Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les arbitres boudent l'OM
Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 15/12/2010 à 15h43
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Olympique de Marseille ne s'est pas fait que des amis en critiquant l'arbitrage après la rencontre face à Auxerre (1-1), samedi dernier. Le syndicat des arbitres de football de l'élite (Safe) a décidé de boycotter jusqu'à la fin de la saison le protocole d'accueil lors des matchs au stade Vélodrome.

Les arbitres boudent l'OM
Dassier et Anigo sont-ils allés trop loin dans leur propos ?

L'Olympique de Marseille n'a sans doute pas encore digéré son match de samedi face à l'AJ Auxerre (1-1). Après la rencontre Jean-Claude Dassier et José Anigo s'en prenaient directement à l'arbitre Fredy Fautrel. Les deux dirigeants olympiens reprochaient à ce dernier le penalty accordé aux Auxerrois et l'expulsion injuste de Stéphane Mbia. Le directeur sportif marseillais avait alors déclaré que son équipe avait été volée en jouant à «10 contre 12» et enrageait contre la «mauvaise foi de M. Fautrel et son incompétence».

M. Fautrel menacé de mort

Des propos très durs et indignes pour les arbitres, qui ont décidé de contre-attaquer. Le syndicat des arbitres de football de l'élite (Safe) est monté au créneau et annonce dans un communiqué le boycott du protocole d'accueil des arbitres lors des prochains matchs de la saison à Marseille. «Ces deux personnes ont mis en cause non seulement les compétences de notre collègue mais surtout son honnêteté l'accusant d'être un voleur. Ce type de message adressé au grand public nuit gravement à l'image dégradée du football français, à l'arbitrage et à l'arbitre visé», explique le Safe.

Le syndicat réclame également des sanctions sportives contre l'OM, alors que les deux hommes seront convoqués le 17 janvier devant le Comité national de l'éthique de la LFP. Placé en première ligne dans cette affaire, M. Fautrel serait victime de menaces de mort depuis samedi et aurait décidé de déposer une plainte. Reste à savoir quel sera le véritable impact de ce boycott et s'il perturbera réellement le club phocéen. Ce qui est certain, c'est que cette décision pourrait bien installer un sentiment de paranoïa dans la cité phocéenne, qui pourrait observer de près les prestations des arbitres lors des prochaines rencontres de la formation olympienne.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB