco. Mais dans le temps additionnel, Park trompait Cros et offrait la victoire à l'ASM (2-1, 93e). Sur son banc, Guy Lacombe, qui a sauvé sa tête grâce à cette victoire, ne pouvait retenir ses larmes... La rencontre se terminait sur une énorme bagarre générale dans le rond central. Triste image.

Le miracle bordelais (Bordeaux 2-2 Lens)

Mené 2-0 à la pause, Bordeaux est revenu de loin pour arracher le match nul face à Lens (2-2). Les Sang et Or, sans Jean-Guy Wallemme sur le banc, resté dans l'Artois en raison d'une gastro-entérite, ouvraient le score au quart d'heure de jeu. Sur un contre rondement mené, Roudet, depuis le côté droit, centrait pour Eduardo qui marquait de près du pied droit (0-1, 15e). Runje, sur des têtes de Ludovic Sané puis Plasil, sortait ensuite le grand jeu pour préserver cet avantage. Juste avant le pause, le Racing doublait la mise grâce à Boukari, qui reprenait de volée un centre d'Hermach (0-2, 45e).

Les Marine et Blanc regagnaient les vestiaires sous une impressionnante bronca... Après la pause, Bordeaux réduisait l'écart grâce à un puissant coup de tête de Diarra (1-2, 67e). Une joie de courte durée pour le capitaine girondin puisque quelques minutes plus tard, il écopait d'un second carton jaune pour une faute sur le gardien lensois et laissait ses partenaires à dix... Blessé, Runje devait lui céder sa place à Kasraoui. Dans le temps additionnel, Gouffran égalisait pour Bordeaux (2-2, 94e). Un miracle.

VA revoit la vie en rose (Valenciennes 2-1 Toulouse)

Sur sa pelouse, Valenciennes s'est imposé 2-1 face à Toulouse. Le TFC ouvrait pourtant le score peu par l'intermédiaire de Sissoko qui trompait Penneteau d'un joli plat du pied (0-1, 35e). Les Nordistes, grâce à Angoua de la tête sur corner, égalisaient (1-1, 44e), puis prenaient l'avantage immédiatement après grâce à Danic, lui aussi de la tête (2-1, 45e). Quel retournement de situation ! Dans la lutte pour le maintien, les hommes de Philippe Montanier empochent trois précieux points.

0-0, tout est dit (Arles-Avignon 0-0 Nice)

Au terme d'un petit match, Arles-Avignon et Nice se sont quittés sur le score nul et vierge de 0-0. Au cours de la première période, ce sont les Aiglons qui se montraient les plus dangereux par l'intermédiaire de Ljuboja, qui, d'une belle frappe dans la surface, inquiétait Merville. Peu après la demi-heure de jeu, un coup franc de Sablé manquait le cadre d'un rien. Dans sa cage, Letizi passait 45 premières minutes bien tranquilles. La deuxième période était aussi pauvre que la première... Triste spectacle au Parc des Sports d'Avignon.

Malgré son match nul face à Saint-Etienne, Lille, qui compte encore une rencontre de retard à disputer contre Nancy, termine la phase aller du championnat avec le titre honorifique de champion d'automne.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Parmi ces trois équipes, qui voyez-vous être capable de réaliser le doublé championnat-C1 ?

PSG
Manchester City
Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB