Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Nicollin se déballonne devant le CNE
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 14/12/2010 à 17h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après la victoire de Montpellier à Nice le 20 novembre dernier, Louis Nicollin avait eu des mots relativement durs à l'encontre du Conseil national de l'éthique. Mais convoqué devant le CNE cette semaine, le président du MHSC a dû s'expliquer et a fini par se déballonner. Surprenant de la part de Loulou.

Nicollin se déballonne devant le CNE
Louis Nicollin s'est fait tout petit devant le CNE cette semaine.

Le 20 novembre dernier, Montpellier s'imposait à Nice 1-0. Après la rencontre, les journalistes avaient droit à une nouvelle sortie théâtrale de Louis Nicollin. A ceux qui disent que le championnat de France perd de sa valeur, le président du MHSC leur «pissait à la raie». Le dirigeant héraultais se laissait ensuite aller en qualifiant de «clowns» les membres du Conseil national de l'éthique.

Convoqué devant le CNE en ce début de semaine, Loulou a dû s'expliquer. Si Jean-Michel Aulas, lui aussi appelé à la barre, a pris fait et cause pour son homologue montpelliérain, allant même jusqu'à déclarer que ce dernier l'avait fait «marrer» , Nicollin s'est lui déballonné devant le Conseil national de l'éthique. Oui, vous avez bien lu, le fort en gueule du MHSC, qui a pris deux mois de suspension avec sursis pour ses propos, s'est dégonflé et a fait profil bas !

«Je vais essayer de faire gaffe aux mots que j'utilise»

Alors qu'on s'attendait à ce qu'il en remette une couche sur les «clowns» du CNE, Nicollin a joué la carte de l'apaisement. «Je me suis excusé. Je regrette d'avoir dit des mots désagréables à la commission, alors que ce sont des gens qui font leur boulot. Il y a un bon président, mais ce n'est pas pour "lécher" que je dis ça, s'est défendu le président de Montpellier sur RMC. Il faut que je fasse plus attention.»

«Je vais essayer de faire gaffe aux mots que j'utilise, a poursuivi Nicollin. Si je vais arrêter de parler ? Je ne sais pas. Je ne sais pas si ça vous (les journalistes, ndlr) manquerait. En tout cas, il n'y a personne qui a fait une pétition pour me faire taire.» Pour employer une expression qu'il n'aurait pas reniée, on peut dire que Loulou a «baissé son pantalon» devant le CNE. Vraiment surprenant de sa part.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB